Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 1. Episode 2. While You Were Sleeping

7 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2012-10-06-01h47m37s177.png

 

Elementary // Saison 1. Episode 2. While You Were Sleeping.


Cette approche américaine de Sherlock Holmes n'est pas une mauvaise idée en soit, mais le premier épisode ne m'avait pas spécialement surpris et m'avait donné l'impression d'une série policière bâclée. Du coup, j'allais vers ce second épisode sans grand engouement. Mais Elementary a fait quelques ajustements entre le premier épisode et celui ci. Une bonne idée. Cela passe notamment au travers de la réalisation, beaucoup moins conceptuelle et donc plus légère et plus naturelle. Alors forcément, je ne veux pas trop envoyer de fleur au réalisateur qui croit que filmer de travers c'est "tendance" mais peu importe, il tente de donner un teint naturel à New York mais également plus joyeux que Person of Interest (cette dernière se concentrant sur le côté sombre de la ville et ses horreurs). Dans le genre adaptation américaine de série anglaise, l'an dernier nous avions eu Prime Suspect avec Maria Bello mais également Aidan Quinn (qui est aussi au casting de Elementary). Même si je préfère toujours cette dernière, Elementary ne démérite pas du tout avec ce second coup d'oeil.

Il y a de bonnes choses dans la confrontation de Holmes et Watson. Le fait que ce soit une femme aide surement à appréhender les choses de façon très différente. La scène finale de l'épisode par exemple avec ce petit coup de violon (avec cela on retrouve encore le côté très européen du personnage, que Elementary tente de faire transparaitre également dans le très joli générique dont la série est affublée). Lucy Liu s'en sort donc toujours très bien et parvient à embellir en quelque sorte le jeu du Sherlock Holmes américain. Cette semaine, nous enquêtons sur un double homicide : deux faux jumeaux qui ne se connaissaient même pas. C'était donc assez amusant et tout de suit se met en place la mécanique de Sherlock et son raisonnement. Je trouve regrettable que Elementary joue un peu trop dans la cour de The Mentalist pour ce qui est de l'analyse des scènes de crime. Dans la série de Moffat par exemple il y a toute une mise en scène particulière qui rend la série différente des autres. Mais Elementary se confond dans les choses qui lui ressemble.
vlcsnap-2012-10-06-01h27m33s173.pngSi le cas de la semaine n'était pas ennuyeux, ce n'était pas non plus ce que j'ai préféré. En effet, le personnage de Sherlock commence à se développer petit à petit et même si je ne suis toujours pas un fan de l'acteur, je dois avouer qu'il y a de bonnes idées ici et là qui pourraient donner, sur le long terme, quelque chose de durable et efficace. Cependant il faut que cela vienne de Sherlock lui même et pas tout le temps de Watson. Finalement, en faisant quelques ajustements on découvre une toute nouvelle série, beaucoup plus intéressante et fraiche que ce que je n'aurais pu l'imaginer. La série n'évite malheureusement pas les clichés ou encore les côtés poussifs de la série policière mais elle s'amuse suffisamment bien pour nous offrir un divertissement de qualité. Je ne suis donc pas déçu par "While You Were Sleeping" et j'espère maintenant que la suite sera beaucoup plus proche de ce que l'on a pu voir ici que ce que l'on avait pu voir dans le pilote (qui n'était pas très bon à mes yeux).

Note : 5.5/10. En bref, une enquête de la semaine correct mais quelques bonnes choses gravitant autour de cette intrigue.

Commenter cet article