Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Walking Dead : quand les zombies dorment, les humains dansent…

20 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

The-Walking-Dead-AMC.jpg
A l'occasion de la diffusion de la première saison inédite de The Walking Dead sur Orange Ciné Choc dès ce soir avec le première épisode à 20h40, je vous proposes de revenir sur une épopée de la rentrée américaine dernière, celle des zombies en série. Difficile mais très attendue, cette série reste peut être une semi déception mais un véritable succès populaire sur la petite chaîne câblée AMC aux Etats-Unis. Orange Ciné Choc proposera en complément de la série un documentaire inédit de 20 minutes à 21h55 ce soir, qui retrace les prémices de la série au travers d'interviews des créateurs mais aussi de l'histoire des comics dont est tirée l'histoire. Un petit documentaire que j'ai trouvé instructif pour comprendre d'où vient cette série.

Résumé
Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe de d'hommes et de femmes mené par l'officier Rick Grimes tente de survivre...

 

The-Walking-Dead-Photo-Promo-AMC-01.jpg

Points Forts
Réalisée par Frank Darabont, cette première saison donnait le ton de ce qu'allait donner l'histoire à l'image. Et de ce côté là c'est aucune déception que l'on peut avoir. En effet, les effets caméra du pilot pour les scènes d'action, les gros plans et plans larges sur les zombies et la ville d'Atlanta sont réussis. On sent vraiment quelque chose qui fait que tout paraît être vrai. Les couleurs sont fades et très bien choisie. La série n'est pas trop colorée pour coller au réalisme de son temps. C'est peut être même l'un de ses plus gros points forts.
The Walking Dead détient en elle cette force de l'armée zombiesque. Le gore est donc là pour fermer la danse. Pour être un grand fan des films de Romero, je trouve que l'on est ici dans une tout autre ambiance. Alors que chez Romero c'est la peur qui est maîtresse des lieux, ici on est plus dans la série d'anticipation pure, avec une vraie réflexion sous-jacente, plus calme et posée. Alors certes le gore est là lui aussi (certaines scènes sont à voir quand on a bien digérer, je vous le garanti). Entre boyaux, sangs et autres, vous aurez l'embarras du choix.
Enfin, une partie du casting reste bonne. Je pense à Andrew Lincoln, le héros de la série (Rick Grimes) et Sarah Wayne Callies (Lori Grimes). Les deux acteurs s'en sortent très bien pour l'un et correctement pour l'autre. D'ailleurs, on peut souligner l'épisode 3 qui porte une des réflexions les plus vraies de la série. L'amour, la survie, les questions sur l'avenir. Le scénario est riche et renforcé par des petits moments d'émotions qui par leur simplicité et peut être longueur font mouche.

 

the-walking-dead-saison-1-serie-creee-par-frank-darabont-en.jpg

Points Faibles
Mais les problèmes arrivent avec l'histoire de la série qui patauge facilement. En effet, le pilote pose quelques bases avec un personnage fort puis la suite prend une autre direction avant d'encore changer vers la fin. Peut être que cela va trop vite et qu'on ne se pose pas les bonnes questions. La fin version "Survivors" (série britannique en 2 saisons) en décevra peut être plus d'un mais les pistes pour la future saison 2 sont là. On peut tenter d'entrevoir un joli futur pour les zombies de The Walking Dead.
Cette première saison manque peut être aussi de zombies. En effet, je regrette que les scènes d'action de la série se concentre unique aux débuts et fin d'épisodes. C'est peut être un choix fait par les scénaristes (qui ont tous été virés (ou presque) pour la saison 2). Côté casting la faiblesse vient de Jon Bernthal dans le rôle de Shane. Pas assez charismatique, l'acteur devient trop vite détestable et c'est bien dommage.
Enfin, la saison 1, pourtant prometteuse parait presque brouillonne. On ne prend pas le temps de voir où l'on va aller, on y va tête baissé. AMC est une chaîne de qualité qui fourmille de série comme Mad Men et Breaking Bad en passant par sa dernière série magnifique Rubicon l'été dernier alors forcément The Walking Dead n'est pas très aboutie par rapport à ses ancêtres.

Au final, le plaisir coupable est là. Si vous recherchez des zombies, que vous aimez le genre et que cela vous plaît, lancez vous. Je ne vous la déconseille pas, je trouve juste cette série passable et qu'elle manque réellement d'un travail scénaristique sur les personnages et le fait qu'elle soit une série d'anticipation. La réalisation et les images sont magnifiques et nous font oubliées le fond pour la forme. A découvrir dès ce soir sur Orange Ciné Choc à 20h40, puis tous les dimanches à la même heure.

 

Un petit trailer pour découvrir la série :


Commenter cet article