Pourquoi il faut regarder Blue Mountain State...

blue_mountain_state_ver2.jpg


Ah bas les prudes, ce poste est interdit aux chastes et personnes qui ne supportent pas de parler de sexe, d'alcool et autres petits plaisirs de la vie. Croyez le, je ne fais pas du tout une apologie, loin de là mais je vais vous parlez d'une série qui parle de ça justement. Je vais donc parler crûment, comme la série sait aussi bien le faire. Une vrai éjaculation faciale, on en prend plein la tête, et c'est trop bon.
Blue Mountain State c'est une série complètement déjanté. Vous connaissez American Pie ? C'est pire. La série raconte les aventures de trois étudiants de première année à l'université de Blue Mountain State qui doivent rapidement s'adapter à leur nouvelle vie et jongler entre le football, les filles, les cours et le sort réservé aux premières années. C'est dingue mais c'est vrai, Blue Mountain State c'est la vie universitaire en cent fois pire. Un humour sexuellement transmissible, avec son lot d'idées aussi bonnes que jouissive.
Car oui, cette série est débile dans le fond, mais elle sait y faire avec la forme. C'est à la fois la sueur d'un corps dégoulinant, l'humour sexuel totalement déjanté et aussi bon qu'une tarte au pomme (non non, pas de référence à American Pie, je m'étais promis de ne pas en faire). C'est déjanté et c'est tellement bon. On a droit donc à du plaisir en barre, en barre de rire.
Chose à déconseillé ? Manger pendant un épisode. Car bien sûr si vous êtes entrain de manger des Oreo devant l'épisode 2 de la première saison, autant vous prévenir, vous ne pourrez plus jamais en manger. Si vous étiez entrain de manger une bonne tartiflette, ne regardez pas l'épisode 3 sur le "pockey pussy". Je vous laisses découvrir à quoi ce genre de trucs sert, l'expliquer serait tellement pas chaste de ma part.
Les idées sortent de l'ordinaire ? Blue Mountain State n'offre pas quelque chose de très différent de ce qu'a déjà proposé American Pie dans un certain sens mais le ton est tellement plus libre... qu'on ose à peu prêt tout. On prend le sexe, la drogue, l'alcool, le football et on sort tous les clichés des facs américains et voilà, est né une vraie série qui même si au départ peut paraître un peu trop pubère pour vos sens, elle vous fera rire et sourire. Car même si les blagues, scato, uro, gay et malsaine en séduiront certains et en dégoûteront d'autre. C'est toujours le problème de ce genre de série.
Je garde tout de même la prestation folle et étrange de Alan Richtson, en capitaine de l'équipe complètement fou et déjanté. Blue Mountain State c'est "oh oui, oh oui" à tous les épisodes (ou presque). A la fois vache, cynique, zoophile et trash, cette série est un mélange de tout ce qu'on ne veut pas être, jamais de la vie. Alors voilà, si vous aimez parler de sexe à longueur de journée, que le moindre "pipi-caca" vous émoustilles les écoutilles, que vous aimez boire et le football américain, que vous aimeriez vivre dans une fraternité étudiante américaine, que vous êtes à fond sur tout ce qui attrait à votre engin entre les jambes, cette série je vous la conseille. Mais si vous êtes prude, fada de Soeur Thérèse.com, que vous êtes choqué dès que l'on parle de sex toy, alors vous serez dégoûter à vie. Je n'oublierais pas de voir parler du générique de la série, véritable invitation à la débauche, regardez :

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

T


Ah oui c'est vrai! autant pour moi...



Répondre
D


Lol. On en a déjà trouvé d'autres si tu te souviens bien... donc t'inquiète pas lol



Répondre
T


Enfin! un mec qui me plait te plait!



Répondre
D


Ah ouais, pas mauvais



Répondre
T


Non, ils ne me font pas éclaté le pantalon mais j'aime bien l'acteur principal, darin brooks ; http://images.buddytv.com/articles/days-of-our-lives/images/darin-brooks.jpg



Répondre