Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 22.

12 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 22.

The Good Wife // Saison 6. Episode 22. Wanna Partner ?.
SEASON FINALE


Je dois avouer que cette saison 6 de The Good Wife m’a donné un peu de fil à retordre car à certains moments de la saison, je me suis demandé où est-ce que la série pouvait bien aller et si elle allait vraiment dans la bonne direction. Cet épisode rappel ce que cette année de The Good Wife a voulu faire et surtout ce qu’elle a voulu conclure. Elle a conclu la relation entre Kalinda et Alicia, le cabinet que Alicia et Cary ont monté de toute pièce, que l’ambition politique d’Alicia n’était pas une bonne chose mais aussi que sa relation avec Finn Polmar n’était pas une bonne idée car elle ne pourrait jamais être libre de son mariage avec Peter. Ce dernier va se présenter en tant que Vice Président des Etats-Unis pour la prochaine campagne alors forcément, cela va impliquer de nouvelles choses si jamais la série décide d’aller dans cette direction et Alicia se retrouve une fois de plus coincée. Elle est coincée entre ce qu’elle veut faire (créer son cabinet avec des affaires qu’elle a envie de traiter et seulement ce genre d’affaires) et ce qu’elle ne peut pas faire (quitter Peter par exemple et se trouver quelqu’un avec qui monter cette affaire). L’histoire de cet épisode fonctionne à merveille car les scénaristes savent ce qu’ils veulent faire d’Alicia et nous offrir ainsi un twist final inattendu. Vous imaginez une saison 7 de The Good Wife avec Alicia et Louis Canning main dans la main ?

Personnellement, je trouve qu’il n’y a rien de mieux. Surtout que les deux personnages sont au même point. Louis a été largué avec la fusion l’an dernier et cette année Alicia est larguée de la firme qu’elle a créé (et qui avait éjecté Louis). A sa façon, cet épisode ne se donne pas trop de temps pour se concentrer sur l’histoire de Diane, Cary et les autres, mais préfère donner du temps à ce qu’Alicia veut faire, ce qu’elle pourrait faire et surtout aux relations qu’elle entretient avec les personnages. La scène avec Kalinda par exemple. Peu importe si elle a été faite avec des CGI et si les deux actrices n’étaient pas l’une à côté de l’autre (ce qui est fort probable car il y a un jeu de regard très étrange), c’est une scène importante car elle permet aussi de lier à nouveau les deux personnages, de les rassembler avant le grand départ d’Archie Panjabi de la série, une série qui a maltraité son personnage depuis plusieurs années. Quoi qu’il en soit, je trouve qu’Alicia et Kalinda ont une relation que les autres personnages de The Good Wife n’ont pas. Dommage donc d’avoir bâclé cette relation qui se termine presque là où toutes les scènes importantes de ces deux personnages sont arrivées : dans ce fameux bar, accoudées au comptoir, etc. C’est tout bonnement excellent malgré le côté bizarre de la scène.

C’est aussi une scène bizarre car cela fait tellement longtemps que les deux personnages ne se sont pas retrouvés l’un en face de l’autre. Ce qu’il y a d’important là aussi dans cet épisode c’est que Alicia est en train petit à petit de sombrer. Elle découvre l’ambition de son mari, Peter, mais pas seulement. Elle découvre aussi qu’elle est seule contre tous, que personne ne veut vraiment s’engager avec elle soit à cause de son mari, soit de son passé, soit du reste. Alicia n’est plus la personne fréquentable que tout le monde voulait avoir. Elle reste une femme influente, une excellente avocate, mais cela s’arrête malheureusement là. La construction de l’épisode aide là aussi beaucoup la narration. On enchaîne les scènes, les dialogues et donc les surprises. Rien n’est fait dans cet épisode pour nous ennuyer et l’on sent à chaque nouvelle scène que le but de The Good Wife est de nous proposer des choses complètement différentes. Canning de son côté a besoin de se venger alors quoi de mieux que de l’amener à la porte d’Alicia, celle qui est seule contre tous et qui n’a donc plus rien à perdre si ce n’est qu’elle peut elle avoir avoir sa revanche sur les autres. The Good Wife n’a jamais été qu’une série judiciaire, c’est beaucoup plus que ça et cela s’est même défini au fil des épisodes et des saisons.

Ce que l’on voit dans cet épisode est une conclusion réussie à une saison qui a eu du mal à proposer des choses nouvelles. Elle s’est même légèrement égarée en politique à mes yeux. Mais peu importe, The Good Wife reste une série importante et de qualité malgré ses erreurs de l’année. C’est de toute façon une série qui a aussi énormément de potentiel avec ce qu’elle semble vouloir lancer dans ce dernier épisode. Cet épisode n’est pas vraiment une conclusion de la saison (même si l’on conclu cette partie de l’histoire de la série) mais plutôt l’ouverture d’un chapitre complètement différent.

Note : 9/10. En bref, une belle fin de saison.

Commenter cet article