Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 7. Episodes 1 et 2.

4 Décembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fais pas ci Fais pas ça

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 7. Episodes 1 et 2.

Fais pas ci, Fais pas ça // Saison 7. Episodes 1 et 2. Un an déjà ! / Naturisme et découverte.


Ce qui a toujours plus ou moins fait la réussite de Fais pas ci, Fais pas ça c’est sa volonté de rester une comédie familiale grand public tout en racontant des choses assez fortes. La série a toujours su rester actuelle et même si cela ne lui a pas toujours servi, on peut tout de même dire que globalement c’est assez réussi. Avec ces deux nouveaux épisodes on a l’occasion de découvrir une fois de plus les personnages sous des angles nouveaux car ils sont évolués, grandis et la série a grandi avec eux. C’est ça la vraie force de Fais pas ci, Fais pas ça. C’est une série qui se renouvelle car ses personnages grandissent et il y a donc tellement de choses à faire avec ça. C’est avant tout un bonheur de retrouver les Lepic et les Bouley, notamment car les intrigues développées dans ces deux épisodes sont assez cocasses pour la plupart. J’ai notamment beaucoup aimé l’histoire de Fabienne qui ne se voit pas mamie dans « Un an déjà! ». En effet, elle déteste qu’on la voit comme ça et quand elle doit s’occuper de Kim, elle va alors fuir le fait qu’elle est une mamie et va se faire passer pour la mère de l’enfant. Les situations sont brillantes et c’est en grande partie grâce au talent des scénaristes qui ont su trouver les mots justes pour Valérie Bonneton.

Car au fil des années, Fais pas ci, Fais pas ça a justement affuté ses couteaux de façon à ce que les situations exploitent au mieux les talents des divers acteurs de la série. Pour ce qui est de Fabienne, cela passe donc ici par l’acceptation d’être une mamie et que son petit fils s’appelle Kim et pas Louis. Dans le second épisode, elle va surtout devoir faire face au fait que son mari s’est malencontreusement retrouvé dans un hôtel naturiste. Elle est alors seule avec Lucas qui veut quitter les louveteaux et refuse de retourner à la messe. Quoi de mieux que de faire revenir Christiane, fraîchement reconvertie en bonne soeur qui « s’emmerde » littéralement et qui va avoir ici l’occasion de faire quelque chose. Sacrée Isabelle Nanty tout de même, qu’est ce que je peux apprécier cette actrice. Je trouve que Fais pas ci, Fais pas ça fait un usage tout simplement excellent des personnages lors des situations avec Fabienne, surtout quand elle pique de vraies crises face au fait que son mari est dans un hôtel naturiste. C’est d’ailleurs ce second épisode qui donne réellement un élan à la saison alors qu’il s’agit probablement de l’un des épisodes les plus drôles depuis un petit bout de temps.

Les situations évoluent et Renaud Lepic continue d’être un vrai personnage comique. J’avais un peu de mal avec ce personnage à certains moments au début de la série et puis petit à petit j’ai réussi à apprécier ce qu’il faisait jusqu’à en adorer les petites histoires de robinets Binet. Mais maintenant ce n’est plus du tout ça, c’est un homme qui a des valeurs et qui se retrouve une fois de plus au centre des épisodes. Que cela soit pour critiquer François Hollande de mou (et ce n’est pas la première fois que Fais pas ci, Fais pas ça fait des références politiques plutôt cocasses), pour tenter de gagner avec Charlotte un concours de culture générale parents-élèves organisé par le collège avec à la clé un séjour en Guadeloupe (le fameux séjour du second épisode). J’ai beaucoup aimé tout ça, surtout pour toute l’histoire du vélo et du gangsta rap. Par la suite cela part un peu dans des délires pas toujours réussis. Je pense par exemple à cette sorte de remake de Questions pour un Champion. Pas ce que Fais pas ci, Fais pas ça a fait de plus original. J’ai donc préféré le Renaud coincé qui va se libérer dans le second épisode chez les naturistes jusqu’à presque nous refaire un Very Bad Trip (un des meilleurs épisodes de toute l’histoire de la série à mon humble avis).

