Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 12 - Horace & Pete (Saison 1)

27 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 12 - Horace & Pete (Saison 1)

Quand Louis C.K. a lancé Horace & Pete, il s’en est suffit tout un tas d’articles sur le fait que la série n’était pas rentable. Louis C.K. a perdu de l’argent dans Horace & Pete, pensant qu’il pouvait gagner de l’argent alors que finalement il n’en a pas gagné. Mais peu importe, Horace & Pete est un petit peu un OVNI, une série qui sort du lot et qui change complètement de ce que l’on a pour habitude de voir dans le monde des séries. C’est à la fois très inspiré, bourré de références et très théâtral à la fois. On a l’impression d’assister durant toute la saison à une pièce de théâtre orchestrée de façon malicieuse avec ce que cela peut amener de bonnes surprises. Quoi qu’il en soit, en voilà une série différente qui propose quelque chose, qui va au delà des conventions de la comédie pour faire quelque chose de légèrement dramatique sur les bords. Et ça fonctionne d’ailleurs très bien. En plus de nous proposer tout un tas de belles répliques assez cocasses, Horace & Pete est aussi une série qui tape toujours dans le mille quand il s’agit de parler de choses qui nous entoure. Un peu comme Louie sur FX, Horace & Pete prêche la vérité. On ne peut pas échapper au passé par exemple et Horace & Pete compte bien nous le rappeler (notamment dans le brillant 1.10), mais ce n’est pas tout, cela parle aussi de changement impossible, de situations complexes de la vie.

Horace & Pete cherche à aller au delà de tout ce que l’on connaît ou l’on pense connaître. La série propose des réflexions intelligentes avec un casting qui arrive toujours à trouver la mimique qui va avec. Cela peut bien évidemment être Louis C.K. lui-même, ou encore Steve Buscemi (qui trouve ici un rôle à la hauteur de son talent après l’arrêt de Boardwalk Empire) ou encore Eddie Falco que j’ai l’impression de redécouvrir ici alors qu’elle était restée enfermer dans une série médiocre durant tant d’années sur Showtime. Horace & Pete n’est pas comme les autres et ne veut pas ressembler à quoi que ce soit. Cela part donc dans tous les sens mais toujours dans le bon sens du terme. La série s’amuse et rigole avec nous en plus de nous attacher à une certaine forme de fatalisme dont elle-seule semble avoir le secret. C’est aussi une série sur notre propre routine, celle dans laquelle nos vies se croisent et se recroisent. C’est une dynamique étonnante et pourtant, même si nous sommes plus ou moins dans un environnement suranné, Horace & Pete a une vision terriblement moderne des choses. Elle choisit donc de tacler les sujets qui animent les Etats-Unis ces derniers temps, en plus de mettre en scène tout cela autour de ce qu’il y a de plus simple au monde.

Commenter cet article