Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rétrospective : Dollhouse

25 Juin 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Rétrospective

dollhouse-season-2-promos-8.jpg

 

Alors que M6 va diffusée l’intégrale de la série Dollhouse, j’ai donc préparer une rétrospective pour revenir sur la mythologie, les audiences et la chute d’une série qui avait finalement tout d’une grande.


L’idée de la Dollhouse, Whedon de retour
Le concept de la série est né lors d’un déjeuner entre Joss Whedon et son actrice fétiche et amie Eliza Dushku (Buffy, Tru Calling). En effet, Joss Whedon a confié « L’idée est venue d’une conversation avec Eliza sur elle, sur sa vie, sur sa carrière, sur ce que tout le monde veut d’elle, ce qu’ils veulent qu’elle devienne et ce qu’elle essaie de devenir. C’est ce dont traite la série, l’exploration des profondeurs de nos identités. »
Par ce déjeuner il leur est venu à l’esprit une série qui évoquerait la quête de l’identité. Dollhouse est alors né d’une simple conversation.  Pour le créateur, l’essence même de Dollhouse provient un peu de Frankenstein : « C’est comme prendre le rôle d’un monstre de Frankenstein et de se demander : Qui suis-je ? Qui m’a créé ? Pourquoi suis-je comme ça ? Qu’il y a t-il de bon en moi ? Qu’il y a t-il de mauvais en moi ? Qu’il y a t-il d’éternel en moi ? Qu’il y a t-il d’évanescent en moi ?, Et tous les gens de la série planchent sur ce même problème, mais pour des raisons différentes. C’est là le cœur de la série : Qui sommes nous ? »
Whedon et Dushku sont en contrat avec la FOX et il est donc normal qu’ils proposent ce nouveau projet de série à la chaine fétiche de ces deux : Whedon essuyait alors l’échec de 2002 avec sa série Firefly (adulée du public et de la critique, arrêtée après 14 épisodes) et Dushku de 2005 avec l’arrêt de Tru Calling (cf. Rétrospective Tru Calling) et la non retenue du pilote Nurses en 2007. D’ailleurs revient sur ses échecs avec FOX : "Remarcher dans ce bâtiment fut assez étrange. [Mais] j'ai toujours eu de bonnes relations avec [la Fox] et aujourd'hui, on a affaire à une équipe totalement renouvelée et d'après ce que j'ai vu, ils sont impressionnants."

What’s the Dollhouse ?
Dollhouse veut dire « Maison de poupée » en français.  La dollhouse est un programme top secret crée par une grande entreprise au service de personnalités aisées. Au sein de cette organisation ou laboratoire, des femmes et des femmes appelés « actives » sont programmés pour remplir différentes missions. Les missions peuvent être aussi bien d’ordre romantique, physique et même illégal. Pour qu’ils remplissent à bien leurs différents contrats, on leur programme grâce à une invention ingénieuse une nouvelle personnalité, des capacités et des mémoires / souvenirs différentes. Dès la fin de leur mission, leurs « gardiens » leurs proposent un « traitement » qui est un procéder qui efface tous les souvenirs de leur mission et ils retournent au laboratoire secret nommé Dollhouse. Dans la série, Dushku incarne Echo, le personnage central de la série et qui commence, malgré ses lavages de cerveau, à devenir consciente d’elle-même, ainsi Echo commence à devenir une vraie personne. Avant de devenir une « active », elle se prénommait Caroline Farrell. Whedon précise : « Le truc excitant, qui est aussi une des raisons pour laquelle j’ai créé cette série, est que Eliza est très versatile et ce sera pour elle la chance de jouer 100 personnages différents. Ils seront tous elle, elle ne va pas porter des maquillage pour la grimer en plus vieille ou autre, ils seront tous de couches sociales différentes, avec des buts différents, des motivations différentes et beaucoup d’autres choses différentes. Chaque semaine Echo aura un programme qui sera diabolique ou décent ou sexuel ou romantique ou altruiste. Tout peut arriver. »

