Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago P.D.. Saison 3. Episode 1.

14 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chicago P.D

Critiques Séries : Chicago P.D.. Saison 3. Episode 1.

Chicago P.D. // Saison 3. Episode 1. Life is Fluid.


Dans ce tout nouvel épisode de Chicago P.D., la série reprend là où elle nous a laissé l’an dernier du point de vue des personnages. Jay doit se reposer et panser ses blessures mais dès le début de l’épisode, Chicago P.D. veut nous mettre au centre de l’action. C’est pour cela que la première scène de Dawson était assez efficace en son genre. Mais ce n’est pas tout, car même si cet épisode est efficace dès le début, j’aime surtout la façon dont la série développe son histoire par la suite. Notamment Lindsay dans le rôle de la super-héroïne, ou encore le deal qui va mal se passer à l’aéroport et j’en passe. Il faut dire que la série a tout donné alors qu’elle nous a offert un criminel violet qui n’a pas hésité à tuer son propre frère. C’était une façon de rappeler à quel point l’ambiance peut être froide (et une bonne chose pour une série comme celle-ci). Bien entendu, le casting tout entier est utilisé afin de remettre Lindsay au coeur de l’histoire. Elle a passé la première partie de l’épisode à s’égarer, s’amuser et ignorer les appelles d’Halstead. La descente aux enfers de Lindsay était une très bonne idée l’an dernier mais je suis content qu’elle tente enfin de se reprendre étant donné que c’était aussi très cliché. Ce n’était pas bête mais très cliché. Et puis qu’un personnage comme Lindsay tombe au fond du trou, cela a beau être sympathique, cela manque cruellement de rythme.

Peut-être car je préfère qu’une série se concentre sur autre chose que les simagrées du personnage. Au delà de tout ça, cet épisode reste assez classique lui aussi. L’affaire de la semaine fonctionne assez bien mais sans faire trop de vagues. C’est là un reproche que je peux clairement faire à cette série, de ne pas toujours prendre les choses dans le bon sens. C’est quelque chose que j’ai connu lors de la précédente saison, qui a parfois duré un peu trop longtemps. De toute façon, on savait très bien aussi que Lindsay allait être mis en avant quand Derek demande qu’il s’agisse d’une femme qui s’occupe de l’affaire. Elle a beau être toujours au bord du gouffre, Burgess était donc le choix le plus logique mais Ruzek a rapidement mis son véto. On sent que Chicago P.D. cherche à pousser Lindsay et à lui donner une occasion de briller un peu plus qu’elle ne peut actuellement briller. Lindsay arrive aussi pile poil au bon moment et propose ses services. Comme c’est pratique. Si Voight n’est pas très d’accord, il va malgré tout accepter mais avant tout, il va falloir qu’elle règle quelques trucs. Les discussions que la série développe ne sont pas toujours aussi efficaces que prévues (en tout cas, pas comme je m’y attendais). Si Chicago P.D. veut faire assez souvent de Lindsay l’héroïne de l’histoire, ce que j’aime c’est peut-être plus la façon dont le tout est fait.

C’est assez divertissant dans son ensemble et l’on ne pouvait pas attendre moins et mieux car de toute façon, Chicago P.D. est clairement en train de perdre de son attrait. Je reste convaincu que la saison 3 de Chicago P.D. peut véritablement devenir intéressante mais pour ce faire, ils vont devoir domestiquer un peu plus l’univers et nous rappeler que ce n’est pas une série policière comme les autres. C’est ce que j’avais apprécié dans la première saison de cette série, sa façon de gérer les affaires de chacun comme des affaires personnelles et surtout, de démontrer qu’ils ne respectent pas tous les règles. Mais l’an dernier, j’avais découvert un autre aspect de cette série, un peu moins passionnant et/ou reluisant. Je suis donc encore septique quant à ce début de saison. La série nous offre un épisode avec de l’action c’est certain mais le fond manque parfois un peu. J’aurais préféré qu’ils se concentrent sur les personnages que sur un cas de la semaine poudre aux yeux. Car je n’avais pas besoin que l’on m’en mette plein la vue, c’est pour cela que j’ai un peu de mal à cerner tout ce que ce film cherche à faire. Mais bon, je ne peux pas non plus trop en demander de la part de Chicago P.D. car elle ne fait plus aucunes promesses et les intrigues des personnages sont de plus en plus fades.

Note : 5/10. En bref, Lindsay toujours au bord du gouffre.

Commenter cet article