Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Bitten. Saison 2. Episodes 1 et 2.

27 Février 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Bitten

Critiques Séries : Bitten. Saison 2. Episodes 1 et 2.

Bitten // Saison 2. Episodes 1 et 2. Bad Blood / Scare Tactics.


Après une première saison maladroite mais pas toujours dénuée d’intérêt, Bitten est de retour. En effet, la série canadienne mettant en scène Laura Vandervoort avait été renouvelée pour une saison 2 de 13 nouveaux épisodes, quelque chose que j’avais complètement oublié mais qui ne me déplait pas. La série reprend les hostilités 3 jours après ce qui s’est passé dans « Ready », le premier season finale de la série. Si l’on sent que la série tente d’évoluer et de grandir, elle garde surtout son lot de personnages, ses quelques scènes d’action et dès l’ouverture de l’épisode une scène de transformation. Bitten me fait parfois un peu penser à une version un peu plus amusante de Hemlock Grove mais sans toutes les histoires de vampires qu’il peut y avoir dans la série de Netflix. Ecrit par Daegan Fryklind, le showrunner de la série, le premier épisode devait nous remettre dans le bain de ce qui s’est passé à la fin de la saison précédente : Elena trouvait la tête de Phil et Logan avait perdu Rachel qui a rejoint Malcolm. Pas facile alors que l’équipe part à la recherche de ces deux là afin de sauver Rachel, le bébé qui n’est pas encore né et bien évidemment pour tuer Malcolm. Graphiquement, Bitten tente de faire des efforts tout en gardant ce qui faisait son originalité.

En effet, la série a toujours voulu être très visuelle mais elle n’avait pas toujours eu l’occasion de le démontrer tout au long de la saison. Ce que j’avais adoré dans la saison 1 se retrouve à nouveau dans cette saison et je parle bien évidemment aux transformations. Mais ce n’est pas tout. Il y a des séquences assez efficaces et surtout dans « Scare Tactics » entre cette épaisse fumée blanche dans la forêt (qui nous lance sur une histoire de sorcellerie plutôt bien ficelée) et Malcolm, le loup garou qui demande à Clay en version jeune de courir avant de sauver sa propre vie (alors qu’il finit simplement par se faire mordre). Mais Bitten n’est pas non plus Teen Wolf. Cette dernière est un modèle en matière d’originalité et de surprises à mon humble avis mais ce n’est pas ce que font ces deux épisodes. Je me souviens que l’on n’avait dit que les livres étaient beaucoup plus sexués que la série. Pour le coup je trouve que Bitten a plutôt réussi à s’éloigner des scènes de sexe à répétition afin de se concentrer sur son histoire et lui donner beaucoup plus d’ampleur. Car l’intégration des sorcières par exemple est un choix judicieux. La série garde ses racines mais veut nous conduire un peu plus loin.

L’histoire du laboratoire dans « Bad Blood » est une occasion en or pour Bitten d’utiliser des éléments graphiques et de nous faire plaisir avec ce qu’elle a sous le coude dans ce registre là. Les scènes sont très différentes de ce que l’on avait pu voir dans la première saison et je pense que l’envie de la série est aussi de nous dire que Bitten n’est plus la petite série parfois confuse de la première saison et qu’elle veut cette année embrasser jusqu’au bout son côté ultra cinglé. En guise de premier épisode, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il fait son petit effet. Je ne me suis pas ennuyé et les révélations ont beau manquer, elles sont suffisantes pour nous donner envie d’aller jusqu’au bout. La faiblesse de cette série reste les romances. Encore une fois cela a beau avoir du sens pour une série « adolescente », je pense sincèrement que cela manque d’un petit quelque chose. Surtout pour une scène de sexe entre Elena et Clay, j’aimerais bien que la série se concentre un peu plus sur la folie de ses personnages, sur son univers grandissant et évite de faire encore et encore dans la romance surexploitée.

Je suis d’accord pour dire que la série est tout de même beaucoup plus humble cette année de ce point de vue là. Cela me fait un peu penser à Hemlock Grove qui a fait la même chose entre ses deux saisons. Assez drôle de voir Nick utiliser ses super pouvoirs à nouveau, tout en faisant équipe avec Joey. J’aime bien voir Jeremy sous les traits d’un alpha. Il a du charisme mais aussi ce qu’il faut pour imposer ses choix. Il sait être un bon leader et j’aimerais bien que Bitten continue de le démontrer. Il n’y a pas de grandes prises de risques dans le premier épisode de la saison et je trouve ça dommage car c’est une série qui pourrait faire tellement plus dans ce sens là. C’est donc un épisode surtout là pour nous informer de ce à quoi il va falloir s’attendre tout au long de la saison. Le rythme est aussi beaucoup plus soutenu que durant la première saison, ce qui change de ce que l’on avait pu voir également. Pour ce qui est de « Scare Tactics », l’un des moments les plus importants de cet épisode est celui de la rencontre avec les sorcières. C’est très classique et il n’y a aucunes surprises dans le sens où aucune révélation n’est faite mais cela permet de donner le ton.

Nos loup-garous préférés sont menacés un peu de partout et bien que je trouve un peu ennuyeux tout ce qui se passe dans ce sous sol, j’ai beaucoup aimé le flashback qui nous ramène au temps à Clay n’était encore qu’un enfant et que Malcolm l’a transformé pour la vie. On voit que ce flashback est là pour nous rappeler à quel point Malcolm est un monstre et qu’il n’a pas de pitié, capable de demander à un enfant de courir pour le terroriser et lui dire qu’il va tout simplement le manger. Comme le petit chaperon rouge et le grand méchant loup. Le voyage des souvenirs pour Clay manque tout de même de surprises. Disons que sa petite visite de la semaine sur les traces de son enfance n’a pas de grand intérêt. Je trouve dommage que parfois la série prenne du temps sur des éléments qui ne font rien évoluer. Je suis d’accord que l’intérêt de cet épisode est de ralentir un peu le rythme et de se concentrer un peu plus sur les femmes de las série mais ce n’est pas le plus important.

Garder Malcolm dans cette cage est un peu facile et surtout pas ce que Bitten ait pu faire de plus intéressant. On a l’impression tout au long de l’épisode de s’ennuyer un peu avec lui. L’enjeu se trouvera donc dans le prochain épisode alors qu’il a réussi à s’évader (certainement grâce aux sorcières). Mais peu importe, cet épisode a beau donner de l’importance à Malcolm, il en donne également aux souvenirs de Clay. C’est important de développer l’histoire des personnages bien que Bitten ne le fasse pas de la façon la plus judicieuse qu’il soit. Du coup, cela manque peut-être un peu de folies mais j’apprécie malgré tout l’envie qu’il y a, de développer l’univers et d’aller au delà du côté superficiel de la première saison (bien que sur la fin, elle se soit légèrement rattrapée). Il reste aussi les sorcières que l’on va avoir l’occasion de suivre de façon bien plus intéressantes et qui semblent être les personnages centraux de la saison.

Note : 5.5/10 et 4.5/10. En bref, retour intéressant pour Bitten.

Commenter cet article