Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sons of Anarchy, so Charming…

19 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Sons-of-Anarchy.jpg
Je n'ai toujours pas débuté la saison 4 de la série, je sais, c'est un sacrilège car je l'attends depuis tellement longtemps mais je voulais pouvoir visionner plusieurs épisodes d'un coup, donc cette semaine ce sera sûrement la bonne où je vais prendre un peu de temps pour regarder la suite des aventures des Sons. Car oui, leur histoire est fabuleuse. Je ne voudrais pas vivre leur vie, non, trop de sueur, de moto pour moi, mais c'est tellement addictif à l'écran, ce côté bande qui fait ce qu'elle veut et comme elle l'entends. On ne parle pas assez de cette série, et je pense que c'est à tord. La saison 3 est actuellement diffusée sur M6 les vendredis (à une heure qui me fait sortir les crocs, mais bon, je suis pas à la programmation d'M6 ni à leur solde pour regarder la série, Dieu merci). Et je vous la conseille fortement. Tout simplement parce que cette saison est celle de la maturité, celle qui aura su être encore plus explosive, jouissive et surtout osée que les deux premières.

Je repense encore à toute la partie en Irlande qui était succulente. Je me lasserais jamais de cette petite aventure qui a permis de voir d'autres horizons pour les personnages, de les voir évoluer dans un autre univers. C'était pas de tout repos. Notamment pour Gemma, mon personnage préféré de la série. Katey Sagal mérite amplement son Golden Globes reçu cette année, et je dirais même plus, il lui fallait un Emmy. Bon, ok, je ne suis pas non plus contre celle qui a gagnée qui est excellente dans Justified, mais quand même, elle aurait pu être nominée. Surtout qu'il y avait de la place pour elle et sa prestation surprenante. Surtout dans la saison 3. Mais je n'en ferait pas gage, on est pas là pour parler de la légitimité des Emmy Awards. Donc, Sons of Anarchy et cette saison 3 c'est le point culminant de trois années de service, et surtout de bons services.
eslatele.com.wp-content.uploads.2010.10.sons-of-anarchy-bik.jpgJe connais très peu de série qui arrivent à être meilleure à chaque nouvelle saison. Bien sûr, je n'ai pas encore vu les deux premières (déjà disponibles) de la nouvelle saison, mais je pense pas que l'on peut rater la suite. Les cliffangher, la gestion des différents personnages, des révélations, des combats, de l'action, tout est fait à tel point qu'on a de plus en plus envie de voir l'épisode suivant. A défaut d'être la série la plus gentille qui existe, son côté rustre, brute de caractère permet de se plonger dans un univers salissant, grossier parfois, violent, mais qui arrivera aussi à vous toucher. Je pense notamment à certaines scènes de la série comme le viol de Gemma, c'était quand même très violent et la gestion de cette affaire aurait été très émouvante. Les scénaristes ont même pris leur temps pour qu'elle fasse son "coming-out" de l'histoire à sa famille.

Ce que j'adore aussi dans Sons of Anarchy c'est les grandes effusions d'actions. Il y a des morts, parfois même pas vraiment prévu. Cela me rappelle le personnage d'Aly Walker que j'ai adoré (mais la pauvrette s'est cassée, oui, je digère toujours pas, pour une série pour femmes sous perfusions de cop-show sans saveur, quand elle avait ce rôle…). D'ailleurs, les multiples guest invitées dans la série sont toujours employées avec intérêt. Comme Taryn Manning, Titus Welliver, etc … Si vous n'avez jamais regarder Sons of Anarchy, je vous conseille vivement de la commencer, cette série vaut son pesant d'or, et toute cette dose d'excellence ne fait que commencer à mon avis. Même si certains épisodes pourraient vu rebuter de pas leur manque de tact avec le téléspectateur que vous êtes, vous serrez conquis par le côté humain d'une série qui derrière toute sa violence et ses dialogues pas forcément hyper poli, est une forme cruelle et touchante d'un pan de vie réaliste.

Commenter cet article