Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fringe. Saison 4. Episode 22. Brave New World (Part 2)

12 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Fringe

vlcsnap-2012-05-12-12h39m06s201.png

 

Fringe // Saison 4. Episode 22. Brave New World (Part 2)
SEASON FINALE


Après une première partie convaincante, Fringe achève sa quatrième saison sur un note passionnante et captivante. L'épisode est costaud du début à la fin, et tient les promesses faites dans le précédent. On a clairement droit à du show, sans compter sur les retournements de situations mais également sur l'intrigue en elle même. Je suis d'ailleurs toujours impressionner par Leonard Nimroy qui a réussi a jouer pendant deux épisodes alors qu'il avait promis qu'il ne ferait plus rien après Star Trek. Mes fesses ! Il n'a pas tenu sa parole et je ne peux que l'on remercier. De plus, il ne meurt pas à la fin de l'épisode ce qui laisse penser qu'il pourrait être de retour dans la prochaine saison de la série qui sera également la dernière. Même si cet épisode n'était pas aussi bon que les trois précédents season finale, dans le sens où la première partie fait beaucoup de remplissage (tout en lançant à mon avis la prochaine saison, qui devrait se concentrer sur les Observers. Fringe nous offre donc du divertissement efficace mais aussi des moments un peu plus émotionnels.
vlcsnap-2012-05-12-12h30m37s239.pngIl était logique que Jessica Holt allait être de retour. Son départ dans l'épisode précédent était bien trop étrange. Du coup, Rebecca Mader revient ouvrir l'épisode. Elle pense être suivie, sauf qu'en fait elle est dans le coup, et travaille avec le Dr Bell. Elle kidnappe alors un Observers. Ce que je regrette dans cet épisode et que voit très rapidement avec cette première partie de l'épisode, c'est qu'Olivia sait bien trop bien se servir de ses capacités grâce au Cortexiphan. Même si elle le découvre en même temps que nous sans trop se rendre compte, je trouve ça plus amusant que passionnant. Le premier quart d'heure était donc un peu plan-plan, surtout pour nous remettre dans le bain de la saison avant de nous quitter. Le fait que September demande à Olivia d'enquêter sur le futur c'est forcément un début de piste pour la saison prochaine. Et j'ai hâte de découvrir ce qu'elle nous réserve. En effet, on voit clairement qu'il y a des trucs à dire.

Avec l'épisode précédent on laissait Astrid entre la vie et la mort. Il était évident qu'elle n'était pas morte et qu'elle allait s'en sortir. Elle est donc mise de côté dans l'épisode, et son intrigue trouve une conclusion, jusqu'à ce que l'on retrouve le personnage la saison prochaine. Je trouve que les interrogatoires quand une personne est morte évoluent à une vitesse affolante. Avant il fallait que Olivia prenne des tonnes de drogues et entre dans une boîte en métal, maintenant il suffit juste d'utiliser la technologie de Massive Dynamics. C'est fout tout ce qu'ils ont quand même. Mais j'aime bien, car cela prouve aussi que la technologie évolue dans notre monde. Pendant ce temps nous suivons Walter et Bell sur un bateau. Ce n'est pas une blague non, mais les deux confrontent leur idée de l'avenir. Bell veut créer un tout nouvel univers, tout neuf, avec les créatures que l'on connait (notamment ce vilain gros truc qui est fait de dizaine d'espèces différentes) et que l'on a vu depuis le début de la série.
vlcsnap-2012-05-12-12h39m25s139.pngBell nous informe que finalement, si il fait tout ce qu'il fait c'est à cause d'une idée de Walter. Ce dernier a perdu Peter deux fois, et ne croyait alors plus du tout en Dieu. C'est là que l'on voit combien cet univers que l'on suit depuis le début est très différent. Car Walter a retrouvé la foi uniquement quand il a été sûr d'avoir retrouver Peter. La course contre la montre commence, et on a quelques bonnes petites révélations tout au long de l'épisode. La source d'énergie de Bell pour faire entrer en collision les deux univers c'est évidemment Olivia. Olivia est donc au centre de l'épisode et de l'intrigue. D'ailleurs, avec la résolution de l'épisode on peut rapidement voir que l'épisode pourrait très bien servir de fin à la série si l'on ôte l'introduction à la saison prochaine. Vient alors les derniers minutes de l'épisode, et il faut aller vite. Walter tue Olivia, mais parvient à la sauver (le Cortexiphan est encore le remède de tous les maux) et du coup, on est loin de ce que l'on nous avait promis avec un futur où Olivia est morte. Ou alors, c'est prévu pour plus tard.

Walter - "Is this lemon jello ?"
Nurse - "This is urine samples"
Walter - "In that case no thank you, I'm more hungry than thirsty"

L'épilogue de la saison 5 se lance donc dans les dernières minutes. Tout d'abord Broyles qui obtient du gouvernement un moyen de financer une équipe. On se rapprochement étrangement de ce qu'était Broyles dans l'autre univers, un Général, qui est à la tête de cette fameuse Fringe Division. Walter nous avait prévenu que les deux univers étaient amenés à se ressembler. Je ne sais pas si on reverra l'autre univers (si ce n'est pas le cas, je serais déçu). Enfin, évidemment Olivia est enceinte de Peter. C'était à prévoir. Là encore on lance la suite de la série. Le souci avec cette dernière nouvelle c'est que l'on était au courant depuis l'épisode 19 (et que l'on pouvait également s'en douter). Au final, ce nouvel épisode de Fringe était très bon. J'ai adoré du début à la fin malgré quelques facilités scénaristes ici et là (le Cortexiphan). Le tout est assez bien géré et crédibilisé.

Note : 9.5/10. En bref, un très bon épisode de Fringe qui conclut très bien la fin d'une saison constante et solidement construite sur la base pourtant bancale d'un univers alternatif sans Peter… enfin, en partie.

Commenter cet article

Vincent 14/05/2012 00:10


Excellent épisode et je trouve ce final bien plus réussi que le final de la saison 1 (qui est le pire) et celui de la saison 2 (qui était prévisible à des kilomètres). J'ai adoré l'interrogatoire
avec Jessica morte, elle était complètement folle. Un moment j'ai cru qu'elle allait ressorir sa phrase dans lost ("Je n'ai pas le droit de manger du chocolat avant le diner"...ou un truc du
genre). Sinon, je ne trouve pas que le cortexiphan est une facilité scénaristique mais au contraire, je pense que les scénaristes ont voulu en quelque sorte révéler juste un prémice des pouvoirs
d'Olivia et je mets ma main à couper que les pouvoirs d'Olivia seront justement utilisé dans la saison 5 pour combattre les observateurs. Walter avait clairement dit que le cortexiphan regénérait
les cellules dans l'épisode précédent donc il savait parfaitement ce qu'il faisait quand il a tiré une balle dans la tête d'Olivia. D'ailleurs, j'adore le fait que ce soit à chaque fois Walter
qui mette une balle dans la tête d'Olivia...peut-être que c'est Walter qui va finir par tuer Olivia dans la saison 5.


Autre élément très important selon moi, Willima Bell a clairement dit qu'une partie du cerveau de walter avait été retiré dans le but qu'il ne se prenne pas pour Dieu comme william Bell. