Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing (US). Saison 3. Episode 3. Seventeen.

10 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-10-12h04m14s50

 

The Killing (US) // Saison 3. Episode 3. Seventeen.


Bien que l'on puisse légèrement reprocher à ce nouvel épisode de ne pas approcher grand chose de nouveau aux deux premiers épisodes, il parvient malgré tout à nous laisser agrippé aux personnages. Moi qui disait du mal des personnages adolescents de cette saison de The Killing, je dois avouer que plus les épisodes passent et plus je commence à trouver qu'il y a un potentiel intéressant. Cela passe surtout par leur vie difficile dans la rue. Entre cette jeune fille qui doit faire des fellations pour avoir droit de manger, ou encore cette vie terrible sans avenir. Cette série ne veut pas nous envoyer au pays des Bisounours et je crois que l'on a pu déjà le comprendre avec ce que l'on a pu voir depuis ses débuts. Et elle est encore plus cruelle avec les enfants. Ces jeunes filles perdues dans une vie qu'elles ne méritent pas de vivre de cette façon. Je trouve ça assez violent dans un sens mais aussi passionnant dans un autre. D'un certain côté, The Killing me rappelle 8mm avec Nicolas Cage. C'était un film ultra violent qui dépeignait des histoires de crimes sexuels de façon assez terrifiantes.

Mais The Killing prouve aussi au travers de son ton qu'au fond il y a de vrais malades sur cette planète qui sont capables des pires horreurs. Et même de faire les pires choses qu'il puisse être à des jeunes filles qui n'ont pas demandé à être violé, ou accessoirement à se prostituer pour manger un burger et quelques frites. Oui je suis sous le choc. The Killing me montre un monde que je n'ai pas l'habitude de voir en télévision. Et accessoirement, je ne le côtoie pas dans la vie de tous les jours. Par ailleurs, ce nouvel épisode permet encore une fois de retrouver Linden et Holder. A la fin de l'épisode précédent nous laissions Linden face à un marécage plein de cadavres. De jeunes filles bien entendu. Dès que l'on a quelque chose de terrible qui se déroule dans cette série, je me demande jusqu'où elle peut encore aller parfois. En effet, je me suis rend compte à quel point la série était violente mais elle peut aussi être particulièrement macabre. Ce qui est aussi terrible.
vlcsnap-2013-06-10-11h52m28s152I’d like to disabuse you of some notion that we’re out searching for Hannibal Lecter. We’re not going to find any skin suits. He’s not going to be sending us some lady’s head in a box”. L'autre chose que j'aime bien dans cette série c'est Ray Seward. Peter Sarsgaard est tout bonnement brillant. Mais au delà de la prestation de l'acteur, ce que j'aime bien c'est la perversité de son personnage. Il ne dénote pas forcément avec ce que l'on peut avoir l'habitude de voir dans ce registre (on peut citer dans le genre similaire James Purefoy dans The Following, bien que ce dernier soit beaucoup plus caricatural). Finalement, ce qu'il se passe avec Ray a beau ne pas vraiment être passionnant dans cet épisode, le personnage reste électrisant. Il sait comment capter le regard des téléspectateurs et je trouve ça assez remarquable. The Killing est donc une série policière glauque, morbide, et efficace, mais il va falloir accélérer les révélations car cet épisode peine finalement à renouveler ce qui a déjà été fait dans les deux premiers épisodes.

Note : 6.5/10. En bref, malgré la solidité de l'histoire, et aussi des personnages et du casting, le tout ne renouvelle pas énormément ce qui a déjà été mis en place lors des deux premiers épisodes.

Commenter cet article

2seth2 12/06/2013 01:31


Il y a de cela plusieurs semaines j'ai hésité à me mettre à the killing, non pas parce que j'avais peur que ça ne me plaise pas, mais plutôt parce que la saison 3 allait commencer et que j'avais
donc 2 saison de retard. Puis j'ai trainé, la saison 3 a commencé et comme il ne fallait pas nécessairement avoir vu les 2 premières, si ce n'est pour le développement de la relation
Linden/Holder, j'ai donc regardé le double season premiere jeudi soir. Et là c'est le choc, j'ai tout simplement adoré. Je n'ai donc pa pu résisté, et j'ai enchainé les épisodes des 2 premières
saisons en 3 jours. Ma petite tradition était de venir lire ta critique à chaque fin d'épisode ^^.


 


Et maintenant j'ai envie de crier au génie ! C'était juste énorme ! Certes il y avait quelques facilités et petites incohérences mais j'ai été transporté émotionnellement parlant.


Mes 1ers pronostics étaient sur Belko et Terry ! Quand Belko est mort dans le double season 2 premiere j'ai du revoir ma copie mais depuis le début j'étais intimement convaincu que Terry s'était
retrouvée mellée à tout d'une façon ou d'une autre. Le jeu de Jamie Anne Allman était juste parfait depuis le début ! Et c'est ça qui m'a mis sur la piste.


Le season 2 finale m'a fait pleurer comme une madeleine. Entre l'aveu de Terry et la vidéo de Rosie je n'ai pas arrêté ^^. 


 


Bref même si j'ai commencé par les 2 premiers épisodes de la saison 3, je ne pourrai pas ressentir devant celle-ci ce que j'ai pu ressentir pour les 2 premières. N'ayant pas eu à attendre plus
d'un an pour savoir "who killed rosie larsen ?", j'ai passé un super moment devant the killing.


Et puis Rosie Larsen, tu n'as beau être qu'un personnage de fiction, je ne t'oublierai jamais, je t'ai appréciée dès que j'ai vu ta bouille sur l'affiche promotionnelle.


 


PS: voilà j'ai terminé, et je crois que je me suis laissé emporté ^^, je vais donc passer pour un fou !