Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : Une nuit d'enfer...

29 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

vlcsnap-2013-03-29-21h03m21s228.png

 

Grey's Anatomy // Saison 9. Episode 19. Can't Fight This Feeling.


Dans l'épisode précédent, Jackson annonçait la réouverture des urgences du Grey Sloane Memorial. Forcément, ce nouvel épisode ne pouvait que nous annoncer un accident de la route qui va amener un bon nombre de patients à l'hôpital. Les chirurgiens sont donc rapidement mis à rude épreuve, aussi bien au travers de cas médicaux étranges (le cas d'une mère de façon qui pense que son enfant et malade mais qui personne ne veut croire) ou encore au travers de l'omniprésence de patients qui change bien évidemment la donne pour tout le monde. J'ai bien aimé Sarah Chalke (Scrubs) dans cet épisode. Elle était vraiment à sa place dans le rôle de la mère paumée qui tente de faire comprendre aux médecins de l'hôpital qu'elle n'est pas folle et qu'elle doit avoir l'attention de quelqu'un pour soigner son patient. Un cas médical qui ressemble un peu à une sorte de course contre la montre alors que tout le monde n'en a rien à faire d'elle et tente alors de se concentrer sur quelque chose de plus important : l'accident de la route. Cela faisait un petit moment que l'on n'avait pas eu droit à une histoire de ce genre là dans un épisode de Grey's Anatomy.

J'étais donc ravi du retour des épisodes qui tentent de nous mettre du médical plein la vue. L'épisode n'était pas parfait mais le rythme suffisamment soutenu pour que l'on n'en perde pas une seule miette. On retrouve aussi Alex, certainement le seul personnage à ne pas perdre pied face à ce qu'il se passe alors qu'au fond ce n'est pas le personnage le plus calme de la série. Mais je pense que ce qui devrait le rendre encore plus colérique c'est l'histoire du petit ami de Jo. Je ne comprends pas vraiment où Grey's Anatomy veut aller avec cette histoire. Contrairement à April. Nous allons retrouver son ambulancier préféré incarné par Justin Bruening. Ce dernier a voulu sauver la vie d'un patient et n'a pas hésité une seule seconde à jouer au héros et à mettre sa vie en danger. Quitte à mettre April dans tous ses états. C'était mignon comme tout et cela permet aussi de retrouver les deux personnages ensemble. Le triangle amoureux était quant à lui réuni étant donné que Jackson était en charge de l'ambulancier préféré d'April.
vlcsnap-2013-03-29-21h01m40s241.pngCependant, bien que cela soit mignon j'en attends un peu plus. La saison dernière était excellente pour April, cette année c'est donc un peu la déconfiture. Mais j'attends de voir ce que les prochains épisodes ont encore en réserve étant donné que le je t'aime moi non plus avec Jackson a un potentiel très intéressant à mon goût. L'histoire de Hunt dans cet épisode permet surtout de mettre en exergue sa relation avec Cristina. Bien qu'un bilan s'impose sur leur nouveau statut marital, je suppose que les choses vont évoluer là aussi dans les prochains épisodes. Grey's Anatomy tente donc de mettre des choses en place pour la suite avec "Can't Fight This Feeling" tout en créant une certaine dynamique rythmée autour d'un cas des plus efficace. Sans compter sur Meredith qui retrouve en sa patiente (la mère perdue) un peu de sa propre mère et veut être certaine qu'elle n'est pas elle aussi sujette à perdre la tête. C'est pour le moment au stade expérimental (cela me rappelle Thirteen dans Dr House et la maladie de Huntington). Nous verrons bien…

Note : 6.5/10. En bref, en attendant que la série retrouve de bonnes bases en nous délivre ici un épisode assez efficace en son genre avec ses bonnes idées et une mise en abime de certaines relations. Le tout au milieu d'un cas médical urgentiste assez sympathique bien qu'il manque parfois d'action, l'interprétation de Sarah Chalke vient équilibrer tout ça.

Commenter cet article

Jo 30/03/2013 10:57


Très bon épisode côté médical pour moi et qui pose les bases pour lancer de nouvelles intrigues (recherche sur le genôme notamment ) .


8/10