Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 1. Episode 11. The Sound and the Fury.

29 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 1. Episode 11. The Sound and the Fury.

The Flash // Saison 1. Episode 11. The Sound and the Fury.


Après l’excellent épisode de réunion d’anciens de Prison Break qu’était l’épisode précédent, j’avais hâte de voir ce que celui-ci pouvait faire et je suis assez déçu. « The Sound and the Fury » n’est pas un mauvais épisode mais il n’est pas un bon épisode non plus. Il manque cruellement d’ambition car son twist est un peu usé et prévisible. En effet, Hartley Hathaway, aka Pied Piper est capturé mais ce que l’on découvre plus tard c’est qu’il voulait réellement être capturer dans le but de mettre le souk un peu de partout par la suite. Je pense que ce twist est usé car on a déjà pu le voir dans des tas de films et de séries précédemment. Vous avez probablement pensé à The Dark Knight avec le Joker, Skyfall avec Raoul Silva ou encore Khan dans Star Trek Into Darkness. Tous ces exemples sont là pour vous dire que finalement il n’y a rien d’original là dedans mais qu’en plus de ça c’est prévisible. J’aurais pu apprécier ce retournement de situation s’il n’avait pas été aussi prévisible. De plus, cet épisode était légèrement décevant par rapport à ce que l’on avait déjà pu voir précédemment (et je parle bien évidemment de l’épisode précédent). Pourtant, le départ de l’épisode semblait assez prometteur, permettant de mettre Wells sur le devant de la scène.

Wells est quelqu’un que l’on n’a pas encore appris à bien connaître alors qu’en plus de ça il cache quelque chose. Ce n’est pas un Lex Luthor pour The Flash mais presque et c’est en grande partie pour cela que j’aime bien ce personnage (et que j’ai appris à le trouver intéressant car au premier abord, je n’avais vu qu’une sorte de réplique de X-Men et franchement, cela m’avait légèrement laissé de marbre). Le fait est que cette saison tente tout un tas de choses et tenter une intrigue avec Wells est assez intelligent, surtout quand on voit que finalement ce personnage fonctionne et qu’il a des choses à nous raconter. Le seul problème c’est que ce n’est pas vraiment intéressant. Le twist et la façon dont tout est amené par la suite donne l’impression que l’épisode est presque trop simpliste. J’aurais aimé qu’il cherche à compliquer la tâche ou bien à envoyer la sauce, sauf qu’il ne fait que partiellement les deux et les efforts apparaissent donc comme légèrement décevant. Moi qui ait pu apprécier The Flash au fil des épisodes découvre que finalement cela manque cruellement de caractère à certains moments et que la mécanique de la série reste assez fragile. Elle a fait ses preuves mais elle doit encore ajuster certains éléments importants.

Et je pense aux cas de la semaine comme celui-ci. Ce que l’on perd un peu dans cet épisode (comme dans le précédent d’ailleurs mais cela s’était beaucoup moins ressenti) c’est l’absence de Barry. J’ai comme l’impression que ce dernier s’est complètement effacé derrière les autres personnages, comme si finalement Barry n’était qu’un pion au milieu d’une équipe alors que ce n’est pas du tout ça. Dans Arrow, les personnages secondaires ont toujours su être mis en avant sans pour autant complètement effacer le vrai héros de la série, Arrow. Là dans The Flash, alors que la série porte également le nom du héros, on a l’impression que finalement la série préfère créer des dynamiques entre les personnages, donnant donc l’impression d’efforts d’équipe et pas d’autres choses. La dynamique entre Eddie/Iris/Barry par exemple est un triangle amoureux qui met tout le monde à un pied d’égalité, sauf que ce n’est pas ce que je veux voir. Enfin, l’épisode semble aussi mettre en place tout un tas de choses dans l’attente d’en voir un peu plus. C’est un autre problème qui aurait clairement pu être réglé en n’en faisant pas trop dans la mise en place et dans le transitoire. Car là… on ne peut qu’être laissés sur le carreau.

Note : 5.5/10. En bref, après l’excellent épisode précédent, difficile de rivaliser avec cet épisode transitoire légèrement facile.

Commenter cet article