Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 35 - iZombie (Saison 2)

15 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 35 - iZombie (Saison 2)

La première saison de iZombie était une bonne surprise. C’était le retour en grâce de Rob Thomas depuis le succès de Veronica Mars. Il a d’ailleurs emprunté pas mal de choses à sa précédente oeuvre afin de donner à son héroïne ici toutes les clés de la réussite. La saison 2 choisie alors d’étendre l’univers et de faire des choses légèrement différentes. Des tueurs, des relations compliquées et une évolution de l’histoire qui sort un peu du lot. La série continue d’avoir sa mécanique de la semaine avec une victime, une cervelle ingurgité et une enquête avec un tueur qui a forcément un rapport avec la thématique de la série. L’originalité là dedans vient du fait que notre héroïne a une personnalité différente à chaque fois qu’elle mange une certaine. Le concept est très bien utilisé une fois de plus cette année, permettant d’aller au delà avec de bonnes idées. L’avantage dans cette série c’est aussi que le zombie n’est pas forcément toujours le méchant, ce qui permet d’avoir des moments beaucoup plus touchants. Nous avons également Boss, le manitou de la mafia de Seattle et qui ne se prend pas trop la tête. Dès que quelque chose le gêne, il l’élimine sans vergogne. On pourrait plus ou moins dire la même chose de Vaughn.

Par ailleurs, les personnages évoluent eux aussi, ce qui permet de développer des intrigues complètement différentes. Nous avons par exemple l’histoire de Major dont les enjeux sont très différents de ceux de l’an dernier et je dirais même que l’on apprend à l’apprécier autrement. Le récit continue de se développer en parallèle de tout un tas d’intrigues de ce genre là. Et Major n’est pas le seul, les autres personnages secondaires ont eux aussi chacun des trucs à faire dans ce magnifique univers spécialement créé pour des personnalités extravagantes. iZombie n’oublie pas qu’elle est sur The CW et qu’elle a besoin de satisfaire une base de fans qui aime bien les histoires d’amour. C’est pour cela que des histoires d’amour avec des morts vivants dans le lot est quelque chose de plutôt intéressant. Liv et Major ne sont pas forcément encore heureux ensemble mais la série agit comme n’importe quelle série avec une romance centrale, elle prend son temps. Enfin, impossible de parler de iZombie sans parler de Blaine, son personnage toujours ambiguë dont la morale peut être bonne comme mauvaise. On ne sait jamais sur quel pied danser avec lui mine de rien. Finalement, dans une saison à la mythologie mieux définie et aux personnages qui grandissent, iZombie continue de surprendre.

Commenter cet article