Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 4.

28 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Flash

Critiques Séries : The Flash. Saison 2. Episode 4.

The Flash // Saison 2. Episode 4. The Fury of the Firestorm.


L’introduction de Firestorm dans cet épisode est un peu chaotique dans le sens où elle n’arrive pas au meilleur moment. La série avait réussi à introduire l’univers parallèle depuis quelques épisodes maintenant et se satisfaisait du chemin parcouru. Puis désormais, elle vient nous introduire Firestorm dans un épisode qui aurait pu faire le contraire, poursuivre le chemin de Earth-2 et donc du vilain Zoom qui prépare toujours son « coup » contre Barry et les autres. L’épisode précédent était absolument fabuleux et je trouve donc assez dommage de retrouver des choses médiocres ici. Peut-être aussi car cet épisode ne fonctionne pas aussi bien que l’on aurait probablement pu l’attendre. En donnant de la place à une histoire qui aurait très bien pu être introduite beaucoup plus tard dans la saison, The Flash semble déjà gagner du temps. Et il n’y a rien de plus décevant pour une bonne série que de gagner du temps car cela se voit à des kilomètres. Surtout que le cliffangher de fin de l’épisode précédent nous laissait espérer le Harrison Wells de Earth-2 dans cet épisode ou en tout cas la suite de l’histoire, peut-être même des menaces plus importantes de Zoom. La série a largement la capacité à pouvoir se renouveler rapidement étant donné qu’elle s’appuie sur des années de comics. Du coup, se concentrer sur des choses comme Firestorm 2.0, c’est peut-être le truc qui n’aurait peut-être pas dû être ici.

Surtout qu’il n’y a rien de vraiment attachant. Friseront est sympathique, mais pas suffisamment par rapport au reste de ce que la saison a pu faire. Le jeune Franz Drameh que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam incarne ici la star du football du lycée Jax Jackson. Ce personnage est sympathique et s’inscrit parfaitement dans la longue tradition des personnages avec des pouvoirs que The Flash a pu développer depuis le début de la série. Il y a tout un débat sur le prochain Firestorm, sur tout un tas de choses qui n’ont pas forcément d’intérêt. En tout cas pas du tout à ce moment là de la saison. Cet épisode se concentre donc d’autant plus sur Caitlin. Il faut bien que ce personnage ait l’occasion d’être développé aussi, sauf que ce n’est peut-être pas non plus ce que la série a fait de plus intéressant jusqu’à présent. La série semble avoir énormément de mal à rester statique et c’est ce que propose de faire cet épisode. C’est étrange qu’une série n’arrive pas à prendre du temps pour ce qu’elle cherche à faire car généralement ce genre de choses arrivent assez souvent dans les séries. Mais là, The Flash est un peu freinée par le fait qu’elle doit se concentrer sur des tonnes de personnages et leur développement. Non pas vraiment sur l’action.

Cela ne veut pas dire que Victor Garber et Franz Drameh ne fonctionnent pas mais le potentiel ne se dessine pas vraiment dans cet épisode. Je suppose donc qu’il va falloir attendre des tas d’épisodes avant de voir ce que The Flash peut véritablement faire d’intéressant. Car le potentiel n’est pas utilisé dans cet épisode, coincé derrière du développement de personnage et rien de beaucoup plus. Jay n’est même pas présent dans cet épisode et l’arrivée de Dr Wells en guise de cliffangher à la fin de l’épisode n’est même pas utilisée ici. C’est un peu comme si cet épisode faisait partie de la saison précédente et qu’il avait été oublié dans un placard. C’est clairement le genre de choses décevantes sur lesquelles The Flash ne devrait pas autant se concentrer. L’épisode n’est pas pour autant complètement raté et a ses bons moments (ne serait ce que la fin) et Patty Spivot est devenue un personnage intéressant, Iris a enfin une place où elle n’est pas aussi tête à claques que l’an dernier mais ce n’est pas suffisant. J’aimerais bien parfois que The Flash sache s’équilibrer tranquillement. Barry était même un personnage secondaire dans cet épisode, ce qui est un comble (et qui ne permet donc pas de laisser de la place à Jay, ce qui est d’autant plus décevant).

Note : 4.5/10. En bref, un épisode particulièrement décevant dans sa façon de ne pas utiliser le potentiel développé dans les 3 premiers épisodes.

Commenter cet article