Les débuts chaotiques de la série, reléguée au vendredi

La production de la série débute en avril 2008 avec le tournage d’un premier pilote (d’ailleurs jamais diffusé, FOX ayant préféré l’épisode 2 pour commencer la série). 13 épisodes sont alors commandés premièrement par FOX le 15 mai 2008 alors que la chaine annonce qu’elle va débarquée dans la grille de la mi-saison. C'est à l'occasion de la présentation de sa nouvelle grille pour la saison 2008-2009 que la Fox a annoncé que Dollhouse ferait partie d'une campagne exceptionnelle intitulée Remote-Free-TV" , au même titre que sa comparse Fringe. La Fox a ainsi décidé de réduire ses coupures publicitaires à 5 minutes sur ses deux nouvelles séries. Sur un épisode standard d'une heure, le total des coupures pub se monte généralement à 16 minutes aux Etats-Unis.  Prévue au départ pour former un duo avec 24 les lundis, FOX annonce que finalement la série débutera les vendredis à 21h, une case confidentielle, d’ailleurs, la même case que pour Firefly, la série malheureusement de Whedon en 2007. Le budget de chaque épisode oscille entre 1,5 et 2 millions de dollars.

Trailer des Upfronts :

 

spd_2009122401404_b.jpg

Saison 1 : Un retour attendu, des audiences catastrophiques
La saison 1 débute le 13 février 2009 avec l’épisode « Ghost » qui s’avère être la suite au pilote de la série (l'épisode pilote, écrit et réalisé par Joss Whedon, intitulé Echo, n'a pas convaincu la FOX et a du être changé pour l'épisode 1). La série débarque donc les vendredis à 21h et avec pour lead-in l’échec de la saison 2 de Terminator : The Sarah Connor Chronicles (cf. Rétrospective). Alors que Terminator réunit 3,71 millions de fans à 20h, c’est un lead-in catastrophique dont bénéficie Dollhouse qui débute devant 4,76 millions de téléspectateurs et 2 pts sur les 18-49 ans (seul lot de consolation, elle est 2ème de la case sur cette cible derrière Supernanny sur ABC). Ce score restera le meilleur score que la série ait enregistré de toute sa (courte) existence. Le vendredi suivant, le 20 février, la chute n’est pas énorme mais la série reste à des scores ridiculement bas (qui finalement, auraient été les bienvenus cette année sur FOX qui n’a jamais dépassé les 4 millions les vendredis). L’épisode 2 « The Target » réunit alors 4,25 millions de téléspectateurs américains.
Le 27 février, le lead-in est catastrophique et alors qu’il enregistre son pire score historique, Dollhouse fait de même avec 4,18 millions de téléspectateurs. Même combat le 6 mars avec 3,57 millions de téléspectateurs, pire score pour le premier vendredi des sweeps. Le vendredi suivant, le 13 mars, la remonter est plus probante et annonce peut être un revirement de situation avec 4,26 millions de téléspectateurs au rendez-vous. Finalement, la série semble se stabiliser au dessus des 4 millions. Le 20 mars, Dollhouse réunit 4,14 millions de fans. Malheur, le vendredi 27 mars 2009 restera en tête, la série ne remontera plus jamais au dessus des 4 millions avec seulement 3,85 millions avant la « grosse » descente aux enfers.
Nouveau pire score historique, comme chaque semaine, cela devient une évidence, la saison 1 de Dollhouse sera la dernière de la série et les fans commencent à protester. 3,44 millions de fans seulement suivront l’épisode 8 nommé « Needs » diffusé le 3 avril 2009. L’épisode 9 réunit 3,5 millions de téléspectateurs le 10 avril et avait pour lead-in le très catastrophique series finale de Terminator : The Sarah Connor Chronicles (3,6 millions de téléspectateurs) que Dollhouse ne parviendra pas à dépasser. Pas de Dollhouse le 17 avril, c’était le retour de Prison Break pour vivre ses dernières heures sur la FOX après 4 années de bons et loyaux services, un 2-hour « come back » était diffusé pour l’occasion. C’est donc après une semaine de pause, le 24 avril, que Dollhouse fait son retour et le verdict il est sans appel : 2,99 millions de téléspectateurs sont présent pour suivre l’épisode 10 de la série, une catastrophe. Plus la peine d’espérer, le 1er mai la série réunit 3, 10 millions d’adeptes et le 8 mai, l’épisode 12 « Omega » sera le season finale de cette première saison et réunira pour l’occasion un pire score historique : 2,80 millions de téléspectateurs. L’épisode 13, « Epitath One » ne sera jamais diffusé, FOX ayant décider de finir la saison 1 sur la clôture de l’histoire dans le présent et d’éviter la confusion avec l’épisode dans le futur, en 2019 : Epitath One, donc. Néanmoins, les 14 épisodes tournés pour cette première saison seront disponibles dans le coffret DVD.)

