Critiques Séries : Quantum Leap (2022). Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : Quantum Leap (2022). Saison 1. Episode 6.

Quantum Leap (2022) // Saison 1. Episode 6. What a Disaster!

 

A l’issue de l’épisode précédent, un autre leaper apparaissait à l’écran. C’est clairement une référence au vilain leaper que l’on avait eu pendant trois épisodes dans la série originale (et dont je parlais la semaine dernière). Plus la saison de Quantum Leap avance et plus la série devient un peu plus excitante qu’elle ne le suggérait dans son premier épisode. Cet épisode ne perd pas de temps à donner des informations sur Leaper X mais je dois avouer aussi que Quantum Leap continue d’avoir ses propres faiblesses. Notamment l’incapacité de la série à se maintenir sur orbite par moment. Ben se retrouve cette année dans un bar à San Francisco avec des fans des Giants et des Athletics qui se préparent au premier lancé du troisième match des World Series de 1989. Sauf que nos personnages sont à l’épicentre de l’un des pires tremblement de terre de l’histoire américaine : un tremblement de terre de magnitude 6.9 qui a conduit les World Series à reporter de dix jours la suite de la compétition alors que 67 personnes sont décédées et plus de 3700 blessés.

 

Quantum Leap se doit de mettre en scène l’histoire à des moments charnières tout cela en ajoutant des petites intrigues ici et là qui permettent de nous divertir. Cet épisode nous offre des explosions, des projectiles, une ambiance chaotique, etc. C’est le genre de choses que l’on n’a pas vu depuis le premier épisode de la saison et dans un sens ce n’est pas aussi intense et mystérieux que le premier épisode. Mais mieux géré sur bien d’autres aspects que le pilote. L’ajout d’histoires de famille ne fonctionne pas aussi bien que j’aurais pu l’espérer. Disons que Quantum Leap semble vouloir être trop de séries différentes à la fois et l’on perd un peu la force de la série originale qui se contentait d’être un bon divertissement. Le fait que Ben soit en 1989, alors que ses parents sont encore ensemble, permet tout de même de créer un brin d’émotion mais rien n’est vraiment touchant. Peut-être aussi car je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages de Quantum Leap comme j’aurais pu le souhaiter. Addison de son côté devient plus riche en émotions. Mais la référence à l’hologramme original de cet épisode ne fait que renforcer ce que j’ai envie de voir par la suite.

 

J’ai envie de voir des anciens personnages de la série originale et plus la saison avance, plus Quantum Leap n’a de cesse de nous préparer à ce genre de références. Je me demande de plus en plus comment la série pourrait faire sans une apparition de Scott Bakula avant la pause hivernale… ce serait bête de ne pas en profiter. Tout ce qui se passe dans le présent au Quantum Leap Project n’est pas forcément mémorable. Disons que je n’arrive pas à m’attacher aux personnages du présent et que leurs aventures sont répétitives. Le vrai sel de cette série reste ce qui se passe dans le passé avec Ben et pour le coup les scénaristes ont réussi à améliorer certains défauts au fil des épisodes. Notamment avec Ian Wright et Jenn Chou qui jouent la carte de la légèreté mais qui n’offrent finalement rien de neuf. Ian et Jenn sont donc les éléments plus légers et comiques de Quantum Leap mais je n’arrive pas à m’attacher à ces personnages car il y a un truc qui manque dans l’écriture.

 

Note : 5/10. En bref, il y a de bons ingrédients mais la série ne gère pas toujours tout très bien à vouloir être de multiples séries en même temps.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article