Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 19 - Banshee (Saison 4)

17 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 19 - Banshee (Saison 4)

Beaucoup ont été déçu par la dernière saison de Banshee mais je suis pas vraiment du même avis. Disons qu’ils avaient de bons arguments, notamment car la série a su faire des tas de choses intelligentes pour nous garder en haleine jusqu’à la fin. La conclusion apportée à l’histoire des personnages a su être efficace, grâce à de bonnes séquences d’action, toujours rodées, mais aussi à des éléments narratifs parfois un peu mieux creusés sur les personnages. Banshee a déçu oui, mais elle a su garder l’essence de la série. Enfin, ce n’est que mon avis. Arrêter Banshee cette année était une bonne idée, mais la difficulté ne vient pas de l’arrêt de la série. Elle vient plutôt du fait que la saison est très différente des précédentes et que certains ont ainsi perdu leurs repères. Le changement de décors (imposé par la production) permet de faire des tas de choses différentes, pas toujours bien exploitées certes mais les choses sont intéressants malgré tout. La saison se concentre notamment sur une histoire de serial killer, sortant un peu Banshee de son cycle habituel afin de raconter tout autre chose. Cela permet de se concentrer sur tout un tas d’intrigues secondaires différentes (parfois superficielles j’en conviens) mais la déception que certains ont ressentis de ce point de vue là n’est pas nécessairement la bonne.

La série abandonne une partie de son adage gore et fou afin de se concentrer en finesse sur certains personnages et certaines histoires, laissant ainsi de côté parfois trop de ce qui faisait l’image forte de Banshee. Il y a de bonnes scènes d’action comme celle de l’attaque de la maison de Carrie par Cruz et les mecs de Proctor. Est-ce suffisant ? Pour certains non. Les combats sont plus rares, mais la folie de la série reste intacte, se trouvant plus dans les dialogues que dans le reste alors que Banshee était une série visuelle du départ. Le côté Amish de la chose a pu en rebuter aussi, mais cela faisait partie depuis le départ de la culture de Banshee et la série a su remettre un peu certaines pendules à l’heure de ce point de vue là. La mythologie de la série reste forte, avec ses personnages féminins efficaces et un Hood, parfois un peu paumé, qui change un peu de l’ambiance à laquelle il nous avait habitué jusqu’à présent. Banshee a donc changé en saison 4, peut-être un peu trop pour certains fans des saisons précédentes mais malgré quelques erreurs qui ont été commises dans la narration de la saison, je suis toujours séduit par l’esprit différent et l’ambiance d’une série qui ne connaissait pas de limites si ce n’est celles qu’elle voulait bien s’imposer.

Commenter cet article