Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Super, sans pouvoirs je suis un héros...

25 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19684105.jpg

 

Super // De James Gunn. Avec Rainn Wilson, Ellen Page et Liv Tyler.


Après Kick-Ass, Super vient donc reprendre une idée à peu près similaire mais en bien plus adulte et surtout, plus violent. Les scènes sont souvent très choquantes et l'on tue les méchants comme si c'était un quatre heure. Bref, James Gunn, réalisateur de Horribilis, et ex mari de Jenna Fischer (Pam dans The Office), signe un film singulier, qui fait presque froid dans le dos à certains moments mais terriblement fun et décalé. Les geeks sont encore une fois mis à l'honneur. Le héros, incarné par Rainn Wilson (interprète de l'excellent Dwight Schrute dans The Office) et faisant duo avec la talentueuse Ellen Page, est une sorte de personnage complètement cinglé qui n'a qu'une chose en tête : récupérer sa femme, entre les mains d'un puissant méchant incarné par le charismatique Kevin Bacon.

Un homme décide de devenir un super-héros après avoir vu sa femme succomber aux charmes d'un dealer. Mais il n'a pas de super-pouvoirs...

L'histoire du film est banale et c'est bien un reproche que je peux faire au film. En effet, le sujet n'est pas ce qu'il y a de plus passionnant et le début est pas très accrocheur. Il faut attendre la rencontre entre les personnages de Ellen Page et Rainn Wilson pour que le film démarre plutôt bien. Ca met du temps à construire l'univers, et il y a beaucoup de trucs très WTF, bizarres, qui me rappelle un peu Scott Pilgrim d'un certain côté, et de l'autre Kick-Ass. Super a la volonté d'être un film qui ne se prend pas au sérieux. Il me rappelle par certains points le cinéma de Jay et Bob, ou encore certains très d'Appatow. Il y a des trucs qui sortent de l'ordinaire, ce qui rend le plus plus intéressant.

Mais bien sûr, on a droit à une escalade de violence tout au long. C'est peut être pour montrer l'aigreur du personnage. La gestion de la célébrité des deux est plutôt moyenne, on se concentre peut être un peu trop sur eux deux et personnes d'autres. J'adore la scène où ils vont écraser un méchant, et tirer sur l'autre. La scène finale est absolument grandiloquente et presque grotesque. Mais c'est ce qui rend le truc en plus bizarre et fun. J'ai rarement vu des films aussi cinglé. Le méchant incombe à Kevin Bacon, qui n'est pas à son premier essai dans les films mettant en scène des super-héros (vu dernièrement dans X Men au commencement). Au final, Super aurait peut être été mieux si il ne ressemblait pas autant à Kick-Ass mais il est suffisamment mature pour offrir son spectacle.

Note : 6/10. En bref, un film parfois incohérent mais qui reste une jolie petite pépite pour ceux qui ont aimés Kick-Ass. Voilà la version adulte et le traitement cinglé des héros sans pouvoirs.

Commenter cet article