Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Experts - Sweet Sixteen

13 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

Critiques Séries : Les Experts - Sweet Sixteen

Les Experts // Saison 14. Episode 15. Love for Sale.


Déjà à l’origine du très sympathique « Check in and Check Out » (14.09), Andrew Dettmann signe ce tout nouvel épisode de CSI, pas exceptionnel mais divertissant. De toute façon je pense qu’il faut prendre en compte le fait que CSI n’est pas une série parfaite maintenant et que l’on reste uniquement pour passer un agréable moment. Cette semaine donc nous avons une jeune fille de 16 ans, Debbie, qui vient tout juste d’avoir son permis de conduire et qui est retrouvée au milieu du désert, morte, au volant d’une voiture. Tout cela nous offre une bien belle scène de crime d’introduction. En parlant de scènes de crime, je trouve dommage que CSI ne cherche pas à exploiter un peu plus ses scènes de crime. Je suis persuadé qu’il y a quelque chose à faire en faisant plus ou moins trainer la recherche d’indices. Cela fait quelques années maintenant que je rêve d’un épisode qui se déroulerait uniquement sur la scène de crime et où l’on trouverait tous les indices nécessaire pour arrêter un suspect. Dans mon élan, j’avais même commencé à écrire un épisode de la série avant d’abandonner lâchement l’ébauche de scénario que j’avais commencé à écrire.

Mais bon, peu importe je ne suis pas là pour parler de mes idées saugrenues. Je suis tout de même un grand fan de CSI et je suis même impatient de découvrir le spin-off que CBS nous concocte centré sur une unité des cyber-crimes du FBI. Il y a largement de quoi faire. Pour en revenir à l’enquête de la semaine il y a une jolie implication émotionnelle des personnages ce qui permet notamment à Elisabeth Shue d’être un peu plus dans la nuance. La série n’oublie pas pour autant d’être assez cocasse, surtout quand Greg doit essayer des chaussures de prostituées de retrouver la personne qui a tué la pauvre Debbie. Cette dernière n’avait rien demandé mine de rien. L’épisode développe donc une petite mécanique assez bien huilée qui permet de ne pas trop réfléchir. Le but est de nous amuser et de passer un agréable moment. « Come for the murder, stay for the fun » comme dirait la baseline de la saison 11 de la série. Je me demande si c’est encore valable aujourd’hui étant donné qu’avec l’apparition de Ted Danson à la tête du CSI, la série a tenté d’évoluer vers quelque chose d’étrange mais de totalement différent.

L’ambiance n’est plus la même et les crimes ne sont plus aussi saugrenus (le season 11 premiere était grandiose dans le genre saugrenue dans mes souvenirs). Ce sont des choses comme ça que CSI perd au fil des années. Cet épisode n’était pas mauvais à proprement parler d’ailleurs mais encore une fois il manquait un peu de substance. Ce petit truc qui fait que l’on a envie de revenir encore et encore. Si je suis là c’est plus par habitue mais aussi par attachement à certains personnages (Greg, Sara ou Nick). Les personnages n’évoluent pas vraiment cette année non plus. C’est l’une des grosses erreurs de CSI d’ailleurs. Si l’on est encore là je pense que c’est pour les personnages. L’an dernier par exemple j’avais beaucoup aimé l’épisode où Sara était jetée en prison pour un crime qu’elle n’avait pas commis. J’aimerais des épisodes de ce genre là un peu plus souvent. Cette année on a eu celui de Finlay certes mais ce n’est pas suffisant. Et puis cela manque d’un tueur en série. Le maquettiste c’est tout de même l’une des meilleures intrigues que la série ait pu créer.

Note : 5/10. En bref, sans plus dommage.

Critiques Séries : Les Experts - Sweet Sixteen

Commenter cet article