Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Quand la série redevient excellente...

30 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2011-09-30-22h52m22s82.png


Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 3. Take the Lead.


L'an dernier je maudissais la série, à un niveau qu'il est même difficile d'imaginer. Sauf que maintenant, j'ai repris la main avec et j'ai tout simplement adoré cet épisode. Mêlant astucieusement la vie des personnages à une intrigue hospitalière de grande envergure, la série se donne les moins de réussir et de ne pas plonger dans des épisodes pleurnichards, descriptifs de chaque action, ennuyeux, pas drôle. La saison dernière était un vrai calvaire pour moi, mais j'ai tenu, tenu pour certains personnage, tenu pour plusieurs raisons qui me sont propres mais surtout parce que j'eu adoré Grey's Anatomy fût un temps. D'ailleurs, le season 6 finale m'avait rendu joyeux pour la suite mais on sait tous ce que la série a fait, comme si elle manquait de moyens. C'était catastrophique. Cet épisode, réalisé par Chandra Wilson (qui a déjà réalisé des épisodes l'an dernier) donne une nouvelle énergie à la série. Même si le season première était très bien, je pense que cet épisode est celui que j'attendais, qui me permet de dire que oui (et de façon hâtive) Grey's Anatomy est bel et bien de retour.

Notamment pour le fun. L'épisode était parfois drôle, grâce à Cristina et Teddy qui forment un duo vraiment indécrottable. Notamment par rapport à la scène de l'appendicectomie, ou encore Cristina face aux nouveaux internes, et ça, c'était du grand art. Les répliques fusaient, c'était imaginatif, on avait un vrai retour des personnages que j'aimais bien, Cristina ne déprimait pas, ce qui permet également de ne pas s'ennuyer. Bref, une vraie petite réussite à l'américaine. Car la grosse intrigue de cet épisode c'est bien sûr le fait que les résidents, maintenant en 5ème année de chirurgie vont pouvoir pratiquer leur première solo. Gros risques pour eux, et notamment pour Meredith qui vient juste d'être réintégrée à l'équipe et qui va se retrouver à jouer à sa propre mère, têtue et à ne pas écouter les conseils de Derek. J'ai trouvé l'idée plutôt satisfaisante, notamment pour tous les ennuis que cela va sûrement apporter au couple par la suite. Rien que la scène de ménage de fin, assez touchante, permet justement de reprendre ces deux personnages sur de bonnes bases.
vlcsnap-2011-09-30-22h10m31s63.pngDu côté d'April, elle tente toujours de se faire respecter, mais difficilement. Il y a un joli travail qui est fait autour d'elle et je suis heureux de voir que les scénaristes ne lui ont pas tout de suite donné les clefs du royaume, tout en corsant l'histoire de quelques embuscades. J'espère vraiment qu'on va lui donner des intrigues plus importantes car malgré sa nouvelle place, elle reste quand même un peu trop en retrait par rapport à ce que j'aurais aimé. Par ailleurs, Richard démissionne de son poste de chef et nomme Hunt à sa place. Cela va forcément faire jaser un peu tout le monde mais je suis pas contre. Je pense que tous les remaniements n'ont que du bon. Et quand je repense à April, finalement elle en ressort comme grandie de cette expérience et surtout, plus à la hauteur de ce qu'elle ne pensait être et découvre petit à petit qu'elle est à la bonne place et que Richard n'a pas faite d'erreur en la postant ici.

Karev pendant ce temps trouve également une vraie énergie, entre Richard et son regard avenant sur ce que Karev va faire durant son intervention (j'ai dans l'idée qu'il va vouloir le prendre sous son aile), ou encore les tensions avec Avery et les différentes histoires, ou pan d'histoires avec April. Karev reprend de l'importance et son cas, toute sa partie était solide, sans faire de vague. Les émotions ça le connait, ça change assez des saisons précédentes (post-Katherine Heigl). Pusi Avery et Arizona, c'était quand même bien marrant quand on y repense. Enfin, j'aime bien la dynamique autour de Hunt et de Bailey, c'est efficace et bien tourné. Ainsi, voilà un épisode plus que réjouissant qui m'a enchanté. Preuve en est, j'en ressors avec la patate et je n'ai qu'une envie, voir la suite la semaine prochaine. Cette envie, cette fringale, ne m'était pas arrivée depuis des années, comme quoi, Grey's Anatomy peut renaître de ses cendres.

Note : 8.5/10. En bref, un épisode bien écrit, drôle et parfois même un peu émouvant sans être trop exigeant, mais également un cas général et une dynamique personnage parfaitement maîtrisée.

Commenter cet article

delromainzika 01/10/2011 19:26



Apparemment, Ellen Pompeo ne serait pas contre faire une saison supplémentaire alors bon. Sinon je sais pas ce que font les scéanrsites. J'aime bien Lexie, mais je sens que c'est voulu si elles
est mise de côté. Surtout que cela permet de mettre en avant Meredith qui devient intéressante et surtout pas chiante mais adorable. Un truc que j'aurais jamais cru possible avec son
monoexpressif de mari ^^



monstertrio 01/10/2011 19:17



J'ai moi aussi beaucoup aimé cet épisode ! Meredith, dire que pendant plusieurs saisons je ne l'aimait pas et que mnt c'est un de mes persos préféré (Izzie le restera à jamais pour ma part! I