Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 1. Episode 22. Rogue Air.

14 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 1. Episode 22. Rogue Air.

The Flash // Saison 1. Episode 22. Rogue Air.


Cet épisode m’a donné l’impression de vivre à cent à l’heure. On retrouve des personnages que l’on apprécie dans l’univers de The Flash : Arrow, Firestorm, Ronnie Raymond, Captain Cold, et puis l’on tente de conclure l’histoire de façon intéressante en proposant quelque chose de complètement différent. En effet, ce que j’apprécie avec The Flash c’est le fait qu’elle tente des sorties de piste intelligentes. Cet avant dernier épisode est l’occasion pour la série de conclure une bonne partie de son histoire et de nous embarquer dans une toute nouvelle direction pour la suite. Le fait que Arrow débarque à Central City est une bonne nouvelle, ce qui permet de faire le lien avec l’univers d’Arrow mais pas seulement car le but est aussi de créer une dynamique. La relation entre Barry et Oliver me plaît toujours autant car ce n’est pas une relation que les autres, elle est beaucoup plus basée sur d’autres choses et notamment sur celle d’un mentor avec son apprenti. Barry est un peu l’apprenti d’Oliver. Je dis bien un peu car c’est très maigre les liens entre les deux univers tout de même. Par ailleurs, « Rogue Air » est aussi une occasion en or de venir à bout de la saison 1 et de toutes les intrigues lancées depuis le début de la saison.

L’épisode permet aussi d’utiliser une bonne partie de l’univers de Legends of Tomorrow, le spin off de The Flash et Arrow que The CW a commandé pour la mi saison prochaine. On retrouve alors Barry qui demande de l’aide à Captain Cold. Ce dernier n’est pas le plus enclin à l’aider dans un premier temps, à moins qu’il ne lui offre quelque chose en échange. Je trouve la dynamique entre les personnages assez intelligente de ce point de vue là car The Flash tente justement de réinventer petit à petit l’univers de ses personnages afin que Legends of Tomorrow ne ressemble pas à rien et que cela ne soit pas une série introduite de façon bâclée. Ce serait tout de même dommage. Cet épisode est aussi l’occasion de nous dire que The CW veut de plus en plus croiser les séries entre elles afin de créer des intrigues qui donnent envie de regarder les trois séries (actuellement encore les deux) chaque semaine. C’est logique et ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais il n’en faut peut-être pas beaucoup plus. L’épisode donne aussi de la place à d’autres personnages comme Ronnie Raymond. D’ailleurs, ce qui me fait assez rire avec ce dernier c’est le fait que l’acteur retrouve son frère (Robbie Amell, qui incarne le rôle a un frère, Stephen, qui incarne le héros de Arrow).

La place de Arrow dans cet épisode est plutôt bien défini. C’est d’ailleurs lui le responsable plus ou moins de tout ce que l’épisode peut faire pour venir à bout du Reverse Flash aka le Dr Wells. On va en apprendre d’ailleurs un peu plus sur ce dernier aussi : pourquoi un fauteuil roulant, entre autre. C’est aussi l’occasion de revenir sur Cisco et cette relation méta avec la soeur de Captain Cold. Sans parler d’un Firestorm en pleine forme et de bien d’autres personnes comme Jake Simmons qui lui aussi se fait un petit chemin au milieu de tous les autres. D’ailleurs, ce que je trouve d’assez sympathique avec ce dernier c’est qu’il change un peu des autres personnages. Mais maintenant que Barry a réussi à capturer Wells, je me demande ce qu’il va faire de lui. Après tout, a t-il besoin de revenir dans le temps afin de sauver sa mère ? C’est une question qui existe depuis le début de la saison et l’idée d’un voyage dans le temps a beau ne pas trop me plaire (pour le moment), c’est quelque chose qui semble inévitable. Cet épisode donne parfois l’impression d’être le dernier de la saison (et pourtant, il y a un épisode bonus à suivre). Et puis Eddie est libre, ce qui permet là aussi de délivrer une nouvelle perspective pour la suite, pour Iris bien entendu.

Note : 9/10. En bref, un solide épisode de The Flash.

Commenter cet article

4evaheroesf 14/05/2015 18:52

Episode sympa, mais entre Cisco et Glinder truc, et Arrow et Firestorm qui débarquent n'importe comment, ça rabaisse assez l'épisode.

cookie 14/05/2015 15:16

Robbie Amell n'est pas le frère de Stephen mais son cousin.