Par ailleurs, le Time Magazine élit l’épisode 11 de la saison 1, « Briar Rose » comme le 4ème meilleur épisode de l’année écoulée :
Top 10 des meilleurs épisodes de séries en 2009 selon le Time Magazine

1- The Office (Stress Relief, saison 5 - épisode 13)

2- Glee (Pilote)

3- Big Love (Come, Ye Saints, saison 3 - épisode 6)

4- Dollhouse (Briar Rose, saison 1 - épisode 11)

5- Nurse Jackie (Tiny Bubbles, saison 1 - épisode 6)

6- 30 Rock (Apollo, Apollo, saison 3 - épisode 16)
7- Mad Men (My Old Kentucky Home, saison 3 - épisode 3)

8- Party Down (Taylor Stiltskin Sweet Sixteen, saison 1 - épisode 6)

9- Breaking Bad (Phoenix, saison 2 - épisode 12)

10- Larry et son nombril (The Table Read, saison 7 - épisode 9)

En 2009, Eliza Dushku est nominée aux Scream Awards 2009 dans la catégorie « Meilleure actrice de science-fiction » pour son rôle d'Echo dans Dollhouse. La qualité de la série est également saluée par les critiques même si la saison 1 a reçu un accueil mitigé au début. Certains critiques affirment même : « seuls les fans les plus dévoués de Joss Whedon s'intéresseront à la série et l'aimeront, les autres passeront leur chemin ». Cependant, dès l’épisode 6 et l’installation véritable de la mythologie de la série, les critiques sont dithyrambiques.
Malgré des audiences très mauvaises et contre toute attente, le 16 mai 2009, FOX renouvelle la série pour une saison 2 de 13 épisodes. C'est grâce aux enregistrements numériques et à la vidéo à la demande sur l'Internet que la série fut renouvelée pour une seconde saison. En effet, grâce à ces supports, les audiences de la série connaissent des pics à plus de 57 % par rapport aux scores réalisés directement à la télévision les vendredis soir.

 

eliza-dushku-dollhouse-season-2-poster.jpgSaison 2 : Des changements, une fin en « grande pompe »
L'une des principales conditions du renouvellement de la série pour une seconde saison avait été la réduction du budget des épisodes. Il n'y aura donc aucun bonus sur Internet pour Dollhouse, bien que Joss Whedon, son créateur, avait prévu une mini-websérie. Second changement de taille : la série ne bénéficiera plus du "Remote-Free TV", c'est à dire que les épisodes auront une durée normale au lieu de 50 minutes. Joss Whedon s'est, cependant déclaré "ravi" de cette dernière décision. Il a déclaré qu'il n'était pas "mécontent que les épisodes ne durent plus 50 minutes, car c'est ce qui nous avait détruit (ndlr : la saison précédente)".

