Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Fosters. Saison 2. Episodes 14 et 15.

8 Juin 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Fosters

Critiques Séries : The Fosters. Saison 2. Episodes 14 et 15.

The Fosters // Saison 2. Episodes 14 et 15. Mother Nature / Light of Day.


Il y a toujours quelque chose de mignon dans The Fosters quand toute la famille est réunie autour de quelque chose. Du coup, quand toute la famille se retrouve autour d’une sortie camping, cela donne quelque chose de drôle et touchant à la fois où les révélations sortent. Notamment celle du tatouage Hayley. J’ai d’ailleurs trouvé cette partie de l’épisode assez drôle dans son ensemble mais bon, de toute façon c’est le genre de choses que l’on peut attendre de la part de The Fosters. La série nous dépayse avec un épisode qui sort du lot, qui cherche à creuser les relations familiales. Brandon et Callie de leur côté tenter de travailler sur leur relation. Je trouve ça assez touchant et mignon, en grande partie car Callie se trouve être quelqu’un de surexploité dans la série mais c’est fait de façon intelligente mine de rien car rien n’est ennuyeux. Je me demande vraiment comment la suite compte faire évoluer ces deux là mais quelque chose me dit que de toute façon, ce n’est pas pour tout de suite que les choses vont réellement changer. Cet épisode fait tout de même un très joli travail mais il y a encore des tas de choses à faire à mon humble avis et des choses complètement différentes.

Mais il faut encore une fois qu’ils fassent attention à ne pas surexploité ce personnage qui pourrait rapidement devenir ennuyeux et pompeux. Je ne suis pas pour les personnages surexploités dans les séries et celui-ci semble en faire partie pour le moment. Par ailleurs, nous avons Jude qui n’aime pas vraiment la façon dont il est traité. Ce qui peut se comprendre étant donné que ses réclamations sont logiques et louables. Il n’aime pas être la dernière roue du carrosse, celui à qui on ne veut pas faire confiance dès que quelque chose en va pas. Je trouve que Jude est touchant mien de rien et en grande partie car justement, The Fosters a su trouver les mots juste à mettre autour de ce personnage. Je ne sais pas trop si ce qui est fait autour du personnage dans « Light of Day » va réellement changer grand chose mais j’ai envie de croire en la possibilité que Jude ait enfin une grosse intrigue à lui seul car la série n’arrête pas de s’occuper d’autres personnages. Jude et Connor vont alors se retrouver dans un « double date » dans « Light of Day », une façon de confirmer encore un peu plus ce que la série peut faire avec lui mais j’aimerais bien qu’il prenne tout d’un coup une place différente et beaucoup plus grande.

En effet, ils ont tendance à se concentrer sur les mêmes personnages pendant que d’autres comme Jude sont relégués au second plan. Et enfin il y a Mike et Ana. C’est une partie de l’histoire qui ne manque pas de charme là non plus, bien aidé par l’ambiance camping de l’épisode. Les scènes entre les personnages s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Il y a vraiment des moments touchants comme celui à la fin de l’épisode que j’ai beaucoup aimé qui permet de rassembler toute la famille. Cet épisode me rappelle aussi un peu Huge, une ancienne série de ABC Family qui n’avait malheureusement pas fait long feu. Dans « Light of Day », on revient à quelque chose de plus classique mais c’est ce que j’ai trouvé de dommage car je pense qu’il y avait largement de quoi faire deux épisodes (au moins) au camping avec cette famille en créant un confinement des personnages en dehors de leur univers habituel, échaudant les esprits, surtout avec la présence d’Hayley qui arrive un peu tard dans l’épisode. Du coup, dans le second épisode de cette salve, Callie tente de trouver une place dans sa vie pour Robert et ce n’est pas si facile que ça.

The Fosters aime bien compliquer la vie de Callie et encore une fois, ses problèmes relationnels vont l’aider à avoir droit à une très bonne intrigue. Callie me touche un peu moins dans cet épisode par rapport au précédent mais sa relation avec Robert est vraiment sympathique. De son côté, Brandon tente de convaincre le groupe de travailler avec les règles de sa mère. Ce qui n’est pas facile là non plus. Brandon a besoin de s’évader et cet épisode lui propose de le faire (mais pas tout de suite). Finalement, ces deux épisodes de The Fosters permettent à la série de nous offrir de magnifiques moments de famille. C’est un très joli point fort de cette série mine de rien.

Note : 9/10 et 6/10. En bref, les bons moments ont toujours une fin.

Commenter cet article