Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 21.

4 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 21.

The Good Wife // Saison 6. Episode 21. Don’t Fail.


La série a énormément changé cette année et au fond c’est à la fois logique et pas une mauvaise chose. Et cet épisode démontre que The Good Wife a encore de quoi surprendre et surtout changer la direction de la série. Cet épisode revient sur le passé d’Alicia, sur ce que cette dernière était et ce qu’elle est aussi devenue. C’est une confrontation passé-présent bienvenue qui permet aussi à Alicia de se remémorer ses moments avec Kalinda lors des affaires de la semaine. La série veut créer une toute nouvelle dynamique, Alicia seule de son côté (avec Finn Polmar) et puis le reste du casting de la série de son côté également. C’est intéressant de voir la série aller dans cette direction et cela devrait permettre de régler les problèmes qu’il y a entre Julianna Margulies et Christine Baranski étant donné que les deux femmes ne partagent plus aucune scène réellement (ou presque). En tout cas, cet épisode n’est pas qu’un épisode qui revient sur le passé de The Good Wife, c’est aussi un épisode qui m’a rappelé le passé de la série, piochant dans les idées ingénieuses de la série pour rester une série judiciaire originale. J’ai donc adoré le fait que le cas de la semaine soit une affaire déjà traitée. Normalement, dans la loi américaine, on ne peut être jugé deux fois pour le même crime et c’est pourtant ce qui va se passer dans cet épisode.

« Don’t Fail » est donc un épisode assez intéressant de ce point de vue là car il change vraiment la dynamique de The Good Wife tout en donnant l’impression que l’épisode ne fait pas partie de cette saison mais d’une autre. Alicia a envie de monter sa propre firme, une firme en laquelle elle croit et dans laquelle elle prendrait le soin de défendre les affaires qu’elle a envie de défendre, ni plus ni moins. Au début de l’épisode, on retrouve une Alicia perdue, qui n’a plus confiance en elle et qui hésite à sortir de chez elle. Tout le monde (plus ou moins) va être là pour tenter de la rassurer afin qu’elle puisse aller dans le bon sens et que l’on nous évite ce que l’on a déjà pu voir précédemment dans la série. L’originalité de cet épisode tient en grande partie dans cette partie de l’histoire. Le fait qu’Alicia soit seule dans cet épisode, qu’elle travaille à nouveau, cela m’a étrangement donné l’impression de voir une sorte de Sherlock Holmes des temps modernes (sans l’addiction à la drogue bien entendu) mais aussi une femme qui tente de se reprendre en main et qui ne veut pas baisser les bras. Elle va prendre la porte de chambre de son fils, se monter un bureau de fortune et commencer à travailler.

Elle ne veut pas perdre le goût pour son boulot et cet épisode est parfait dans ce sens là. En tout cas, je ne m’attendais pas forcément à ce que la série aille dans cette direction, mais elle m’offre quelque chose dont j’avais besoin. En effet, The Good Wife avait besoin de sortir de tout ce qu’elle a mis en place cette année afin de revenir à l’essentiel et c’est ce à quoi m’a fait penser cet épisode, l’essentiel. On revient à ce que la série a pu faire de mieux par le passé en termes d’affaires judiciaires originales. Le but d’Alicia dans cet épisode est de se purifier, mais on veut aussi nous montrer à quel point Alicia pense que le monde tourne autour d’elle et que c’est aussi pour cela qu’elle est influencée dans sa vie par ses actions qu’elles pensent être importante. Tout le monde se fout du fait qu’elle a raté les élections, qu’elle s’est ridiculisée, etc. mais franchement, j’ai trouvé ça assez intéressant de ridiculiser Alicia face à ce qu’elle pense. Notamment quand elle va dans le magasin de bricolage. C’est dans ce genre de moments que l’on se rend compte à quel point Alicia est seule mais que tout le monde se moque de ce qu’elle peut bien devenir. Finalement, The Good Wife est en train de se renouveler et de nous proposer quelque chose de complètement nouveau. L’idée de l’associer à Finn Polmar est quelque chose que l’on a déjà vu venir depuis le début de la saison mais ils passent maintenant le pas. Réussi.

Note : 10/10. En bref, l’épisode que j’attendais de The Good Wife, en plus de revenir à la bonne vieille formule, il réinvente à nouveau la série.

Commenter cet article