Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 3. Episode 12.

10 Janvier 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Mindy Project

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 3. Episode 12.

The Mindy Project // Saison 3. Episode 12. Stanford.


Je fais partie de ceux qui pensent qu’une série a besoin parfois de changer d’air, de nous emmener ailleurs, de faire une sorte de voyage initiatique. C’est plus ou moins ce que tente de faire « Stanford » en envoyant Danny et Mindy à Stanford. Ils se retrouvent alors en Californie pendant que le reste du casting est toujours à New York. C’était un choix judicieux pour un épisode de la série et cela fonctionne en partie jusqu’à ce que finalement les choses ne deviennent pas forcément aussi drôles que prévu. Les intrigues secondaires de cet épisode manquent cruellement d’intérêt alors que j’aurais probablement préféré un épisode qui se concentre uniquement sur Danny et Mindy en Californie. La série n’avait pas besoin de nous faire une mise à jour sur ce qui se passe avec les autres à New York. Au contraire, je trouve que cela alourdi inutilement un épisode qui perd donc de son intérêt à la fois structurel mais aussi humoristique. Les aller-retour entre les deux côtes américains ne sont peut-être pas aussi intéressants que prévus. Morgan par exemple qui est un personnage drôle en temps normal. Il a de quoi nous faire rire dans cet épisode sauf que ce n’est pas aussi intéressant que prévu. Je dirais même que c’est une intrigue assez problématique.

Je préfère donc largement ce qui se déroule en Californie qui nous fait justement une vraie proposition, à la fois humoristique (il faut dire que Mindy est toujours au sommet de sa forme) mais aussi du point de vue de la relation entre les deux héros de la série. Les faces à faces entre Mindy et Neepa sont probablement les plus intéressants de l’épisode, à la fois pour l’humour que cela peut apporter par les quiproquos ou les dialogues de Mindy, mais aussi car les deux femmes ont beau avoir des origines indiennes, elles ont des perspectives complètement différentes. La série ne fait pas les choses brillamment mais j’entends bien ce qu’elle tente de faire malgré tout et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fonctionne. Tout ce dont j’ai besoin dans The Mindy Project c’est de Mindy, complètement folle, au sommet de sa forme en somme, et cet épisode me l’offre. Mais ce dont j’ai envie et besoin également c’est de la relation entre Mindy et Danny. Les deux ont quelque chose qui s’est réellement créé cette année dans leur relation même si au début ce n’était pas trop ça. Maintenant que l’on sent la réussite, la série fait les choses de façon brillante. Sauf qu’à côté, tout part en cacahuète.

En effet, l’intrigue de Peter par exemple ne sert pas à grand chose. Même si parfois The Mindy Project tente de faire des liens entre Californie et New York, ce n’est pas suffisamment bon pour être noté. Les approches manquent d’imagination et j’ai comme l’impression que finalement la série s’épanouie d’un côté mais tente de rester enraciner sans se libérer complètement. J’aurais apprécié que la série choisisse justement de nous surprendre de ce point de vue là mais ce n’est pas ce qu’ils vont faire et c’est l’un des plus gros problèmes. The Mindy Project a beau être une série pleine d’imagination, elle a parfois des problèmes à utiliser et à mettre en valeur ses personnages secondaires. Tout simplement. C’est d’ailleurs l’un des plus gros défauts de la première partie de la saison à certains moments mais je ne veux pas dire non plus que le tout n’est pas réussi car l’épisode était divertissant pris dans son ensemble alors que justement à Stanford les choses deviennent rapidement cocasse mais ce n’est pas l’épisode le plus efficace que la série ait pu nous offrir depuis ses débuts.

Note : 5/10. En bref, déçu je suis.

Commenter cet article