Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episode 9.

8 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Mindy Project

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episode 9.

The Mindy Project // Saison 4. Episode 9. Jody Kimball-Kinney is my Husband.


L’arrivée de Garrett Dillahunt dans l’univers de The Mindy Project était une très bonne idée. Et puis rapidement cela s’est transformé en introduction inintéressante car la série ne savait pas trop quoi faire de lui. Depuis son introduction dans la série, il n’a été bien utilisé que deux fois. Dans un précédent épisode et dans celui-ci. La série a du mal à trouver une place pour ses autres personnages alors que Mindy et Danny ont pris en otage la série. C’est toujours très bien de voir des épisodes avec Mindy et Danny mais je crois que le couple a pris une place telle dans la série que finalement ils sont devenus indispensables. Accessoirement, l’arrivée de Jody et Colette s’est faite comme une envie de la part des scénaristes de faire d’autres choses que de parler de la relation de nos deux héros. Jody ne s’est jamais vraiment montré passionnant jusqu’à ce que dans cet épisode, The Mindy Project parvienne à faire la meilleure utilisation du personnage. Cet épisode permet de mettre Jody en avant et de montrer le meilleur de la relation entre Jody et Mindy. Cette relation est assez intéressante car d’un point de vue comique, elle fonctionne très bien.

The Mindy Project tente de les mettre ensemble dans cet épisode afin de s’amuser autour d’un cliché : celui du personnage qui fait croire qu’il est avec l’autre afin de rendre jaloux quelqu’un d’autre. C’est un peu facile comme idée de départ et pourtant, l’alchimie que partagent Mindy Kaling et Garrett Dillahunt fait le reste et surtout l’originalité. Jody est toujours en train de travailler sur sa relation assez complexe et étrange avec la femme de son frère. Ce que cet épisode fait est vieux comme le monde dans le registre des comédies et pourtant, on sent que les deux s’amusent avec les répliques et les situations qu’ils doivent incarner chacun avec l’autre. Rien que de voir Jody complètement bourré arriver chez Mindy alors que cette dernière est toute propre et guillerette avec son fils, c’est juste parfait. C’est pour ce genre de moments que j’ai apprécié cet épisode. Cela ne veut pas dire que cela sort pour autant du lot étant donné que The Mindy Project utilise ici tout un tas de choses déjà vu auparavant dans le monde de la comédie mais je suis heureux du résultat et je pense que c’est avant tout ce qu’il faut retenir.

Cependant, il y a des trucs que j’ai toujours un peu de mal à comprendre avec cette série. Mais ce n’est pas grave. Et puis il y a d’autres trucs qui sont assez drôles comme l’histoire de Tamra qui vient nous rappeler que finalement celle-ci peut encore être très drôle à sa famille. Il y a aussi Jeremy qui à sa façon peut être très drôle lui aussi, sans parler de Baby Leo qui vole parfait la vedette à tout le monde simplement en étant un bébé mignon. Les bébés c’est souvent dans les séries des occasions de tuer la série mais je crois que dans les comédies c’est tout le contraire. Quand je vois Raising Hope dont l’histoire était plus ou moins celle d’un bébé (et après de sa famille), ou encore Grandfathered où John Stamos n’a jamais été aussi mignon et drôle qu’à côté de ce bébé, et ici avec Mindy et Danny et leur fils Leo. Dans les comédies je crois que ce n’est pas comme dans les séries dramatiques et l’humour peut fonctionner avec les bébés. Je pourrais même citer Up All Night et d’autres comédies mettant en scène des bébés qui sont particulièrement drôles à leur façon. L’absence de Danny se fait cependant ressentir dans cet épisode et c’est peut-être bien là le vrai problème…

Note : 6.5/10. En bref, Garrett Dillahunt est fun comme tout.

Commenter cet article