Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Elementary. Saison 1. Episode 8. The Long Fuse.

1 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Elementary

vlcsnap-2012-12-01-15h50m11s231.png

 

Elementary // Saison 1. Episode 8. The Long Fuse.


Je sais que je peux me tromper mais et si Lisa Edelstein était Moriarty ? C'est en tout cas ce que je me suis demandé la plupart du temps durant l'épisode. Tout d'abord à cause de l'ouverture de l'épisode. En effet, une bombe explose dans une société de webdesign et tue des employés. Petit à petit l'enquête nous amène vers Heather Vanowen, CEO d'une grande société de relations publiques. Ce personnage, incarné par Lisa Edelstein (House, The Good Wife) était excellent. Le petit jeu sexuel qu'il y a entre elle et Sherlock était amusant. Je suis donc déçu qu'à la fin de l'épisode nous découvrons qu'il s'agit du poseur de bombe et surtout qu'elle se fasse arrêter. Le contraire aurait pu être tellement jouissif et aurait pu confirmer mes soupçons. C'est comme si j'attendais un jouet pour Noel et que finalement il avait été remplacé à la dernière minute par un jouet moins bien dont je n'avais pas très envie. L'introduction de Moriarty dans Elementary ne devrait pas tarder et j'ai réellement cru jusqu'au bout que cela pouvait être elle. Enfin, je suppose que c'est toujours plausible même si la fin de l'épisode laisse espérer peu de chances.

"The Long Fuse" était donc un agréable petit épisode de Elementary encore une fois. Petit à petit cette saison aura su me faire rester dans les parages. Je n'étais pas spécialement motivé pour la commencer alors que l'on annonçait cette série comme un ersatz de la version de Moffat. Finalement c'est tout le contraire, elle est différente et enchaine de très bonnes choses pour le moment. Je suis donc ravi de la dynamique adoptée par Elementary et je ne suis pas contre ma dose hebdomadaire. L'épisode se permet aussi de revenir sur les anciennes addictions de Sherlock. Watson aimerait bien lui affecter un sponsor afin qu'il puisse parler de son addiction avec quelqu'un qui a vécu les mêmes choses que lui. Watson est là pour l'aider certes mais ce n'est pas suffisamment car elle n'a jamais connue d'addiction elle. La relation qui aurait pu se développer entre un sponsor et Sherlock aurait pu être intéressante mais je ne suis pas certain que ce soit le bon moment. La série évolue bien pour le moment et introduit un tout nouveau personnage n'aurait pas nécessairement été la meilleure idée qu'ils aient pu avoir.
vlcsnap-2012-12-01-15h56m09s235.pngDu côté de l'enquête, nous allons naviguer entre modernité et rustique. Notamment quand ils vont devoir trouver un moyen de regarder une vieille VHS. Donc dans un commissariat ils n'ont plus du tout de magnétoscope ? Je veux bien que cela soit assez périmé d'un côté mais bon, le monde des VHS n'est pas totalement mort quand l'on parle d'archives. En tout cas ce fût judicieux que de mettre en valeur tout cela de cette façon là. L'épisode était donc agréablement bon, une fois de plus. J'espère que Lisa Edelstein reviendra faire un tour dans la série car elle en a bien besoin. Surtout que le charme opère instantanément. J'ai beau ne plus du tout apprécié l'actrice captieuse mais force est de reconnaitre qu'elle a du talent et qu'elle est forte pour ce genre de choses. Jouer de son charme elle a toujours su faire puisque dans House elle le faisait dans la plupart des épisodes. Dans Elementary c'est très différent et surtout beaucoup plus distingué. Appréciable vous avez dit ? Elementaire, mon cher Watson.

Note : 7/10. En bref, encore un bon épisode de Elementary. Ravi de voir l'évolution des personnages et l'ascenseur à idées qu'est la série.

Commenter cet article