Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 1. Episode 4. Going Rogue.

2 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 1. Episode 4. Going Rogue.

The Flash // Saison 1. Episode 4. Going Rogue.


Dans sa volonté de faire le lien entre Arrow et The Flash, des personnages de la série mère apparaissent tour à tour dans The Flash. Après Oliver au détour d’un appel téléphonique dans le pilote, c’est autour de Felicity d’être en chair et en os présente tout au long de l’épisode. Etant donné que j’adore le personnage de Felicity, je dois avouer que ce baiser final m’a beaucoup surpris. Je ne m’attendais pas forcément à ce que la série délivre une anecdote de la sorte. Surtout quand on sent que la série développait il y a deux épisodes de ça une romance entre Felicity et Oliver au sein même de la série mère. Quand la série a débuté, je dois avouer que je ne savais pas forcément où situer The Flash dans le sens où c’est une série fantastique alors que l’univers d’Oliver est tout de même très terre à terre. On sait pertinemment qu’il y a une explication scientifique derrière ce qu’est Barry Allen mais c’est comme Clark Kent alors et sa venue sur Terre avec cette pluie de météorite à Smallville. Peu importe. Plus le temps passait et plus j’avais l’impression que la série n’était finalement peut-être pas la bonne surprise que j’avais envie d’attendre. Puis est venu « Going Rogue », le premier épisode de la série que j’ai réellement adoré. J’en ai dégusté chacune des minutes. Si le charme de Felicity opère, ce n’est pas la seule chose réussie dans cet épisode.

Il faut dire que l’introduction de Leonard Snart sous les traits de Captain Cold, c’est une brillante idée. Wentworth Miller (Prison Break) que l’on n’avait pas vu depuis un sacré bout de temps sur les écrans fait ici son grand retour et par la grande porte. Son rôle presque sur mesure pour lui et le tout fonctionne si bien que l’on ne peut que déjà avoir hâte de le retrouver très prochainement. The Flash n’a pas raté l’introduction d’un personnage clé qui doit forcément revenir très vite. C’est un peu le Merlyn de The Flash si l’on peut faire des raccourcis qui servent aussi de référence à la série mère. L’arme de Captain Cold est tout de même une sacrée bonne idée là aussi et l’on sent que finalement la série pourrait bien créé un personnage encore plus intéressant que son héros. Car c’est peut-être le seul souci de cet épisode. Le charisme de Wentworth Miller est tel sous les traits de ce personnage qu’il nous fait complètement oublier ou presque le personnage de Barry Allen alors que ce dernier reste pourtant le héros de la série. En parallèle, la présence de Felicity fait là aussi mouche. La série exploite à merveille le personnage et l’alchimie qu’elle développe avec le reste du casting.

Notamment avec Barry Allen. On sent que les deux partagent une vraie alchimie dès le début de l’épisode alors que je ne m’y attendais pas nécessairement. Disons qu’il est normal d’avoir peur surtout que The Flash a prouvé à plusieurs reprises qu’elle était différente de Arrow, notamment dans le ton, ici beaucoup plus léger. Toute l’alchimie qu’il y a entre ces deux personnages, c’est ce qui a toujours manqué entre Barry et Iris. Car si cette dernière reste intéressante, pour le moment on ne ressent pas autant de bonnes choses que face à Felicity. Et cela peut se comprendre aussi par rapport au fait que Felicity est connue depuis bien longtemps pour les téléspectateur d’Arrow comme moi. Quelqu’un qui découvre The Flash sans connaître Arrow va forcément voir les choses de façon légèrement différente. Avec un vilain qui échappe enfin à Barry, on a donc maintenant un premier vrai fil rouge qui me plaît. C’est la preuve que la série a largement de quoi me satisfaire et même plus encore. On pourrait ici avoir une de Robin si jamais Arrow et The Flash décidaient de fusionner réellement lors d’un vrai cross-over (ce qui devrait probablement arriver d’ici la fin de la saison).

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode.

Critiques Séries : The Flash. Saison 1. Episode 4. Going Rogue.

Commenter cet article

T. 07/11/2014 21:41

Un très bon épisode ! Ça m'a fais super plaisir de revoir Wenworth Miller dans une série et qui plus est dans ce rôle qui lui va comme un gant. Tu as raison, le Captain Cold vole carrément la vedette à Barry et le fait perdre pour la première fois. Je suis assez curieuse de voir qui est son futur partenaire... ( il me semble que Dominic Purcell va également jouer dans la série, ce serait cool de les avoir ensemble)
Sinon j'étais très heureuse de voir Felicity et je suis même très contente pour le baiser entre Barry et elle, ils sont adorables !

delromainzika 12/11/2014 12:51

Exact :) Purcell va aussi y jouer. Manquerait plus que Peter Stormare (qui pourrait amener Vertigo dans The Flash) , Amaury Nolasco, Robert Knepper (le Clock King de Arrow), etc. :)