Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Les hommes au pouvoir...

7 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2011-10-07-16h37m40s64.png


Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 4. What is it About Men.


Grey's Anatomy manquait de testostérone ? Cet épisode devrait rattraper le tout. En effet, les intrigues vont entièrement se concentrer sur les hommes de la série, les femmes n'ayant qu'un rôle mineur et subsidiaire (pour ne pas dire un rôle de figurant). L'idée est judicieuse puisque la réflexion qui est apposée sur certains personnages est excellente. Je suis en principal du genre à adorer Arizona, Callie, et même Meredith cette année, mais ce petit break était utile. Le cas médical de la semaine était donc assez masculin dans son genre puisque c'est autour d'une convention de comic-book que tous les cas vont se lier. Bien sûr, c'était donc le bon moyen pour apporter une bonne dose d'humour sur les geeks dans la série. Pas forcément ce que j'aurais voulu, mais le coup du TARDIS (avant la partie émotion de la fin) c'était assez fun et m'a rappelé les batailles entre les patients dans les premières saisons de la série. Un vrai retour aux sources que j'ai adoré.

Pour un épisode sur les hommes, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il aurait du être écrit avec les mains d'un homme, sauf que c'est une femme qui s'en est chargée (Stacy McKee plus exactement qui a écrit l'excellent Golden Hour l'an dernier). Pourquoi pas après tout. L'humour est bien présent, et on voit qu'il est là aussi pour se moquer un peu des hommes de la série. Notamment quand le Chief s'y met. Le potentiel de ce personnage est vraiment entrain d'éclore. Richard Webber était pas celui que j'attendais pas ses diverses interventions, moqueries, etc… tout est bien vu. Sans parler du fou rire que j'ai pris avec l'histoire du Dr Mayfield qui est sensé régler les problèmes d'érection. D'ailleurs, Karev était excellent dans l'épisode. C'est un personnage que j'affectionne, et notamment grâce à ma lubie Katherine Heigl mais pas que. C'est aussi parce que ce personnage avait trouvé quelque chose de très intéressant au début de la saison précédente avant que toute sa storyline soit tuée dans l'oeuf par une Shonda Rhimes qui avait sûrement besoin d'un régime.
vlcsnap-2011-10-07-16h44m28s44.pngPendant ce temps, Mark se montre bon papa avec Sofia alors que Callie et Arizona ne sont pas en ville. En attendant de voir ce que Mark Sloane peut apporter de nouveau à la série, je veux quand même dire que c'était mignon les scènes où il joue au père. Par contre, côté travail, ses diverses remarques sur le travail de Jackson, qu'il fait travailler dur (mais pas sans raison), et récompense à la fin, c'était assez pompeux. Disons que l'intrigue avait les moyens d'être plus passionnantes, ce ne fût pas le cas. Dommage. Ben est de retour. Jason George est un acteur que j'aimais bien en duo avec Bailey, et son départ m'avait presque chagriné car Bailey était toute seule, mais elle a trouvée du réconfort chez l'infirmier Eli, donc maintenant, le retour de Ben est un peu impromptu. Mais j'ai envie de dire : laissons lui une chance de faire ses preuves. Il est charismatique comme personnage.

Derek avance enfin la construction de sa maison. Il faut dire que faire un épisode sur les hommes de la série était la bonne occasion de les réunir à la tâche. Après tout, il faut bien que l'on voit enfin à quoi va ressembler cette maison à la fin, car pour le moment ça n'avance pas trop. Ah si, on a un cliffangher autour de la maison : elle est penchée. Et avec cette idée là, j'ai pas pu m'empêcher de penser à l'appartement penché de Marshall et Lily dans How I Met Your Mother. Bizarrement, j'en reviens souvent à parler de cette sitcom, bizarre non ? Alors que je suis presque en phase de rejet. Enfin, Hunt offre une prestation excellente dans la peau du chef. A la fois il a envie de faire table ras du passé et donc du règne de Richard, mais également il voudrait continuer à exercer (on le sent lors de sa pause déjeuner). Le meilleur moment reste le face à face avec un patient. Voilà que j'aime voir Hunt avoir une intrigue qui pour le moment est vraiment intéressante.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode sympathique qui permet de relancer des intrigues autour des hommes de la série.

Commenter cet article

Callie 08/10/2011 23:16



Bah moi honnêtement, je me suis bien ennuyée... Dommage, car j'attends les Grey's avec impatience.


Mais Christina m'a trop manqué !!! je me suis rendu compte à quel point j'aimais ce personnage ! et là voir 5 sec à l'écran, bah j'ai été frustrée.


Bailey m'a manqué aussi.


 


Même Meredith, c'est dire !