Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy - Quand les docteurs jouent à la balle...

28 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2011-10-28-19h37m47s172.png

 

Grey's Anatomy // Saison 8. Episode 7. Put Me in, Coach.


Cette année on a vraiment effacé l'ardoise pour mieux reprendre le fil de la série. Personnellement c'est ce qui se produit. Je ne m'endors plus au milieu des épisodes, je trouve ça intéressant et même si l'on tire un peu trop sur la corde du médical par moment, la série s'en sort plutôt bien. La saison dernière était celle du rodage, avec de nombreux cas médicaux, mais qui n'étaient pas passionnants du tout. J'attends de voir ce que la suite de la saison peut nous fournir certes mais ce sentiment de légèreté atmosphérique me fait vraiment plaisir. Les intrigues de cet épisode sont éparpillées mais ce n'est pas un problème car bizarrement, tout se lie plus ou moins bien. Je pense par exemple au match de baseball. On sait bien que les World Series c'est en ce moment aux Etats-Unis (imaginez même mon désespoir face à cette compétition sportive quand elle est la cause de la déprogrammation d'un épisode de Fringe), donc Grey's Anatomy joue le jeu et va, avec l'aide de Hunt construire un match contre les médecins du Seattle Presbyterian.

Ce qui rend efficace cette histoire c'est qu'on ne se concentre pas trop de temps à la fois dessus. On a plusieurs pans intégrés à l'épisode, donc la scène d'ouverture et le duo Meredith / Cristina qui fonctionne à merveille. J'adore ces deux femmes, et de les revoir joyeuses ensemble ça le fait grandement plaisir. J'espère qu'on aura un peu plus de ce genre de choses. D'ailleurs Cristina a changée. Elle a gagnée en confiance et est plus à l'école des gens. Elle n'est plus dans cette démarche de compétition. C'est ce que l'on tente de lui inculquer au travers de cet épisode et du cas médical qui la préoccupe. Elle va par exemple laisser quelque chose à April. Autant dire que c'était pas donné quand elle n'était qu'une compétitrice sans âme. Elle a gagnée cette âme et je trouve le personnage merveilleux. Pour une fois Teddy n'était pas ennuyeuse à mourir et surtout, son face à face assez émouvant et très drama avec Cristina à la fin de la chirurgie était parfaitement joué.
vlcsnap-2011-10-28-19h36m02s148.pngPendant ce temps Meredith et Bailey se tire toujours la couette pour savoir qui aura le dernier mot. Alors que Bailey s'était très adoucie et ramollie ces derniers temps - bien que j'aime bien ses intrigues amoureuses à cette dernière - elle manquait de son esprit de Tyran tout de même. Alors ses face à face avec Meredith sont un réel bonheur. Grey's Anatomy est quand même une très bonne série pour ses personnages parfois. Je dis pas que tout est parfait, elle pèche d'ailleurs sur les cas médicaux qui sont pas toujours très passionnants voire même dans certains cas très ridicules. Mais l'approche qui est apportée avec les personnage induit le téléspectateur presque en erreur pour qu'il se dise : ah mais en fait, cette série est médicalement pas mal. Les cas de cette semaine sont plus ou moins bons. Je retiens la scène de Callie face à son patient qui sort un objet qu'elle croit être une arme. Moment de fou rire. Ou encore Alex qui va servir à quelque chose de bien plus intéressant.

Ce dernier est toujours à la traine depuis qu'il n'y a plus Izzie Stevens alors il faut du mieux qu'il peut pour exister. Et il y parvient sans problème. Il apparaît même comme un très bon médecin, et surtout un personnage solide dont les dialogues sont pensés et réfléchis. Il y a un truc que je trouve un peu moins bon tout de même c'est le retour du triangle amoureux Mark / Avery / Lexie. Je sais pas pourquoi mais ça n'énerve déjà. Et puis il y a le retour de Mark à Lexie à la fin de ce dernier épisode, ou encore Avery qui est tellement épanoui qu'il en a presque la berlue ou encore Lexie qui revient enfin sur le devant de la scène. Le retient d'ailleurs bien plus ses interventions au sein du match qu'autre chose. Au final, ce nouvel épisode de Grey's Anatomy se révèle très bien bâti, jonglant entre les intrigues sans difficulté et s'offrant même encore plus de légèreté. Je regarde la série avec le sourire… cela ne m'était pas arrivé depuis un éternité. Cette saison est définitivement bonne.

Note : 7/10. En bref, Grey's Anatomy est bel et bien redevenu fun comme je l'aime. Cet épisode le prouve.

Commenter cet article