Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 39 - Glee (Saison 3)

3 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Classement 2011-2012

green-dodgeball.jpg
J'entends déjà les claviers des personnes détestant Glee, outrée de la retrouver encore une fois dans mon classement. J'ai malheureusement fait le pas de la mettre. Mais il faut bien avouer que la série a réussie à me convaincre encore cette année. Personne n'est pas parfait, mais Glee c'est un peu comme une petite pilule que l'on peut prendre contre la dépression. Cela donne le sourire. C'est une chorale en même temps, et son but c'est bel et bien de donner la pèche aux gens. La série a un effet particulier sur moi (et sûrement un effet différent sur beaucoup d'entre vous). Je ne me reconnais pas spécialement dans l'un des personnages de la série, et pourtant, je ne peux m'empêcher de trouver tout ce petit monde attachant. Alors certes, la série n'est pas parfaite, mais elle a un truc en plus : du coeur. Après deux années de reproche, la série se payait enfin une poule de scénaristes, sauf que les critiques n'avaient jamais été aussi virulentes envers la série. Etait-ce une réelle bonne idée ? Je me demande encore. La seule personne qui valait réellement le coup dans cette nouvelle poule de scénariste c'est Amy Acker. Elle a écrit le meilleur épisode de la saison (et l'un des meilleurs de la série).

On aura eu pas mal de choses différentes durant cette troisième saison. Tout un pan plus adulte sur West Side Story qui a déçu pas mal de gens mais qui m'a plutôt convaincu personnellement. J'en attendais pas forcément grand chose, mais finalement ce n'était pas une si mauvaise idée. Il y a également eu les compétitions, globalement plutôt réussies et ne ternissant pas le beau tableau des bons épisodes de ce genre là. En voulant s'éloigner du ton de la seconde saison (et donc de son côté ultra fun et bourré d'esbroufe), la série s'est quelque peu empâtée dans quelque chose de parfois trop consistant et moins gai. Du coup, c'est peut être pour ça que les derniers épisodes de la saison (je prend à partir de l'épisode du bal de la promo) jouaient parfaitement sur le terrain de la nostalgie. Les élèves finissent leur année à McKinley mais qu'adviendra d'eux l'an prochain. Telle était la question que la saison se posait également. Entre inscriptions vers des universités, des écoles d'arts dramatiques, mais également l'abandon total d'études, la volonté de s'engager dans l'armée, … tant de sujets.
Capture-d-ecran-2012-07-03-a-21.08.30.pngIl y aura également eu quelques histoires d'amour, sans quoi Glee ne serait plus Glee. Celle de Rachel et de Finn reste la plus drôle, la plus naïve et la plus débile à la fois. Disons que l'idée de leur mariage était ridicule à souhait, mais j'ai beaucoup aimé leur petite histoire tout au long de la saison. On a également eu Emma et Will (enfin, il était temps) avec une très jolie demande en mariage dans la piscine de McKinley, Santana et Brittany, Kurt et Blaine (assez bien gérée même si je suis loin d'être fan de ce couple)… Sans compter sur la parentalité avec Sue qui veut un enfant (une intrigue pas assez puissante pour la saison, malheureusement, j'aurais préféré qu'elle écrive ses mémoires et qu'elle devienne une superstar nationale). Ou encore l'appartenance à une famille qui nous impose des choses (Mike et son père). Bref, tant de choses que cette saison va traiter, avec plus ou moins de réussite mais toujours l'envie de nous faire rire (un florilège encore impressionnant de bonnes petites répliques), de nous toucher et de nous attendrir (car oui, Glee ça peut aussi être Bisounours).

Meilleur épisode : 3.21 "Nationals"

Pire épisode : 3.12 "The Spanish Teacher"

Place dans le classement de l'an dernier : 24ème (15 places perdues).

Commenter cet article