Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : O'Malley es-tu là ?

4 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2011-11-04-19h09m20s208.png


Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 8. Heart-Shaped Box.


Certes cette saison n'offre pas de grand intérêt sur ses intrigues, mais elle a le mérite d'offrir des épisodes détachés les uns des autres ou presque et sympathiques à la fois. Grey's Anatomy est une série médicale surprenante tout de même. Elle est arrivée cette année à me faire aimer le médicale dans la série, après me l'avoir fait détester toute une saison l'an dernier. Le premier truc intéressant de l'épisode c'est le grand retour de Louise, la mère de George O'Malley, qui doit se faire opérée. Bien sûr, elle va se mêler de l'histoire des autres et va tomber sur une Callie mariée à une femme et avec un bébé, ou encore une Meredith qu'elle adore toujours autant et qui va nous livrer une scène assez touchante au beau milieu de l'épisode. Bien sûr, ce n'est pas tout car Callie et Louise c'était encore plus émouvant à la fin de l'épisode. J'ai même adoré. D'une part car l'on fait enfin le deuil de George pour Callie qui arrive à avouer son homosexualité à son ex belle mère, mais aussi parce qu'elle arrive à enfin dire : George c'est du passé. On sait pertinemment que George est dans la mémoire de tous sauf de certains.

Certains comme Avery ne l'ont pas connu. Alors forcément Alex est assez touché par l'histoire et ça le travaille. Même si au fond on ne revient pas dessus au travers du personnage. Ah si, on va y revenir avec l'histoire de la chirurgie dans l'ascenseur. Cela avait donné un excellent épisode dont je me souviendrais toujours. Sauf que voilà, moi j'ai jamais accroché à O'Malley sur la fin, je trouvais le personnage aussi mou qu'un nougat, et aussi mielleux qu'une ruche. Dommage. Pendant ce temps, le triangle amoureux reste toujours présent et va se clôturer dans l'épisode. Avery évite Mark, Mark veut être le prof de Avery et ce dernier découvre que Lexie a encore des sentiments pour Mark. C'est compliqué. Alors voilà, forcément ce nouvel épisode va donner quelques intrigues intéressantes autour de ces personnages. Lexie hérite d'un duo avec Alfre Woodard, incarnant une patiente atteinte d'une anévrisme et écrivaine. Le duo fonctionne à merveille et l'hyperactivité de Mini Grey est bénéfique à la série et l'épisode.
vlcsnap-2011-11-04-19h09m26s8.pngHenry, un personnage que je déteste au plus haut point va passé sa journée à l'hôpital pour observer les faits et gestes de son épouse. Forcément cette histoire n'avait rien de passionnant, et va mener à une engueulade de couple classique et ridicule. L'épisode va également se porter un peu plus sur les miracles du quotidien et notamment cette histoire d'un coeur qui ne s'est jamais arrêté de battre, et qui est maintenant dans une boite et tenu en vie de façon artificiel. C'était assez touchant car cela va permettre à Cristina de trouver un intérêt tout particulier afin de faire une sélection dans les chirurgies qu'elle a envie de faire dans sa carrière. C'est donc au travers d'un duo avec Richard qu'elle va se retrouver dans une histoire qui même si elle n'est pas excellente, était sympathique. Par ailleurs, le duo Bailey / Meredith fonctionne bien une fois de plus bien que j'aimerais que ça soit moins exagéré. On sent que c'est poussif et que les deux femmes ne se haïssent pas autant.

Enfin, la série nous propose de faire une introduction vers le futur en parlant du passé et du présent. C'est vraiment une bonne idée, qui notamment va se traduire par le retour de maman O'Malley avec une petite dose de nostalgie. Je me suis pas ennuyé une seule seconde, et l'épisode était bien orchestré. Grey's Anatomy ne surprend dans le bon sens du terme cette année. C'est plaisant, léger, et pas ennuyeux. C'est bien différent de la saison précédente comme si la série jouait au grand écart en deux ans. Peut être que c'est le cas, en tout cas, je ne vais pas gâcher mon plaisir et j'attends la suite avec une petite impatience contrairement à il y a encore quelques mois où c'était la croix et la bannière pour regarder un épisode.

Note : 6.5/10. En bref, décidément cette saison est vraiment sympathique.

Commenter cet article

pandorlove 07/11/2011 09:56



Bien que votre commentaire sois exact,j'ai peur de revoir la saison 8 comme j'ai vu la saison 7,je trouve que le casting d'origine n'est plus assez présent er qu'ils tournent en rond,malgré
l'annonce du directeur d'ABC qu'il le vois encore bien pour une décennie,moi je pense que 8 ca suffit.........