Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Humeur – Passe moi la fin… avant l’annulation

1 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Série Express

theevent.jpg

 

S’il y a bien quelque chose de frustrant en tant que fan de série c’est de ne pas avoir la suite d’une série quand on l’a suivi assidument. Le changement des modes de consommation des séries a également changé les audiences. On voit que les séries feuiletonnantes sont abandonnées, au profit de séries non engageantes. Beaucoup de séries au fil des années (et malheureusement pour un fan de SF comme moi, des séries de genre) on été annulée avant même de connaitre une vraie fin. C’est frustrant, je suis bien d’accord et c’est là tout le boulot des  7 étapes du deuil d’une série dont je vous parlais au début de la semaine. Ce qu’il y a de plus pénible avec les annulations de nos jours c’est que les scénaristes se frustrent eux même. Quand on voit le cliffangher de la première saison de Awake, par exemple, il pourrait très bien faire conclusion à la série. Et le peu d’implication des scénaristes dans le cliffangher de Ringer, ultra prévisible dont la suite se voit venir à des kilomètres … Mais outre ces dernières annulations, j’aimerais dans un premier temps parler de Dead Zone. Vous vous souvenez sûrement tous de la série avec Anthony Michael Hall, non ? C’était un homme qui pouvait voir le futur en entrant en contact avec quelqu’un.

 

Si le concept était excellent, et assez bien développé au fil des saisons, USA Network a annulée la série alors que l’on avait eu droit à un cliffangher assez important dans l’histoire de la série. Mais on en avait déjà eu des autres cliffangher dans le genre frustrant comme celui de Kings par exemple, excellente série politique de NBC, qui n’aura pas su cartonner comme elle l’aurait du. Sûrement trop ambitieuse pour être diffusée sur un network. Mais alors comment faire quand on est un fan de série et que l’on est frustrer de ne pas avoir la suite d’une série qui s’arrête net, sans même que l’on ait pu lui dire au revoir ? Pas grand-chose. On peut brûler quelques cierges dans une église, histoire de ne pas se porter la poisse, mais au fond, les chances de voir une suite sont très maigres. Cette saison, on a connu l’arrêt de plusieurs séries ambitieuses et surtout Terra Nova, LA série la plus attendue au tournant de l’année et qui n’aura su que… décevoir (et ceci est un doux euphémisme). La série s’achève sur une fin convenable mais ce qui aurait sûrement perdu la série c’est cette volonté qu’on les chaînes de ne plus fait du sérialisé mais du procédural avec un peu de mythologie ici et là.

KingsPoster.jpg

Le modèle de Lost, de Desperate Housewives, de Grey’s Anatomy (pour citer des exemples récents), c’est terminé. Maintenant il faut des séries que l’on puisse débuter n’importe quoi, mais surtout abandonner à tout moment. Car si les chaînes américaines ont compris d’un côté comment faire pour gagner des téléspectateurs (potentiellement uniquement) à la longue, elle n’a jamais su faire en sorte de contenter ceux qui ont apprécié les débuts de la série, souvent plus mythologique que tout le reste. Ce fût le cas cette année d’Alcatraz. Le premier épisode était très axé mythologie et la suite s’est perdue certes dans de bonnes idées mais avec une exécution enfermée dans la redondance du méchant de la semaine. A contrario, des séries demandant assiduités comme la solide The Event, qui après une première partie de saison assez catastrophique s’en sort avec les honneurs par la suite, ou FlashForward fiasco total de tous les points de vue. Tout ça n’aura jamais eu de suite. Pourquoi ? Parce que pour ce coup ci, les épisodes suivant un bon pilote furent tellement médiocre qu’ils n’ont pas donnés envie aux téléspectateurs de rester.

 

Je me demande comment des chaînes peuvent commander des séries feuilletonnantes sans demander quelques scripts supplémentaires afin de voir la direction que cela va prendre sur au moins 6 épisodes. A la rentrée, NBC lancera Revolution. Paraît-il que le pilote (l’un de ceux que j’attends avec le plus d’impatience à la rentrée) n’est pas assez bon pour donner envie de voir la suite. Une sorte d’ersatz de Terra Nova couplé à Falling Skies mais sans les aliens. Doit-on encore espérer de bonnes séries feuilletonnantes sans risquer leur annulation. Je vais prendre l’exemple frustrant de Tru Calling. La série avec Eliza Dushku nous avait lancée beaucoup de questions et l’on n’aura jamais eu les réponses. Quiconque à vu la série dans son intégralité comprendra ma frustration. Ce fût également le cas pour John Doe, avortée par FOX après 20 épisodes. L’exemple d’une série procédurale mais sérialisée qui a su se fondre dans la masse sans souci. Elle est évidemment bien plus connue à titre posthume pour son cliffangher assourdissant, mais elle n’aura malheureusement pas eu de suite. A mon grand damne.

