Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Broadchurch. Saison 2. Episode 3.

21 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Broadchurch

Critiques Séries : Broadchurch. Saison 2. Episode 3.

Broadchurch // Saison 2. Episode 3. Episode Three.


Broadchurch poursuit donc les aventures de ses petits personnages avec une certaine efficacité. On a donc au travers de ce nouvel épisode des aventures de la petite bourgade de Broadchurch. J’ai adoré les scènes du procès car ce sont des moments particulièrement perspicaces. Notamment quand Miller se retrouve à la barre et accusée d’avoir une relation extra-conjugale avec Hardy. C’est l’un des moments les plus intenses de cet épisode et qui tend aussi à prouver que la série n’en a pas fini de nous surprendre. On sent que Broadchurch ne veut pas nous prendre avec des pincettes et qu’elle veut donc nous plonger dans l’univers complètement ravagé de ces personnages sans prendre de gants. Bien au contraire. Miller et Hardy ont-ils une relation extra-conjugale ? Broadchurch fonce alors droit dans le soap sans pour autant que cela ne soit réellement le cas. Car si l’épisode impose cette question (qui est pertinente et intéressante), ce n’est en rien quelque chose qui s’impose tout de suite comme une évidence et surtout comme une idée qui pourrait donner envie à la série de devenir une sorte de soap juridico-policier. Non, ce n’est pas du tout ça qui se passe. J’aime beaucoup la place de Jocelyn incarnée par Charlotte Rampling. Cette dernière est sensée être une avocate intelligente capable de tout gagner.

Sauf qu’elle va se voir coupé à l’herbe sous le pied par sa concurrente qui va se permettre d’enfoncer le clou autour de Miller. Olivia Colman est vraiment excellent dans le rôle de cette femme qui finalement ne sait plus vraiment à donner de la tête. On lui demande si elle avait des relations extrêmes avec son mari, s’il avait pour habitude de regarder du porno, du porno gay, etc. On sait pertinemment qu’elle ne savait rien sur son mari, mais l’on cherche à la mettre dans une détresse émotionnelle forte. Pendant ce temps, Hardy est toujours aussi obsédé par l’affaire qui l’anime depuis le début de la saison. J’aime bien ce que fait Lee Ashworth dans cet épisode par exemple, dans sa confrontation avec Hardy. C’est tout de même assez efficace voire presque amusant. Dans son ensemble, l’épisode rutile encore et encore jusqu’à ce que finalement la rencontre entre Lee et Claire fonctionne réellement bien. Hardy est en train lui aussi de perdre les pédales et je me demande si au fond le but de cette seconde saison de Broadchurch n’est pas de faire perdre les pédales à tous ses personnages principaux. D’une part Hardy à cause de son boulot et d’autre part Miller du point de vue de sa famille.

La relation entre Claire et Lee continue cependant d’être intriguant. Je ne sais pas du tout quoi en attendre par rapport à l’affaire Sandbrook mais également vis-à-vis de Hardy. Petit à petit, on sent que Broadchurch est en train de construire là dessus mine de rien car cela fonctionne. On a envie de voir ces personnages ramer alors qu’ils étaient plus ou moins des héros dans la saison précédente. Cela permet de renouveler un peu le genre et je dois avouer que j’apprécie le résultat. Finalement, Broadchurch est en train de se renouveler cette année en nous proposant quelque chose de complètement différent, d’assez nouveau avec un angle presque amusant mais également un angle un peu dramatique qui cherche la petite bête pour que l’un et l’autre n’aient pas vraiment l’occasion de souffler. Car ce que l’on voit au procès depuis le début de la saison c’est que finalement notre très cher pédophile pourrait s’en sortir sans rien et être libre. Ce pourrait d’ailleurs être le point de départ d’une saison 3 si jamais ITV décidait d’en commander une avec le retour du pédophile à Broadchurch avec tout ce que cela implique d’isolement, sans parler de la folie qui pourrait emporter les habitants.

Note : 8.5/10. En bref, la série continue de surprendre.

Commenter cet article