Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lost Chronicle : Critique. Saison 6. Episode 6 et 7.

11 Mars 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries

6x07-Promotional-Photos-lost-10709666-427-640
Lost // Saison 6. Episode 6. Sundown.

Voilà l'épisode spécial sur Sayid. Ce n'est pas tellement un épisode qui j'attendais avec impatience mais je n'ai pas été déçu au sens littéral du terme. En effet, il y a des hauts et des bas, du bon et du mauvais. Cette fois, c'est plutôt moyen. J'ai pas trop accrocher à l'histoire de Sayid si l'avion ne s'était pas écraser. Il va voir son frère, qui a des problèmes et qu'il va devoir régler sinon son frère est un homme mort. Cette histoire est vraiment digne des longueurs de la saison 2, ce qui est dommage car la dernière saison démarrait tellement mais alors tellement bien que je me demande pourquoi il n'y a plus cette inspiration des épisodes précédents car là c'est pire que l'épisode sur Kate à mon goût.
Cependant, je ne vais pas finir par me morfondre alors que la fin de l'épisode se suffit à elle même finalement avec un gros évènements : ce montre de poussière ou je ne sais quoi, cette question ne turlupine et est entourée sur mon carnet spécial "Lost" avec tous les trucs bizarre auxquels je veux absolument connaître la réponse. En ajoutant des nouveaux lieux mystérieux comme le phare dans l'épisode précédent, on se demande comment ils peuvent révéler la fin de la série en seulement 2 épisodes ! Oui, vous m'avez bien entendu, 2 petits épisodes qui clôtureront 6 ans de travail. Ca paraît peut pour plus de 100 épisodes au compteur. Donc, pour en revenir à cette fin d'épisode, elle a réussie à capter mon attention après un ennui total face à un Sayid qui a vraiment perdu tout son charme dans ce nouvel épisode et depuis quelques épisodes déjà. Il n'a plus aucun mystère, il est devenu transparent et trop gentillet. C'est dommage ça aussi.
Dans ce nouvel épisode, on découvre encore une fois dans les histoires "IF" que tous les personnages de l'île sont liés et connectés à un certain moment de leur vie. Ici c'est Jin que Sayid rencontre mais il n'arrive plus à parler anglais vu qu'il l'avait appris grâce à sa femme sur l'île. Bon, j'adore cette idée que les personnages soient connectés mais bon, ce n'est pas surprenant à faire tomber tout le monde.
Bon en revenir aux histoires sur l'île, c'est aussi un peu le désert avec une Claire qui découvre que Kate est celle qui a pris son enfant pour l'amener sur le continent et désormais, la guerre est là et elle a enfin de la tuée (même si elle joint de son plein gré la ligue de notre méchant, de notre monstre, qui était retenu par Jacob). C'est triste de voir que la série est tombée dans le piège du "Trap" de l'aventure qui aurait pu fonctionner mais là, c'est rater.
J'ai de grande espérances mise dans chaque épisode de cette dernière saison et c'est pour le moment le moins intéressant avec une fin digne de la série finalement donc on débute sur quelque chose de trop classique, de très "Saison 2" mais on termine sur quelque chose de très bon, de très "Final Season".

Note : 7/10. En bref, un épisode en dessous de la moyenne mais pas d'inquiétude, la série reste bonne avec son lot de petites histoires et révélations charmantes.

Lost // Saison 6. Episode 7. Dr Linus.

Whoua ! Wouf ! Wou ! C'était l'épisode spécial Benjamin Linus et c'est une réussite comme à chaque fois finalement qu'ils font un épisode sur lui ces scénaristes. Là, j'ai d'autant été impressionné par l'histoire en elle même et le jeu d'acteur de Michael Emerson. Je suis de plus en plus bluffer. Dans ce nouvel épisode on nous passe de la pommade du Dr Linus et j'ai été subjuguer par cette nouvelle aventure. Je m'y suis tellement attaché que je ne pouvais pas perdre une seule semaine de l'épisode. C'est le personnage le plus riche de la série j'ai bien l'impression, pas l'épisode que j'attendais avec le plus d'impatience (puisque c'était notre Locke national) mais un bon épisode.
Alors c'était l'arrivée d'un Ben, professeur, qu'on avait rencontrer dans l'épisode spécial Locke (épisode 4). Même si d'aventure, il ne se passe pas grand chose d'important dans le développement de cette histoire, comme toutes les histoires de personnage qui sont des conclusions des personnages de la série. Par contre, à son habitude, la série m'a servie sur un plateau d'argent un SPOIL parfait à la fin : le come back de Charles Wildmore, un moment de la série, le Mr qui est connecter à cette île d'une façon plutôt particulière et son fils, Faraday, qui reviendra dans la série plus tard, ça sent l'excitation de plein fouet.
J'en reviens à Ben qui a une histoire mise ne avant, une image saisissante de l'homme est étallée au grand jour. Quand on le met devant le fait accompli, devant sa fils (qu'on avait pas revu depuis la saison 4 si je me souviens bien), la fille qu'il a eu avec Rousseau, la française de l'île et limite "Barberoussière". Alexandra Rousseau était donc là, dans cet épisode et j'ai apprécié voir Ben faire ses choix devant leurs yeux de sa fille biologique. De plus, tout ça était très bien orchestré et très bien joué donc ça m'a touché.

Une autre grande force de cet épisode c'est l'inversion des tendances, la rebellion chez beaucoup de personnages :

Tout d'abord Ben bien-sûr, qui ne suit pas Locke, qui n'obéit plus aveuglément, qui demande pardon pour la mort de Jacob...Il réalise qu'il a été l'objet d'une manipulation. La scène où il s'explique devant Illana était très touchante et encore une fois très bien maitrisée par l'acteur. Un acteur parfait pour le rôle.

Enfin, l'épisode suit également Jack et Hugo qui se retrouvent avec Richard qui veut se suicider mais qui a besoin d'un peu d'aider. On en sait un peu plus sur Jacob sans en savoir plus. En effet, Jacob semble être aussi un bad guy finalement car tous les choix qu'il a fait pour les autres se sont révélé plein de conséquences et parfois, pas tellement bonnes.

Note : 10/10. En bref, un très bon épisode malgré des petites histoires sans intérêt mais Ben arrive à nous surprendre encore une fois. Merci !

Commenter cet article