Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lilyhammer - Saison 1 (DVD)

14 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #DVD

Lilyhammer-S1-DVD
A l’occasion de la sortie en DVD de la première saison de Lilyhammer, je reviens vous parler de ce coffret. Après une diffusion réussie sur Canal +, cette série est une sorte de pépite mystérieuse qui, tout au long de ses huit épisodes, surprenant le téléspectateur.

Ca parle de quoi ?
Frank Tagliano, plus connu sous le nom de The Fixer, est un ancien membre du crime organisé new-yorkais. Après avoir témoigné contre son Boss, il entre dans le programme de protection des témoins du FBI et est envoyé à Lillehammer, en Norvège.
Frank a toujours été intrigué par Lillehammer depuis les images retransmises à la télévision lors des jeux Olympiques d’hiver en 1994. Or, la réalité est différente de ce qu’il avait imaginé. D’autant que la transition de la vie de gangster new-yorkais craint et respecté à celle d’un immigré sans emploi n’est pas simple…

Ca vaut quoi ?
Lilyhammer me fait un peu penser à ce cinéma anglais policier légèrement burlesque où l’on a un personnage extérieur qui débarque dans une bourgade qui à l’air étrangement sympathique et où tout d’un coup une série de choses vont arriver pour rendre le séjour de ce personnage horrible. La série est la représentation assez réussie de cet univers et tout au long de la saison, on ne peut que se délecter des aventures de Frank. Car mine de rien, Frank a beau avoir cru faire une affaire en allant en Norvège, il va rapidement se rendre compte que ce n’est pas le cas. Je pourrais également faire une petite référence à Malavita de Luc Besson (et accessoirement au livre dont le film est tiré). Il y a un peu le même esprit pour faire une comparaison. Steve Van Zandt est vraiment excellent sous les traits de Frank. On n’oublie pas son rôle dans les Sopranos et c’est au fond ce qu’il fallait pour que Lilyhammer prenne aussi bien.

Je ne suis pas sûr que sans les racines Sopranos-esque j’aurais été aussi enthousiasmé. Mais ce n’est pas bien grave car le tout fonctionne plutôt bien dans son ensemble et donne même terriblement envie d’en voir beaucoup plus. La seconde saison, déjà produite et diffusée en Norvège devra donc renouveler un peu le genre. Je me demande comment ils vont bien pouvoir faire. Pour en revenir à la première saison de Lilyhammer, je dois avouer que ce que j’aime le plus c’est la découverte des lieux et du folklore local. Frank ne sait pas vraiment où il met les pieds mais tout le moment est charmant et semble gentil au premier abord. Jusqu’à ce que Frank commence à faire des misères à certains habitants de Lilyhammer. Non pas pour son plaisir personnel mais simplement pour avoir accès à ce qu’il veut. On retrouve donc un peu le Robert de Niro de Malavita qui dans le film va s’amuser avec une batte de baseball à frapper le plombier car il n’a jamais bien réparé l’eau de sa maison.

 

Lilyhammer c'était donc une petite aventure de 8 épisodes, une escapade américaine vers les flancs européens, et plus particulièrement de Norvège. C'est beau, il fait froid certes, mais c'est toujours aussi beau. Dans le dernier épisode de la saison, Frank part à la rescousse du fils de Sigrid qui a été kidnappé par les ravisseurs qui veulent sa peau. Evidemment, tout ça va se passer à la manière Lilyhammer. Cette histoire de kidnapping va mener à un dénouement assez étonnant, notamment quand l'un des ravisseurs va avouer ses mauvais souvenirs de camp de vacances quand il va se retrouver face à un gay qui veut bien se faire lécher le cornichon dans sa voiture (l'idée était marrante et très rapidement expédiée tout de même car bon, les gros clichés c'est clairement pour Lilyhammer. Et c'est dommage). Mais bon, la série s'en sort aussi lors de ces tires échangés, qui permettent à offrir aux téléspectateurs suffisamment d'action durant l'épisode et surtout de se dire qu'on a pas perdu son temps avec cette histoire. Du coup, c'est une réussite là aussi. Le sauvetage va aussi tourner au vinaigre parce que c'est une réussite assez moyenne pour les ravisseurs mais marrant pour nous.

 

Le charme opère également par rapport au côté village enneigé. C’est vraiment mignon et la mise en scène de la série, assez sobre, participe à rendre tout ça encore plus chaleureux. On a l’impression de partager les aventures de Frank et c’est tout ce que je pouvais demander. On est donc dans le film de mafiosa légèrement comique sur les bords, avec des personnages hauts en couleur, que cela soit les policiers un peu bras-cassés ou encore tous les personnages qui vont accompagner le héros dans ses aventures. Bien que le sujet soit assez sérieux, l’autodérision et l’humour potache réussissent à délivrer ce que l’on pouvait attendre d’une telle série au premier abord. Donc oui, Lilyhammer est une très bonne surprise, mélangeant efficacement la comédie aux histoires de mafieux. Sans parler du fait que le film se moque très bien des différences culturelles entre les norvégiens et les américains.

Et les bonus ?
- Bêtisier (DVD 3)
Un petit bêtisier amusant et cocasse, truffé de moments amusants et notamment des meilleurs moments de la saison. Dans le genre bêtisier c’est d’ailleurs assez réussi, notamment car il est agrémenté d’une légère musique en karaoké chantée par notre héros.

- Storyboard animé (DVD 3)
Je dois avouer que j’ai souvent du mal à voir comment un storyboard peut être fait pour une série comme celle-ci. Dommage que le bonus soit aussi court. Disons qu’il aurait été bien de le coupler avec un petit documentaire ou encore de l’agrémenter de quelques interviews des créateurs de la série. C’est à mon humble avis ce qui manque aux bonus. Une sorte d’explication de la part des créateurs des prémices de la série et de la manière dont celle-c a vu le jour.

- Création du thème musical (DVD 3)
Je pourrais reprocher à ce bonus les mêmes choses que pour le précédent. En effet, cela manque d’interviews, d’explications sur la série, et surtout sur de thème. Sans compter que la création de la musique de la série n’est certainement pas ce qu’il y avait de plus intéressant à traiter.

Les bonus sont donc plutôt maigres. Dommage car j’aurais bien aimé que l’on nous fasse visiter les lieux de tournage et que les créateurs de la série nous donne de plus amples informations sur la naissance de cette charmante série.

Disponible sur Amazon et dans tous les magasins au prix conseillé de 19.99€.

Commenter cet article