Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Humeur - New York Unité Spéciale, 13 ans et pas une ride

16 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Série Express

51gDlQVFJ1L._SX500_.jpg
Cette année, la franchise Law & Order a connue un petit lifting avec sa petite L&O : SVU ou New York Unité Spéciale en français. En effet, le départ de Christopher Meloni, star des débuts de la série, a obligé les producteurs dont Dick Wolf le créateur, à réfléchir à une nouvelle façon de faire tourner la série. Lui qui dit que sa série fonctionne uniquement grâce aux intrigues et pas aux personnages s'est bien trompé quand les fans se sont attachés aux personnages et notamment au duo que formaient Meloni et Hargitay dans la série. J'étais donc très content de l'idée du reboot de la série. Au début, c'était Olivia mise en arrière plan et prenant la place d'un autre personnage à la tête de la Division avant de laisser petit à petit la place aux nouveaux. Sauf qu'ils se sont très rapidement rendus compte qu'Olivia Benson était une vraie aubaine pour donner un visage à la série. En effet, cette saison 13 va nous introduire des petits nouveaux certes, faire revenir des anciennes stars (Stephanie March, Diane Neal, Dean Winters, …), et enfin renouveler un peu le genre.

En regardant cette saison 13 de New York Unité Spéciale je n'ai pas eu l'impression de voir la même que chose durant les précédentes saisons. Au début on a l'introduction d'Amanda Rollins (incarnée par l'excellente Kelli Giddish) ou encore Nick Maro (incarné par le correct mais pas super Danny Pino). Ce ne sont que deux personnages en plus, pas de quoi s'alarmer. Et puis on a Olivia Benson qui semble commencer à laisser place à la nouvelle génération. Mais les scénaristes se sont rapidement (après 2/3 épisodes) rendu compte qu'elle était le centre de la série et l'intérêt premier des téléspectateurs. Du coup, ils vont se servir d'elle pour donner à la série une héroïne et non plus une équipe. C'est Marishka Hargitay la star de la série et plus c'est tout. Au départ j'ai cru que c'était la dernière saison qui se profilait, avec un côté émotionnel pour Olivia qui a perdu Stabler tout de même, l'homme qui a été le plus fidèle dans sa vie. Et je parle évidemment de boulot. D'un côté, je suis plus qu'heureux qu'ils n'aient jamais passer le pas.
critiques-series-new-york-unite-speciale-aman-L-klKBdi.jpgOn a également eu le retour de stars passées comme Stephanie March (ADA Alexandra Cabot) ou Diane Neal (ADA Casey Novak), sans compter BD Wong, disparu mais précédent pour la fin de la saison. On a également eu un intérêt amoureux pour Olivia, l'ADA Haden incarné par Harry Connick Jr, le retour de Bayard Ellis (Andre Braugher)… Tant de personnages sur le retour qui ne pouvait laisser espérer qu'une seule chose : la saison 13 sera la dernière de la série et il faut mettre le paquet. Ils l'ont mis. Outre un épisode inspiré de l'affaire DSK en guise de season première (histoire de s'attirer tous les regards des programmes télé pour assurer la promotion à moindre coût d'une série sur le déclin), on a eu de bons épisodes dont le season finale, qui est un de mes épisodes préférés de la série depuis un bon bout de temps. Cette saison a réussie à développer des petites affaires sympathiques, émotionnelles et toujours rondement bien menées.

Certes, il y a quelques erreurs, comme dans toute série policière, et les fautes on les retrouve dans certaines guest pas toujours très justes, ou dans l'exploitation sans grand intérêt de certaines stars comme Ron Rifkin dans le rôle de l'avocat Marvin Exley. J'avais envie que l'on voit évoluer ce personnage, surtout qu'il a été présent près de quatre épisodes, mais ce n'est pas le cas. Au final, cette nouvelle saison de New York Unité Spéciale est une petite perle au beau milieu d'une des meilleures séries policières que j'ai pu voir dans mon existence. Toujours justes voire parfois très dure (j'ai bien aimé l'histoire autour d'Amanda, le tout nouveau personnage, très touchante et puis évidemment le dernier épisode de la saison, très efficace sur tous les plans (et le cliffangher donne encore plus envie de voir la suite). On voit que New York Unité Spéciale laisse Olivia Benson à la tête de la série, mais prévoit également d'expédier les seconds rôles (Cragen ne va sûrement pas rempiler). Rendez vous en septembre pour suivre la saison 14… (oui, déjà).

Commenter cet article