Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Et si…

3 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2012-02-03-19h55m31s186.png


Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 13. If / Then.


Cette année, l'épisode spécial était un épisode alternatif. Sur le principe du "Et si…". En gros, on prend les intrigues des personnages et on change tout. Si par exemple la mère de Meredith n'était pas morte, qu'elle n'avait pas eu Alzheimer, qu'elle s'était mariée à Webber et qu'elle était chef de la chirurgie et qu'elle y régnait tel une tyran. L'idée était excellente car j'adore ce personnage méchant qui va apprendre petit à petit qu'elle ne peut pas être la meilleure. Elle va d'ailleurs échouer une chirurgie devant la presse alors qu'elle était entrain de réaliser une technique qu'elle a inventé. L'idée était donc aussi de prouver que ce monde alternatif n'est pas mieux que notre monde, que finalement l'hôpital a évolué mais en bien sans elle à ses commandes (du service chirurgie). L'épisode va donc développer l'intrigue de Meredith. Cette dernière est chirurgienne mais et si elle n'avait pas eu Derek dans sa vie et que c'était Alex qu'elle avait choisie ? Elle se retrouve aussi en femme faible qui n'arrive pas à s'imposer face à la terrible ennemie qu'elle a : Cristina Yang. Meredith se retrouve donc dans une position où elle n'est clairement pas heureuse, en tout cas, pas comme dans notre monde à nous.
vlcsnap-2012-02-03-19h53m14s89.pngC'est là aussi que l'on voit que si elle avait fait sa vie avec Alex "geek" Karev cela n'aurait pas été tout rose. En croisant et en parlant à Derek on voit clairement l'alchimie qui lie les deux personnages d'ailleurs, et dans ma tête je me suis dit : Embrasse la sur le champ !. La relation entre Meredith et sa mère était également très bien développée, loin du statut que l'on a connu dans la série jusqu'ici finalement. Et ce n'est pas plus mal. En effet, "If / Then" remet en cause sans vraiment proposer une meilleure alternative. L'épisode se pose donc les bonnes questions. Dans cet épisode, Lexie, la demie soeur de Meredith est loin d'être une réussite. En effet, elle est devenue toxicomane et pourrait mourir mais elle s'en fout et le fait de rencontrer Meredith pourrait lui faire du bien mais elle est sûr qu'elle ne veut pas la voir - ce que l'on sait vrai dans notre monde mais par la suite, elles vont apprendre à se connaître et vont très bien cohabiter. D'ailleurs, cela me fait penser que les deux personnages ont rarement l'occasion de faire des choses ensemble… Dommage -.

Afin de poursuivre, Alex est quant à lui un homme volage qui veut se marier avec Meredith mais qui n'en a pas envie de l'autre, n'aimant pas la mère de cette dernière. Il va tenter de trouver un réconfort sexuel tout autre dans les bras de Kepner. Ce qui est assez ironique puisque cette dernière revendique le fait d'être vierge. Et ici elle fait tout l'inverse. Alex avec ses lunettes c'était aussi très marrant, une sorte de revival de Clark Kent des médecins. Il est en équipe avec Miranda. Cette dernière n'est pas aussi tyran que l'on ne la connait. En effet, dans l'ombre de la Mme Webber elle ne peut pas vraiment prendre sa place. Relookée tressée (horrible cette coiffure), le personnage était très bien traité et jouait lui aussi à l'opposé de ce que l'on connaît. Pas sûre d'elle, impossible de s'imposer… Son intrigue m'a d'ailleurs beaucoup plu même si j'adore la Bailey que l'on connaît depuis le début et je n'en changerai pour rien au monde. Du côté de Derek, il est toujours marié à Addison (qui était donc de retour pour l'occasion, chose que j'ai adoré).
vlcsnap-2012-02-03-20h20m38s151.pngD'ailleurs, le duo fonctionne bien comme dans les débuts où ils étaient ensemble dans la série. Derek n'est plus amoureux de Addison et cette dernière le remarque. Vient donc une jolie petite réflexion qui se pose là, comme ça. Une jolie petite scène conjugale qui ressemble à une scène déjà vue de la série. Ce côté écho à des passages précédents de la série m'a également beaucoup touché. J'aurais jamais cru que cet épisode allait ressembler à ça en fait. D'ailleurs, Addison est sur le point de mettre un enfant au monde (alors que c'était impossible dans notre monde). Du côté de Cristina, elle est devenue folle et surtout tyran. Tout le contraire de ce qu'elle est maintenant. On fait même un clin d'oeil à Burke qui aurait quitté l'Etat exprès pour être le plus loin d'elle. J'imagine donc qu'elle l'avait harcelé, ou quelque chose du genre. Cristina est clairement la meilleure, et va cependant être la Mme qui prend des risques inutiles alors que Meredith, consciencieuse va suivre la procédure. Leur duo dans la salle d'opération était électrique certes mais terriblement jouissive.

Quant à Callie, elle n'est pas lesbienne dans ce monde alternatif, mais mariée à Hunt avec qui elle a trois enfants. Hunt semble être atteint de stress post-traumatique (tout droit issu de son séjour au front, je suppose). J'ai bien aimé ce couple que j'attendais pas, et puis on voit clairement que Callie est destinée à Arizona quand les deux femmes vont se félicité. Au final, ce nouvel épisode de Grey's Anatomy, il n'apporte rien du tout à la série mais tente d'innover et de nous proposer une alternative à la série que l'on suit maintenant depuis huit ans pour certains. C'était beau, synthétique et surtout très bien écrit. On voit que les scénaristes ont voulus soigner cet épisode. J'ai tout bonnement adoré. Je ne peux pas remettre en cause tout ce qui a été fait, car voilà, Grey's Anatomy m'a surpris, dans le bon sens du terme. Cette saison 8 ne pouvait pas mieux se dérouler en 2012…

Note : 9.5/10. En bref, un excellent épisode de Grey's Anatomy qui, en remettant en cause toutes les intrigues livre un excellent moment.

Commenter cet article

tao 05/02/2012 20:00


J'ai beaucoup aimé cet épisode. Pourtant je ne suis pas un fan de ces épisodes "Et si", ça permet souvent de faire di n'importe quoi. C'était d'ailleurs le cas pour Merdedith et Alex, simplement
ridicule. Mais l'ensemble est bien ficelé. On n'a pas l'impression d'un simple épisode spécial mais d'assister à un épisode d'un autre Grey's anatomy. On retrouve les personnages au milieu
d'histoires avec un vrai passé et j'ai bien apprécié.