Critique Ciné : Titan (2018)

Critique Ciné : Titan (2018)

Titan // De Lennart Ruff. Avec Sam Worthington, Taylor Schilling et Noah Jupe.


Pour son premier long-métrage, Lennart Ruff décide de nous envoyer sur Titan, la lune de Saturne. Ou plutôt de préparer l’homme à migrer sur cette planète. C’est un projet ambitieux laissé entre les mains de Max Hurwitz (Hell on Wheels, Manhunt : Unabomber), un scénariste qui n’a pas spécialement écrit ce qui se fait de mieux non plus. Ce qui partait donc d’un film intéressant, nous plonge maintenant dans un univers complètement raté. Je dirais que l’erreur numéro un de Titan, c’est de ne pas être le film qu’il devrait être. On veut nous présenter tout cela comme un film de science-fiction, mais c’est plus un film d’horreur qu’autre chose. Le scénario a énormément de mal à évoluer, enchaînant les séquences mais manquant légèrement de surprises aussi. Le fait est que le film est bien souvent insensé voire invraisemblable avec un scénario qui préfère raconter des inepties plutôt que de tenter d’être crédible, tout cela au crédit de créer des frissons. Mais là aussi, il est difficile de frissonner devant un tel film. Cette histoire d’expérience qui tourne mal avait toutes les cartes en main pour réussir à passionner un téléspectateur en manque d’aventures du genre.

Dans un monde où toutes les ressources sont épuisées, l’avenir de l’humanité réside dans une planète lointaine. Quelques soldats sont le seul espoir de l’atteindre, mais pour réussir  il faudra choisir : évoluer ou mourir …

Titan veut alors nous présenter la Terre en 2048, qui a été ruinée par l’homme et qui est surpeuplée. Elle doit alors tenter de trouver un moyen de coloniser une autre planète et Titan, la plus grosse lune de Saturne, est une bonne idée (pourquoi ne pas aller directement sur Mars ?). Mais pour pouvoir supporter l’atmosphère de Titan, il faut modifier le corps humain et c’est là que ce film entre en jeu. Si l’armée n’a pas tout dit sur cette expérience (oui, il faut un peu de conspiration là dedans), je pense que le film n’arrive pas à réellement nous surprendre. En bout de course, nos personnages se transforment alors en un mélange entre un Gardien de Prometheus et un Klingon de Star Trek. Si le film avait quelques qualités à nous proposer : Lennart Ruff ne s’en sort pas trop mal pour une série B, Sam Worthington (qui cachetonne sûrement en attendant son salaire du prochain Avatar) et Taylor Schilling font le job, et l’idée de départ était bonne, mais tout part rapidement en cacahuète et c’est bien là le problème. Le truc c’est que Titan n’apporte même pas de réponse sur pourquoi peupler Titan de créatures qui n’ont presque plus rien d’humain. Finalement, Titan n’est donc qu’un film ridicule qui a des idées à proposer mais ne semble jamais en faire grand chose de réellement palpitant. Dommage.

Note : 2/10. En bref, un échec total.

Date de sortie : 30 mars 2018 - Directement en e-Cinéma

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article