Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Partir ou rester…

20 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2012-04-20-18h45m38s221.png


Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 20. The Girl with no Name.


Si il y a bien quelque chose qui doit nous préoccuper ces derniers temps dans Grey's Anatomy c'est tout simplement l'avenir des résidents. Qui va partir dans de nouveaux hôpitaux, qui va rester au Seattle Grace ? Telle est la question et quelque chose me dit que l'on aura pas la réponse avant la saison 9, histoire de prendre le temps de négocier les contrats de tout le monde avant de reprendre le tournage. Ce n'est pas bête et surtout, personne n'est certain de rester vu comme le tout est présenter. L'épisode tente donc de mettre les personnages dans des environnements différents, et notamment Meredith à la fin de l'épisode, plus que motivée à partir de Seattle pour aller à Boston (en tout cas, c'est ce qu'elle laisse penser), ou encore Cristina qui semble déterminée à aller à Columbia à New York (elle veut changer d'air cela se ressent, notamment à cause d'Owen qui ne cherche même pas à rattraper sa femme), sans compter Alex qui tente Yale, et Avery à Los Angeles. Parmi ces personnages j'ai comme la vague impression que l'on va avoir droit au départ de Kepner (même si sa personnalité ne plait guère) et potentiellement de quelqu'un d'autre.

Mais j'espère retrouver Cristina et Meredith l'an prochain, sinon comme le Lerdamer, je fais un malheur. Le principe du flashforward est plutôt réussi dans cet épisode, et je pense que ce soit même parmi les meilleurs scènes. Elles apportent un sentiment d'insécurité aux personnages et à la série en elle même. On ne sait pas trop comment tout va se dérouler dans 4 épisodes. Parmi les meilleurs je reste pantois face à l'humour de Cristina qui est de retour (la scène au restaurant était un truc à voir, j'ai hurlé de rire). Il faut dire que Cristina est une star, c'est même pour ça que Teddy pousse Owen à lui dire qu'elle doit rester sinon la qualité du Seattle Grace risque d'en pâtir. C'est assez marrant à voir, mais pour brûler les ailes de Cristina, je la vois bien louper son examen de fin d'année et par la même occasion perde toute cette splendeur qu'elle a gagnée au fur et à mesure des années. Pendant ce temps, Richard reste proche d'Adele afin de l'aider dans la vie de tous les jours. Ce n'est pas facile pour lui car sa femme tombe amoureuse d'un autre résident de sa résidence pour patients atteints d'Alzheimer.
vlcsnap-2012-04-20-18h45m18s22.pngCette partie de l'épisode était particulièrement touchante. Notamment parce que Richard doit subir la maladie de sa femme. C'est aussi la seconde fois qu'il vit ça dans sa vie après la mère de Meredith. Il sait ce qu'est cette maladie, mais on sent qu'il n'est toujours pas à l'aise. Et on peut le comprendre. J'ai donc été assez touché par le moment où Richard chante à Adele une chanson pour lui. Enfin, au niveau du patient de la semaine c'est une patiente. Incarné par Vanessa Marano (Switched At Birth), cette jeune adolescente intéresse les médias parce qu'elle a été kidnappée dans son enfance et elle a réussie à s'échapper. Sauf qu'elle est complètement brisée dans tous les sens du terme. L'histoire était touchante et très bien gérée par l'épisode. Les cas médicaux ne sont pas spécialement excellents dans Grey's Anatomy mais celui ci l'était. J'ai trouvé le ton juste, émouvant et très bien trouvé. Le développement se fait même de façon suffisamment originale, notamment parce que tout le monde est sur le même cas. Au final, voilà encore un bon épisode de Grey's Anatomy, et la fin de la saison sent bon.

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode de Grey's Anatomy, encore un.

Commenter cet article