Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Daredevil. Saison 1. Episode 10. Nelson v. Murdock.

21 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Daredevil

Critiques Séries : Marvel's Daredevil. Saison 1. Episode 10. Nelson v. Murdock.

Marvel’s Daredevil // Saison 1. Episode 10. Nelson v. Murdock.


Au fil des épisodes, on apprend donc à découvrir qui est chacun des personnages de Daredevil. A l’issue de « Speak of the Devil », Foggy découvrait que son meilleur ami est en fait l’homme au masque noir, celui que tout le monde recherche et aimerait bien connaître d’un peu plus près et pas toujours pour les bonnes raisons. Cet épisode amorce donc quelque chose d’intéressant autour de l’amitié qu’il y a entre Foggy et Matt. On ne savait pas forcément quels liens tous les deux avaient et l’on apprend donc à connaître comment ils se sont rencontré à l’université, comment ils font finalement fait plus ou moins les 400 coups ensemble. Je trouve que cette relation est vraiment touchante et même au delà de ça, elle apporte énormément de belles choses à cet épisode. Le portrait de Foggy ne peut pas se faire sans celui de Matt et c’est pour cela que Daredevil choisie de combiner les deux dans leurs années universitaires, bien avant que Matt ne devienne l’homme au masque noir. La façon dont tout cela s’orchestre est d’une fluidité assez étonnante. Je me demande si au fond la structure de la saison n’a pas évolué grâce au départ de Drew Goddard au début de la saison pour Sinister Six (qui ne va finalement pas se faire et qui devrait être l’un des spin off de The Amazing Spider-Man, qui ne reviendra également pas pour un troisième volet d’aventures).

Peu importe, en tout cas Daredevil s’est réellement développée à partir de l’épisode 7. C’est à ce moment là qu’une transition se vit et que la série est en train de devenir l’une des plus intéressantes de ces derniers temps. Le but de cet épisode est clairement d’opposer Foggy et Matt au travers de leur façon de penser mais pas seulement. Dans le présent, la confrontation entre les deux personnages est fascinante car elle implique (en plus de la forme utilisée qu’est le huis clos) de se poser les bonnes questions : celle de la confiance, celle du pourquoi devenir un vigilante, celle de pourquoi finir par tromper et à mentir à ses amis, etc. Daredevil me rappelle ici un peu ce que Arrow a déjà pu faire par le passé (et bon nombre de séries de super-héros comme Smallville par exemple) mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus important. Disons que la série préfère donc se concentrer sur tout un tas d’autres choses et notamment sur cette amitié qui lie les deux personnages qui va se briser à cause de ce secret, un secret qui peut faire de vraies victimes. On peut comprendre le ressentiment de Foggy (en tout cas, j’aurais été à sa place, je pense que j’aurais réagit de la même façon) mais d’un autre côté on peut aussi comprendre les motivations de Matt.

Je pense que c’est l’un des épisodes les plus importants de l’histoire de Daredevil et pas seulement car il fait bouger les choses à la fois d’un point de vue relationnel mais aussi d’un point de vue plus personnel. Le fait que cet épisode soit aussi important vient du fait qu’il se concentre énormément sur les relations des personnages de façon très intelligente, créant même une variété de scènes toutes plus différentes les unes que les autres. Cette variété fait le succès de cet épisode. Foggy n’est pas un personnage qui appartient à l’univers de Matt. Ce dernier a une part d’ombre bien trop forte pour que Foggy face partie de son monde. La révélation de l’identité secrète de Matt n’est pas le seul truc important, Foggy se sent trahi car Matt peut également voir (en partie) les choses qui l’entoure. Il n’apprécie pas qu’il ait pu le tromper là dessus. Pour le coup, je le comprends bien plus de ce point de vue là. Cet épisode se concentre presque intégralement sur Matt et Foggy et surtout, ces deux là vont passer presque tous l’épisode, dans le présent, ensembles. La série se concentre également sur Karen et Ben. Une intrigue qui est importante dans le sens où ils vont faire équipe afin de retrouver la mère de Wilson Fisk.

C’est une intrigue assez intéressante qui permet là aussi d’effectuer quelques développements pour la suite de la saison. Ben est un journaliste que j’ai appris à apprécier petit à petit au fil des épisodes et Karen est une femme forte, qui a du caractère mais aussi de l’émotion et de la tendresse à revendre. Finalement, ce nouvel épisode de Daredevil est un excellent exemple de ce que la série peut faire de merveilleux. C’est tout simplement beau. Il n’y a rien d’autre à dire là dessus.

Note : 10/10. En bref, parfaite démonstration de ce que la série peut faire de brillant.

Commenter cet article

Game of Beauty 21/04/2015 16:36

Hello,
C'est dans cet épisode qu'il y a une référence à Elektra (quand Matt et Foggy sont à l'université, bourrés et que Foggy demande à Matt où il en est avec l'étudiante grecque super canon).
Daredevil est devenue ma série préférée, dépassant Game of Thrones.
Je suis complétement accro.
Les épisodes sont de plus en plus intenses.
Excellente analyse comme toujours.

4evaheroesf 21/04/2015 16:35

Points positifs
- Matt et surtout Foggy !
- L'enquête continue.
- La situation de Fisk devient fragile.

Bilan : bon épisode.