Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 30 - Marvel’s Daredevil (Saison 2)

25 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 30 - Marvel’s Daredevil (Saison 2)

La série a subit quelques changements en saison 2 suite au départ du créateur à la place de showrunner à l’issue de la première saison. Netflix a cependant permis de faire renaître un personnage emblématique de ses centres cinématographiques. La première saison était une excellente surprise car la série utilisait à merveille le potentiel du personnage et de l’univers dans lequel nous étions plongés. Nous avons eu la chance d’avoir droit à une saison 2 mais le bilan est un peu moins bon que celui de la première saison. A commencer car il n’y a pas Vincent d’Onofrio tout au long de la saison pour nous séduire complètement,. Heureusement pour nous, nous avons eu The Punisher (qui aura droit à une série à lui tout seul) aidé par un Jon Bernthal que je ne pensais jamais apprécier autant dans une série. Son jeu dans la série de zombies de AMC était ridicule mais ici, il trouve des nuances et donne à son personnage quelque chose de véritablement intéressant. Si à l’issue de la saison 1, Daredevil n’avait pas vraiment créé d’enjeux pour une saison 2, la série a su rapidement nous remettre dans le bain cette année. Bien entendu, Douglas Pétrie et Marco Ramirez, les nouveaux showrunners de la série, ont su créer de nouvelles perspectives même si les accroches narratives restent un peu les mêmes.

En effet, le parallèle entre Daredevil et le Punisher est quelque chose que l’on a l’impression d’avoir déjà vu auparavant mais la série reste soignée, tant dans son écriture que dans sa mise en scène, aidée par quelques pointures, qui savent donner une vision différente de ce que l’on avait pu voir de Daredevil au cinéma. Ce que je trouve cependant dommage dans cette saison 2 c’est le fait que la série ne fasse pas forcément grand chose de son héros. Certes il y a quelques jolis épisodes mais l’on a l’impression qu’il est coincé dans ce que l’on appelle le problème de la seconde saison qui prend tout un tas de choses pour acquises et ne va donc pas vraiment chercher à nous surprendre. La série répète alors certains schémas de la première saison, voire même des pans d’intrigues en les réadaptant à sa sauce. Puis nous avons Elektra, un personnage féminin emblématique de l’univers de Daredevil, qui mériterait bien elle aussi sa petite série spin off (mais rien n’a encore été commandé, malheureusement) tant la place qu’elle prend par moment dans la série vole la vedette à tout ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent ici. On espère ainsi un vilain plus emblématique pour la saison 3 que Netflix vient de commander.

Commenter cet article