Le 15 juin 2009, FOX annonce le calendrier de la rentrée. La saison 2 de Dollhouse arrive alors le 18 septembre avant d’être repoussée au 25. En effet, FOX avait décidé de rediffuser un épisode de Glee à place de la série, pour lui donner toutes ses chances de réussite. Le 25 septembre, toutes les chaînes ont déjà lancées leurs programmes, Dollhouse revient donc avec une audience confidentielle : 2,60 millions de téléspectateurs sont au rendez-vous. L’épisode 1 est donc un vrai bide puisqu’il s’agit d’un nouveau pire score historique. Les fans semblent donc convaincus : la série prendra fin cette année après 2 saisons. Le 2 octobre, l’épisode 2 de la saison 2 réunit 2,10 millions de téléspectateurs, encore un pire score historique. La série est donc la risée des audiences mais pas des critiques. La saison 2 est ovationnée par les critiques « À chaque nouvel épisode, Dollhouse devient de plus en plus intense […] Si les derniers épisodes maintiennent cette tendance de qualité croissante, il est certain que Dollhouse est bien placé pour avoir l'une des conclusions les plus grandiose de l'histoire de la télévision depuis ces dernières années ».  Le 9 octobre et l’audience de l’épisode 3 : 2,25 millions de téléspectateurs marquent un nouveau coup dure : la série ne remontera jamais au dessus des 3 millions durant la saison 2. Le 16 octobre, pas de Dollhouse mais du baseball, l’épisode 4 est donc diffusé le 23 octobre devant 2,20 millions de téléspectateurs, un score piteux encore une fois. La FOX prend donc une décision : la série va partir en hiatus. Du 30 octobre au 27 novembre FOX programme des rediffusions de House, Bones et d’un film : L’Âge de Glace 2 qui feront des audiences bien meilleures que sont « gratin » du vendredi composé de Dollhouse à 21h mais aussi des échecs de Brothers / ‘Til Death à 20h.  Le 11 novembre 2009, FOX prend la décision qui va fâcher tout le monde : la série est officiellement annulée après 2 saisons.
Le 4 décembre, retour de Dollhouse avec 2 épisodes. FOX écoule les stocks et 2,15 millions de fans sont présent à 20h pour l’épisode 5 tandis qu’à 21h ils sont seulement 1,99 millions (ce qui restera le pire score historique de la série). Même drame le 11 décembre. L’épisode 7 réunit 2,72 millions de téléspectateurs et record d’audience de la saison tandis qu’à 21h seulement 2,13 millions de fans sont au rendez-vous. Pour finir son écoulement des stocks et le nouveau hiatus de la série : le 18 décembre, l’épisode 9 réunit 2,13 millions de fans et l’épisode 10, 2,06 millions de fans tout en sachant que ces deux épisodes étaient liés par la même intrigue.
Nouveau hiatus pour la série, un hiatus des fêtes de Noël où FOX diffusera notamment le 25 décembre 4 inédits de la sitcom et échec ‘Til Death. La série revient le 8 janvier avec pour lead-in une rediffusion de Bones (plus de 4 millions) et la série revient avec 2,37 millions de fans. En hausse. L’épisode 12 est diffusé le 15 janvier 2010 devant 2,09 millions de téléspectateurs. Cet épisode 12 clôture donc le chapitre Dollhouse dans le présent. Le series finale était prévu le 22 janvier mais l’épisode a été déprogrammé suite à la programmation spéciale de l’émission téléthon : Hope for Haïti. Le final est donc reprogrammé le 29 janvier 2010 à 20h (car à 21h c’est le lancement de la nouvelle saison de Kitchen Nightmares qui atteindra un bide absolu elle aussi). 2,18 millions de fans sont encore là pour suivre Epitath Two, la suite de Epitath One et donc la fin de la série dans le futur, en 2019. Fin d’une série qui n’aura pas marqué les audiences de la FOX mais par sa qualité et sa constance, l’esprit des séries télévisées de ces dernières années.


P.S : Je suis un fan inconditionnel de Joss Whedon mais également de Eliza Dushku (tout comme la FOX d’ailleurs qui à pourtant martirisé sa série : "Elle est une star de la Fox. Elle est une actrice unique, incroyablement belle et féminine et débordante d'enthousiasme. Je la trouve tout simplement unique. Kevin (ndlr : Reilly, le n° 2 de la Fox) et moi sommes fans de son travail.")

Commenter cet article

Mystere 16/06/2011 21:31



J'étais tellement déçue quand elle a été annulée cette série. Elle était vraiment trop bien. J'ai pas compris comment les gens ont fait pour ne pas l'apprécier. L'histoire semblait peut-être un
peu trop complexe de prime abord.. Moi je ne me suis ennuyée à aucun moment et je me souviens avoir regardé la première saison en 2-3 jours tellement elle me captivait. Heureusement, cette série
a pu avoir une fin digne de ce nom. Néanmoins, je la regrette toujours. 



Nana 22/08/2010 18:38



C'est une série que je dois commencer. Elle m'a l'air bien originale ...