tru-calling-1.jpeg

Reste encore quelques séries qui arrivent à se terminer sur un cliffangher mais qui ont droit à quelques explications par la suite. C’est notamment le cas de Dark Angel, de Jericho (grâce aux comics), des 4400, ou encore de The Lone Gunmen (le spin off raté de The X Files que tout le monde préfère oublier… apparemment). Quand on a les réponses à la suite, on est forcément moins frustrés. Surtout quand on nous annonce la résolution de la série et qu’elle est… nulle ou comme balancée comme ça parce que l’on ne savait pas quoi dire d’autre. Je pense à Alcatraz. Récemment, Jorge Garcia a dit quelle était la fin de la série et donc le pourquoi du comment. Je ne suis pas spécialement déçu par la réponse aux questions que l’on se posait depuis le début, mais je dois avouer que je m’attendais à un peu plus d’imagination de la part des équipes de J.J Abrams. Enfin, une série peut également s’achever sur un cliffangher mais… bien s’achever. C’est le cas notamment de Heroes. Les dernières minutes de la saison 4, qui devaient servir d’introduction au volume suivant de la série sont finalement une bonne réponse à la question de la série : vivre au grand jour ou en secret avec ses pouvoirs.

 

Dans les bonnes fins, je pourrais citer Awake qui s’est achevée il y a quelques jours aux Etats-Unis et qui à mon avis offre en treize épisodes une histoire avec un début, un centre et une vraie fin (sauf si l’on tente d’interpréter autrement la fin et là… c’est le drame). Au final, une série c’est un coup de poker quand on tente de la suivre. Cela peut être purement procédural et n’avoir aucune trame de fond suffisamment captivante pour donner envie de voir la suite mais pourquoi un bon cliffangher surprise peut donner envie de voir la suite. J’ai de nombreuses séries en travers de la gorge qui n’ont pas eu la fin que j’aurais rêvé pour elles comme Veronica Mars, Point Pleasant, et j’en passe encore. Aller, en espérant que les chaînes trouvent le moyen un jour de produire constamment un épisode supplémentaire afin de conclure une série. Ce serait tellement idyllique que cela n’arriverait jamais…

Commenter cet article

sabrina 01/06/2012 20:15


Ohhh mon dieu ! Veronica Mars !


Une série géniale qui n'a pas su captiver et pourtant elle avait tout ! je dis bien tout! Humour, drama, suspense, enquetes, coups de vice, des gens riches et célèbres, et surtout Kristen Bell !


 


J'ai vraiment fait partie des gens qui ont espéré une saison 4 ou Veronica serait membre du FBI. C'était vraiment une série qui posait des bonnes questions. Une fausse série pour ado comme je les
appelle.


 


" Et si il vous reste de l'huile, faites des frites ! "


" Souriez et dites homossexuels refoulés! "

mou' 01/06/2012 18:16


merci pour ta réponse ^^

delromainzika 01/06/2012 13:53


Nope aucune review, elles sont pour le moment interdite. Mais il y a des journalistes qui tweetent leur avis sur certains pilotes sur Twitter

mou' 01/06/2012 12:10


@tf1 : une série peut-être un succès et galérer par la suite (comme heroes) et puis  si une série nous tente à fond, peut importe le succès on aura envie d'être là (je pense à GCB que j'ai
suivi malgré tout).


Et sinon, dans l'article tu parles du pilot de revolution, ça veut dire qu'il y a déjà des reviews sur certains sites américains?

Mystical 01/06/2012 12:04


Finalement, curieuse d'en savoir plus sur cette histoire de purgatoire, je suis tombé sur cette discussion : http://seriesaddict.fr/news/3628-Saturday-Spoilers-N-130-HMYM-TVD-NCIS-LA Donc le purgatoire aurait été
démenti par un des créateurs de la série après coup. 


Pour moi sinon, la plus grosse déception (et je m'en suis jamais remise), a été l'annulation de Joan of Arcadia après une fin de saison 2 ouverte à plein de possibilités.