Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Le bâteau coule...

22 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

greys-anatomy-board-patrick-dempsey-ellen-pompeo-negociatin.png


Grey's Anatomy // Saison 9. Episode 16. This is Why We Fight.


Le retournement de situation est absolument époustouflant. Je ne m'attendais pas du tout à ce que tout ce que nos chirurgiens préférés préparent depuis plusieurs épisodes s'arrête brutalement. En effet, alors qu'ils vont à la rencontre de leur investisseur afin qu'il complète les fonds pour racheter le Seattle Grace, le PDG du grand capital d'investissement fini par refuser. Comme ça, comme un claquement de doigt. Encore une fois, Grey's Anatomy ne choisie pas la solution de facilité. Il faut donc attendre la fin de l'épisode et la Fondation Avery afin que les fonds soient complétés et que le rachat puisse se faire dans de bonnes conditions. Sauf que tout cela était assez amusant dans le sens où Jackson sera en charge du Seattle Grace maintenant, grâce à sa mère. Je ne sais pas comment cela va affecter le reste de la série dans le sens où les personnages ne se retrouvent pas forcément dans la meilleure des configurations. Du coup, j'attends de voir le prochain épisode qui devrait nous donner plusieurs indications.

"This is Why We Fight" était également un bon épisode dans le sens où il permet de changer un peu ce que fait généralement Grey's Anatomy qui reviendra bientôt sur TF1. Nous ne sommes plus face à une série médicale mais bel et bien à ses faits divers et variés qui affectent la vie de cet hôpital. Cette intrigue autour du rachat du Seattle Grace a pour moi redynamisé la série en la mettant de nouveaux rails. Il fallait que quelque chose se renouvelle, surtout que je n'ai jamais été un grand fan de tout ce qu'il pouvait se passer en coulisse dans cet hôpital (malgré la présence d'une Constance Zimmer toujours autant en forme, ce n'est pas suffisant à mon goût). J'en attendais donc bien plus et la surprise finale était très bonne. Par ailleurs, les membres du personnel ont vent de la situation financière catastrophique du Seattle Grace. Ils se rendent compte que finalement ce n'est peut être pas une bonne idée que de rester sur un paquebot qui est en train de couler. Du coup, chacun commence à penser à ses options et notamment Bailey qui pense passer des entretiens ailleurs pendant que Hunt tente de sauvegarder ce qu'il reste encore de ceet hôpital.
greys-anatomy-bailey-hunt.pngLes internes aussi y vont tous de leur petit mot au sujet de la situation dans laquelle l'hôpital où ils étudient est. J'aimerais bien que les choses deviennent encore plus corsées dans les prochains épisodes puisque ce rachat, imminent, pourrait bien apporter une âme différente à Grey's Anatomy. Elle avait besoin de se renouveler pour éviter de prendre la poussière et c'est ce qu'elle fait. Cela permet de continuer à voir que la série est une série qui évoluent constamment avec le temps. Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé la place de Webber dans toute cette histoire. Depuis plusieurs épisodes il est un peu oublié des intrigues de la série et c'était le moyen pour lui de revenir sur le devant de la scène dans un registre différent que celui de ses relations amoureuses ou de la mort d'Adele. Cette neuvième saison de Grey's Anatomy est toujours aussi réussie à mes yeux bien que parfois un peu plus molle que la saison précédente mais ce n'est pas si grave que ça. Le principal est que la machine fonctionne bien et c'est ce que je vois actuellement de mes propres yeux.

Note : 7/10. En bref, un bâteau qui coule et qui remonte à la surface.

Commenter cet article

delromainzika 26/02/2013 23:29


Bah à la fin de l'épisode, la Fondation Avery est citée par la mère Avery.

Haili 26/02/2013 22:56


Bonjour, 


Je ne comprends pas, comment savez vous pour la Fondation Avery ? Je viens de voir l'épisode et il s'arrête avec Derek et Webber rejoignant les autres medecins, à l'aéroport après avoir
accompagné le PDG dans un hélicoptère. Aurais-je rater une scène ?