Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The CW : Jeunesse espoir...

27 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Série Express

AR101e-0690b.jpg
Dans une nouvelle (si ce n'est pas dernière) tentative de relancer les audiences de la chaine, The CW s'est mise en tête de lancer trois nouveautés bien différentes de celles que l'on pouvait avoir l'habitude de voir sur cette chaine auparavant. Beaucoup plus adultes, avec des personnages bien moins jeunes, de quoi attirer un nouveau public tout en concervant le lot d'aficionados de la chaine malgré tout. Je pense notamment à Arrow, qui reste à mon sens l'une des meilleures nouveautés de la saison. Assurément une bonne chose, reprenant avec sympathie et intérêt le mythe de Green Arrow. Même si pour le moment la série se cherche encore un peu parfois, elle reste un divertissement plus qu'honorable et surtout assez bien fichu. Stephen Amell est par ailleurs bien plus convaincant que Justin Hartley dans le rôle que ce dernier avait déjà incarné dans une autre série de The CW (et accessoirement WB) : Smallville. Arrow c'est donc la lueur d'espoir au bout du tunnel pour une chaine sur le déclin, puisqu'en plus de cela les audiences sont actuellement les meilleures de la chaine (sans pour autant être mirobolantes non plus).

Par ailleurs, elle lançait également un remake de Beauty & the Beast en version procédurale. Un pari risqué qui paye moyennement. La série se perd bien trop souvent dans les méandres du policier classique sans talent. Reste alors des personnages agréables et pas trop mauvais, notamment une Kristen Kreuk bien moins ennuyeuse et lisse que dans Smallville. Certes pas très nuancée, l'actrice incarne assez bien son personnage et relève le niveau de cette série. De plus, l'esthétique travaillée reste également un très joli point. Je m'attendais à quelque chose de lamentable et finalement je passe parfois de bons moments (je pense notamment au dernier épisode en date). Le problème de Beauty & the Beast c'est malheureusement de faire quelque chose de déjà vu et de pas forcément très lisible tout le temps. Si les choses avançaient très bien au début, le ton commence déjà sérieusement à fléchir et le téléspectateur à s'ennuyer. Mais le dernier épisode de l'année me redonne espoir, peut être la seconde partie sera t-elle bien meilleure. Quoi qu'il en soit, celle qui remplace actuellement The Secret Circle dans sa case horaire est bien meilleure que cette dernière. Je ne vais donc pas trop bouder mon plaisir.
jay-ryan-kristin-kreuk-beauty-and-the-beast-pilot-review-cw.jpgEt enfin, dans une dernière tentative d'avoir une vraie série médicale bien à elle, son G rey's Anatomy tout simplement, The CW lançait Emily Owens, M.D avec dans le rôle titre Mamie Gummer (la fille de Meryl Streep) qui avait déjà officié dans une série médicale il y a peu (une très mauvaise d'ailleurs : Off the Map). Bref, Emily Owens, M.D c'est une série qui est partie de très bas pour remonter un peu petit à petit. Malheureusement ce n'est pas non plus exceptionnel. La faute cette fois à l'esthétique de la série, plus mauvaise qu'autre chose. Le casting, lui aussi est assez douteux. Je ne sais pas vraiment ce qu'il fallait attendre de la part de cette série si ce n'est que j'ai malgré tout passé quelques bons moments mais ce n'est pas suffisant. Le potentiel était là mais il n'est pas arrivé à éclore suffisamment tôt. Les audiences catastrophiques de la série et l'accueil plus que mitigé de la presse ont poussé la série vers la sortie. Elle n'aura donc pas droit à plus de treize épisodes, comme l'indiquait la commande initiale de la chaîne.

Santé nouveautés : 45% de bonnes séries. En bref, une saison pour le moment douteuse et pas nécessairement surprenante. Si The CW tente de nouvelles choses plus mûres, ce n'est pas pour autant que c'est le qualité.

Commenter cet article