Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Medium, héritière de La 4ème Dimension…

18 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

-5BMEGAUPLOAD-5D--5BHDTV-5D-M-C3-A9dium--5BFRENCH-5D.jpg
Hier débutait sur M6 la dernière saison de la série que j'ai débuté il y a peu moi aussi (et toujours pas finie) mais je devais vous parler de cette série avant qu'elle ne disparaisse tous écrans confondus (bien que j'attende avec impatience la sortie de l'intégrale en DVD pour me l'offrir et revoir tous les épisodes). Medium je l'ai découverte comme beaucoup de français un vendredi soir sur M6 juste derrière Numb3rs, c'était une série sympa, fantastique, qui offrait à chaque épisode un nouvel univers. C'est là que le principe de série familiale horrifique parfois, émouvante et drôle d'autre fois était né chez Medium. Reprenant des concepts connus du Petit Chaperon Rouge à la personnification d'une chanson (notamment l'épisode avec le disque rayé de I Will Survive ou encore le season 7 première avec cette chanson de Sara Bareilles "King of Everything"). Chaque épisode lance une histoire différente, un pan de vie, comme si l'on avait un vrai patchwork sous les yeux. Virtuose de sa construction en procédurale, Medium est loin d'être aussi classique que ses modèles.
MEDIUM-Native-Tongue.jpgC'est là que je peux me ramener à une sorte de référence à La 4ème Dimension, où le principe de série anthologique. Car à mes yeux, Medium est l'héritière parfaite. Elle a su allier une part de nouveauté, univers de chambranle qui change à chaque épisode, qui se laisse porté par des intrigues qui ne se suivent pas forcément mais qui ont une certaine connivence intéressante. Et la comparaison avec La 4ème Dimension n'est pas vaine puisqu'au contraire, Medium respecte les codes de cette série : une introduction faite par le présentateur de la série, ici c'est le rêve d'Allison. On a également droit à un développement d'une histoire, certes procédurale, mais une histoire tout de même. Elle se termine par la petite morale très bien cachée (alors que dans La 4ème Dimension elle était très claire et précisé par le présentateur des épisodes).

Alors qu'on aurait pu avoir une série poussive qui va jouer sur les poncifs de la série d'horreur, finalement les moments de doute de chaque saison sont très vite balayés par des épisodes exceptionnels livrant entre meurtrier sanguinaire et c'est là que la série est faite : jouer avec des doubles, triples, quadruples épisode. Un épisode divisé en plusieurs parti cela peut paraître anodin mais dans Medium, je n'en ai vu aucun qui soit raté. La série a vraiment su plonger ses spectateurs dans un univers à chaque fois, et dès qu'on prend le rythme, c'est de plus en plus simple de regarder les différentes histoires, sans se dire : ah mais en fait cet épisode n'a rien à voir avec l'autre et vice versa. L'ingéniosité des scénaristes et aussi de l'histoire vraie qu'il y a derrière puisque la série est inspirée de la vraie vie d'Allison Dubois (avec quelques dorures en plus, forcément, c'était obligé) a été de faire d'une série qui aurait pu faire peur, en véritable show familial.
1168814_f520.jpgLa famille Dubois c'est un tout, et ce n'est plus qu'Allison. Alors que dans les premiers épisodes on est vraiment très (trop) proche du personnage principal, petit à petit le potentiel a été très bien senti en les personnages secondaires et notamment toute la marmaille de trois filles qui vont elles aussi faire des rêves et apporter des intrigues sous-jacente. Et c'est là que Ariel va jouer un rôle assez intéressant. Ce personnage est génial. Je trouve que sa prestance dans l'intrigue de la série à certain moment est hyper touchante et crevante de vérité. Je me souviens de la saison de la fameuse révélation au grand public du don d'Allison, c'était une saison des points touchantes et émouvantes que j'ai pu voir dans la série. Et chaque saison a son lot d'épisodes de ce genre. C'est à l'instar du season 6 finale qui reste à mes yeux l'un des meilleurs épisodes de la série à ce jour.

Alors forcément, après tant d'éloge, je suis obligé d'avouer que certains périples ne sont pas vraiment réussi. La série aurait pu être parfois plus joueuse avec le téléspectateur et éviter de tomber dans certaines facilités mais globalement l'ensemble se tient bien, et pour être fan de la série, je peux vous dire qu'une série comme celle ci c'est un genre assez rare en télévision. Malheureusement, à l'issu de sa 7ème saison elle prend fin, j'ai repoussé l'échéance de cette fin à son maximum (d'un an en gros) pour tenter de faire mon deuil d'une façon plus sereine. Si vous n'avez jamais vu la série ou que vous l'avez abandonnée, reprenez, cela vaut vraiment le coup d'oeil. Regardez le pilote, qui à mes yeux montre déjà l'étendu du talent de la série même si c'est très loin d'être le meilleur épisode que j'ai vu. Sans oublier le talent sans faille de Patricia Arquette qui peut jouer des tas de personnages en même temps, c'est affolant mais cette femme mérite des Emmy à la pelle.

Commenter cet article

delromainzika 20/09/2011 19:21



Merci :)))



jujulcactus 20/09/2011 19:18



Je découvre ton blog et ouaaaah quel article ..


... Je partage à 300% ton avis, Medium est une série malheureusement sous estimée chez nous même si elle peut se vanter d'avoir connue une carrière en prime time.


Impatient de voir le reste de cette dernière saison, avec j'espère une conclusion à la hauteur de la série et de ses interprètes :)



thoms2812 18/09/2011 14:38



Je suis tout à fait d'accord et je me suis rendu compte hier que cette dernière saison ne comprennait que 13 épisodes en espérant qu'ils soient tous de la qualité des deux premiers de la saison 7