Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago P.D. Saison 1. Episode 15. A Beautiful Friendship.

30 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chicago P.D

vlcsnap-2014-05-29-21h36m42s99.jpg

 

Chicago P.D. // Saison 1. Episode 15. A Beautiful Friendship.
SEASON FINALE


Chicago Fire, la série mère a fait le choix d’un immense cliffangher en fin de saison laissant entre suspend la vie de plusieurs de ses personnages emblématiques. Je dois avouer que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cette saison s’achève de la sorte mais j’ai hâte de voir ce que celle-ci a encore en stock pour nous. Vous n’avez pas l’impression que le cliffangher de fin de la saison rappelle dangereusement ce qu’avait pu faire The Shield quand Vic et ses coéquipiers avaient tué la balance infiltrée. En tout cas, c’est un schéma qui semble se répéter mais de façon étrange et très différente. J’ai beaucoup aimé cette fin et le cheminement vers cette fin du coup j’ai hâte de voir ce que la série a en réserve pour nous par la suite. C’est avant tout une preuve que Chicago P.D. n’est pas là pour rigoler et surtout qu’elle a bien compris comment il fallait faire pour que les téléspectateurs restent devant leur écran. C’est après tout ce qu’il y a de plus important dans cette série : captiver le regard du téléspectateur. Celui que je suis se trouve en tout cas déjà très conquis par le résultat. Cet épisode joue encore une fois avec la vie des personnages et leurs relations. Que cela soit au travail ou dans leur vie personnelle. C’est un mélange qui sied bien à la série car elle a un casting solide qui sait très bien gérer l’aspect émotionnel.

Ce n’est pas toujours gagné de construire un casting de série policière où tout le monde semble impliquer le téléspectateur émotionnellement. Ce n’était pas gagné avec moi non plus. En effet, le premier épisode de Chicago P.D. avait beau être bon, ce n’était pas non plus la joie pour tous les personnages à mes yeux. Du coup, avec les efforts qui ont été orchestrés au fil des épisodes, je me rends compte que c’était un jugement un peu trop hâtif de ma part. Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour trouver Chicago P.D. réellement bonne de toute façon. Lindsay tente donc de gérer Charlie de son côté. Bien évidemment, avec l’aide de Halstead elle va se confier à Voight et Lindsay va donc pouvoir être aidée. Pour ce qui est de l’affaire de la semaine, je ne suis pas certain que cela soit ce que Chicago P.D. a fait de plus intéressant d’un point de vue purement narratif mais cela se suit sans problème. Le truc c’est que l’épisode séduit autrement que par son cas de la semaine. Il y a Stillwell et ses petits arrangements avec Jin (qui vont être surpris par… Voight bien évidemment). Je me demande qui a réellement tué Jin mais ce qui est sûr c’est que ce n’est pas Voight. Ce serait trop facile et Stillwell ne semble pas être le genre de personnages qui peut rester longtemps dans les parages.
vlcsnap-2014-05-29-21h45m12s82.jpgPour ce qui est du dénouement de l’épisode, les regards échangés entre Stillwell et Voight sont tout bonnement jouissifs. On sait que les deux savent très bien qui a tué Jin mais bon, reste à savoir maintenant ce que la série compte faire de tout ça. Pour Dawson, il est de retour mais il doit rester à son bureau. Après tout, après ce qu’il a subit, c’est bien la moindre des choses de le laisser sur place et pas sur le terrain. Mais c’était aussi l’un des points les plus touchants de l’épisode car la série sait très bien quoi faire de ce personnages et surtout de son histoire personnelle. Dans un registre un peu plus fun, le nouveau partenaire de Burgess qui passe son temps à pioncer ce n’est pas une idée bête. C’était même un truc plutôt rigolo alors que je ne m’y attendais pas du tout. Finalement, ce nouvel épisode de Chicago P.D. prouve encore une fois à quel point la série gère à merveille les émotions mais aussi la vie personnelle de chacun de ses personnages. Le petit bonus c’est tout ce qui se passe avec Stillwell qui risque bien de devenir le grand fil rouge de la première partie de la saison 2. En espérant que cela soit aussi passionnant que le fil rouge de Michelle Forbes dans la première partie de la saison 2 de Chicago Fire pour prendre un exemple concret.

Note : 6.5/10. En bref, un bon season finale en attendant la suite.

Commenter cet article