Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey's Anatomy : You mean sex right ?

22 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

greys-anatomy-season-9-avery.png


Grey's Anatomy // Saison 9. Episode 18. Idle Hands.


Il faut que les choses avancent maintenant que l'hopital a été renommé et que les personnages ont de nouveau un travail et les urgences engorgées. Il y a donc du boulot, et les patients qui vont venir cette semaine au Grey Sloane Memorial Hospital étaient assez classiques dans leur genre. Nous avons par exemple la prof que ses élèves adorent qui va leur faire un dernier au revoir. Un moment particulièrement touchant qui m'a rappelé le cas de la semaine dernière avec cet homme qui voulait savoir où ses organes allaient partir une fois qu'il serait décédé. J'en ai encore les larmes aux yeux de ce cas pour tout vous dire. J'aime tellement Grey's Anatomy quand elle est comme ça. Ce sont des cas certes un peu classique, et gérés de façon brouillonne mais les émotions sont vraies. Cela a toujours été la force de Grey's Anatomy d'ailleurs, de déclancher des vagues d'émotion chez le téléspectateur. Et je suis le genre de téléspectateur qui est rapidement touché. Grey's Anatomy n'a jamais été tendre avec moi d'ailleurs.

Pour en revenir aux personnages de la série, chacun tente de trouver sa place. Nous avons par exemple Bailey qui tente de faire des demandes à Avery, tout en pensant au fait que le budget ne soit pas être dépensé à foison. Sauf qu'Avery aimerait bien lui aussi pouvoir reprendre son activité de chirurgien et laisser de côté tous les petits tracas de l'hopital et sa gestion. Car ce cadeau qu'il a eu était tout de même très empoisonné. Mais j'aime bien la manière dont le tout a été géré par les scénaristes. Il n'y a clairement rien à redire de ce point de vue là, c'était presque parfait. Mon seul regret est finalement que les scénaristes de Grey's Anatomy n'exploite pas un peu plus cette nouvelle place des médecins dans la série comme du charbon pour relancer la machine à vapeur. Ils restent un peu trop sur leurs lauriers à mon goût. En espérant bien évidemment que la suite soit de très bonne facture et sache répondre à mes envies dans ce registre là. Mais le virage très médical de Grey's Anatomy ces derniers temps ne semble pas me donner raison, malheureusement.
greys-anatomy-season-9-patrick-dempsey.pngReste tout de même de bonnes intrigues personnages comme celle de Callie et Arizona. Elles vont se prévoir une nuit romantique et alors qu'elles vont surement enfin coucher ensemble pour la première fois depuis l'accident, rien. Il ne se passe rien. Il fallait donc tenter de comprendre pourquoi. La petite discussion entre les deux personnages amène une réflexion légère et agréable. C'est grâce à la sympathie du duo que l'on a donc quelque chose d'aussi touchant qui est très bien mis en valeur avec Grey's Anatomy. Bien évidemment. De son côté, Alex fait courir le petit ami de Jo dans tous l'hopital afin d'amuser un jeune garçon atteint d'un cancer qui aime bien faire des petites blagues. En gros, Alex est ses jambes et ses mains. Le tout est très sympa, et bon enfant, surtout quand Webber se joint à la cause. Alors là, on s'amuse encore un peu plus. C'est du divertissement classique et pas recherché pour un sou. Mais cela fonctionne assez bien. Et puis Cristina qui se rend compte que sa place ne vient pas sans compromis (et elle ne l'avait pas vu venir). Bien que le personnage serve peu à l'épisode, elle trouve malgré tout sa place.

Cela a toujours été cette sorte de facilité chez Grey's Anatomy que de mettre des personnages dans le bain sans vraiment s'en servir. Et c'est efficace car cela fonctionne à merveille. Et enfin, Meredith qui commence à avoir peur pour son bébé. Elle va même jusqu'à penser qu'il est diforme ou encore qu'il va être confus si Derek et elle l'appelle au féminin et au masculin en même temps. En gros, c'est la grossesse qui commence à vraiment faire ses effets sur le stress de Meredith. En espérant que des complications arrivent rapidement, je veux de l'action et du placenta moi. Finalement, ce nouvel épisode de Grey's Anatomy était assez sympathique sans être exceptionnel. Disons que le potentiel de la série est très grand, surtout avec la nouvelle conjoncture mais les scénaristes préfèrent jouer la fine bouche pour le moment. A raison ? Surement.

Note : 6/10. En bref, les scénaristes vont à taton avec la nouvelle stature des personnages dans la série. Intéressant cependant.

Commenter cet article

Jo 28/03/2013 22:20


Episode très intéressant avec de bonnes intrigues .


Le cas médical de la maîtresse était bien mené même si de façon brouillone comme tu l'as dit .


Cependant,je trouve que le côté médical a été un peu trop délaissé .J'aime bien quand on a un réel suivi des patients comme Hava,Denny,le prisonnier de la saison 5,le frère d'Addison ou encore
plus récemment le cas de la saison 8 (la femme qui doit élever son bébé prématuré seul ) .


Et comme tu le veux des complications pour Mérédith et ça obligerait Addison à revenir .


Maintenant les scénaristes ont les ficelles pour nous faire de nouvelles choses dans les quelques épisodes qui nous reste .Espèrons qu'ils soient à la hauteur .


PS : je tenais juste à féliciter les scénaristes car depuis la saison 8 les épisodes sont de bonnes factures voire excellents pour certains .