Par ailleurs, Christophe et Tiphaine sont toujours ensemble sauf qu’ils ont prévu de partir ouvrir un restaurant à l’étranger. Pour ce faire, ils doivent faire des économies. Abandon du boulot de Christophe (sa grande flemme est aussi à l’origine de la chose), retour chez les parents alors qu’ils vont habiter chez les Bouley, etc. Les deux ne sont pas très présents dans ces épisodes mais ce n’est pas bien grave car ce n’est pas le plus important. Bien au contraire, le plus important est ailleurs et c’est tout ce qu’il faut retenir. Tout simplement. Pendant ce temps, Denis a du mal à comprendre pourquoi sa fille l’imagine dans la peau de divers personnages de BD comme Obélix, Sergent Garcia ou encore la Castafiore. Il se retrouve que Denis s’est laissé un peu allé et qu’il a donc pris beaucoup de poids. Il doit alors trouver un moyen d’en perdre. La situation aurait pu être catastrophique et pourtant, c’est une bonne intrigue. Denis est un personnage que j’aime bien mais qui a parfois du mal à devenir intéressant dans ses intrigues diverses et variées. L’épisode du naturisme à côté était tout simplement excellent. On enchaîne les situations où l’on pourrait être mal à l’aise pour les personnages mais au lieu de ça, on ne cesse de rigoler. La complicité entre Charlotte et Elliott est par ailleurs assez efficace elle aussi.

Quel bonheur de retrouver les deux familles dans de nouvelles aventures ou mésaventures. C’est au choix. Il y a tout de même des scènes épiques, notamment le karaoké chez les naturistes. Renaud est probablement l’un des personnages les plus rigolos et intéressants de ces deux épisodes en espérant profiter un peu plus de Fabienne dans les prochains épisodes, Fabienne étant mon personnage préféré de la série. Je pense que Fais pas ci, Fais pas ça a réellement repris du poil de la bête avec cette nouvelle saison même si l’introduction sous forme d’épilogue prologue est quelque chose que je déteste. Bien que l’on se doute plus ou moins que cela ne va pas forcément se terminé comme ça, on sait comment cela va se terminer.

Note : 8/10 et 9/10. En bref, excellent retour pour Fais pas ci, Fais pas ça.

Critiques Séries : Fais pas ci, Fais pas ça. Saison 7. Episodes 1 et 2.

Commenter cet article

Sarah 06/12/2014 11:25

Cette saison démarre plutôt bien, même si j'ai trouvé le 1er épisode très moyen. Cette histoire de concours, prétexte à les envoyer chez les naturistes, je n'ai pas aimé, et Renaud et le gangsta rap, pas aimé mais alors pas du tout! Par contre Fabienne en maman du petit Louis, j'ai trouvé ça génial, j'aurais voulu que ça aille encore plus loin. Denis le coach à son tour coaché, bonne idée, je pense que ça sera plus exploité dans les prochains épisodes. Après avoir opposé l'éducation Lepic et Bouley, les nouveaux parents Tiphaine-Christophe se retrouvent être des parents irresponsables, qui baladent leur Kim comme un objet ou un animal domestique, c'est une bonne idée. (J'espère que ce n'est pas juste parce que les scénaristes ne savent pas quoi faire de ce bébé). L'épisode 2, très bon, Isabelle Nanty, excellente, fan de Dexter, j'ai adoré!!!

delromainzika 09/12/2014 13:24

Le premier épisode est drôle et surtout efficace dans sa façon de nous remettre dans le contexte. Car 1 an après la saison 6, il fallait se remettre dans le bain et ce n'est pas facile. Je pense cependant que l'on va subir le fait qu'il n'y ait que 6 épisodes et que donc les 2 derniers pourraient être trop nerveux sur la narration contrairemetn à ces deux épisodes par exemple

rachida 05/12/2014 17:34

Excellente série française (la seule que je regarde made in france)