Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 26 - Mom (Saison 3)

1 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2015-2016

[CLASSEMENT] - 26 - Mom (Saison 3)

En choisissant un angle un peu plus dramatique que toutes les précédentes comédies de Chuck Lorre, Mom s’est fait une place parmi les meilleures comédies actuellement diffusées. Passant facilement d’un état comique à un état dramatique, Mom est capable d’être complètement différente des autres. Grâce au talent de son casting, les intrigues, pas toujours roses, viennent à la fois vous réconforter mais aussi vous montrer la cruauté du monde. C’est une belle série, qui au premier abord ne paye pas de mine, et qui au fil des épisodes séduit. Difficile à cerner, la série n’entre dans aucun format classique connu des séries de network. Mom a beau être souvent dramatique, créant de forts moments de peine comme peu de séries savent en faire encore aujourd’hui, elle n’oublie jamais qu’une comédie doit faire rire. C’est pourquoi, dernier tout l’aspect ultra fort et dramatique de cette série se cache toujours un humour un peu noir et cynique, qui lui sied à merveille. C’est aussi ce qui fait l’une des originalités de cette série et du genre qu’elle tente d’incarner. J’aime la capacité de Mom à changer la vision du téléspectateur, permettant de nous rendre compte que notre vie n’est pas la plus terrible du monde et qu’il y a toujours quelque chose qui va nous permettre de passer un bon moment.

Surtout quand on voit l’état des personnages. A chaque nouvel épisode, elle sait nous scier de pleures ou bien de rire. Que cela soit la mort de Jodi dans l’épisode 3.13 (inévitable mais choquante malgré tout), ou encore d’autres moments, Mom continue de raconter la complexité de l’histoire de ses personnages avec une réalité émotionnelle forte et étonnante. En changeant nos habitudes face aux comédies, Mom sait être cruelle mais aussi sincère. Le talent de chacune des actrices, que cela soit Anna Faris ou encore Allison Janney explose à l’écran à chaque nouvel épisode qui passe. Si le multicam pourrait être épuisé au fil des années, c’est ici un format qui colle parfaitement à l’adage comique classique et à ce que Mom tente de faire afin de nous rapprocher au mieux de ce qu’elle nous raconte. Au fond, le genre a encore des tas de choses à prouver et ici, toutes les deux partagent un vrai problème et qui perpétue finalement un cycle de mauvais exemples pour leurs enfants. La première saison se cherchait et la saison 2 a prouvé que Mom n’était pas comme les autres. Cette saison 3 est clairement celle de la consécration, d’une série qui change en son temps et sait utiliser ses personnages à bon escient. Elle sait ce qu’elle veut être et en 22 épisodes on n’a jamais le temps de s’ennuyer.

Commenter cet article