Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Witless. Saison 1. Pilot (UK).

29 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Witles

Critiques Séries : Witless. Saison 1. Pilot (UK).

Witless // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Witless est la première comédie de BBC Three depuis que cette dernière est passée sur le net uniquement. Créée par Joe Tucker (Big Bad World, Parents) et Lloyd Woolf (Big Bad World, Parents), cette comédie joue surtout sur l’association de Kerry Howard et Zoe Boyle plus qu’autre chose. Et pourtant, dans un registre qui ressemble un peu à The Wrong Mans et quelque chose de différent, la série joue donc la carte de l’aventure complètement fun sortant du lot où deux colocataires vont devoir vivre une nouvelle vie car elles sont les témoins d’un meurtre. Tout est installé très rapidement dans le cold-open et ce même si la série joue directement dans le registre de la comédie. En effet, le meurtre reste une séquence assez ridicule de Witless et ce n’est clairement pas le plus important. Quoi qu’il en soit, les deux femmes ont une relation intéressante que ce premier épisode tente de développer intelligente. En intercalant des faux messages informatifs, la série ajoute un peu d’originalité dans le montage même si ce n’est pas pour autant ce qu’il y a de plus fun non plus. Kerry Howard et Zoe Boyle trouvent cependant ici des rôles intéressants, notamment pour la dernière qui passe de rôles dramatiques (Sons of Anarchy) en prouvant ici qu’elle est faite pour la comédie.

Deux colocataires se retrouvent dans le système de protection des témoins après avoir assisté à une fusillade entre gangs.

De son côté, Kerry Howard continue d’être une vraie bonne comédienne pour la comédie. Tout au long de ce premier épisode, c’est elle qui vole la plupart des scènes alors que Zoe Boyle est presque là pour équilibrer le tout d’un ton un peu plus léger et moins excentrique. Cela me fait un peu penser par moment à l’équilibre que pas mal de comédies avec des duos féminins trouvent quand elles sont bonnes (Broad City, Playing House, etc.). Si Witless pourrait presque être une version féminine de The Wrong Mans, ce premier épisode sait en tout cas être très drôle, en racontant la nouvelle vie d ces deux colocataires qui vont trouver avec leur nouvelle identité un nouveau but dans leur vie. Mais la série n’oublie pas non plus les menaces introduites dans l’introduction de l’épisode. J’apprécie aussi le fait que cela soit une série qui reste locale. Il n’y a pas de grands criminels russes ou bien d’une autre nationalités. C’est juste des criminels locaux qui cherchent à terroriser des jeunes femmes (et en l’occurence nos deux héroïnes). Si entrer dans le système de protection des témoins n’est pas une mauvaise idée comme point de départ, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus important dans Witless non plus.

Le plus important c’est la relation entre les deux femmes et le comique que cela peut créer. Les échanges que les deux femmes partagent sont donc beaucoup plus intéressants que les séquences plus funs (ou en tout cas c’est ce qu’elles cherchent plus ou moins à être). Witless est une bonne entrée en matière pour BBC Three maintenant que ce n’est plus une chaîne. Elle redevient un peu plus intelligente dans sa façon de choisir les comédies et c’est quelque chose que j’aime beaucoup. J’espère que la suite de la saison sera d’aussi bonne facture…

Note : 6.5/10. En bref, une comédie barrée reposant sur deux femmes complémentaires.

Commenter cet article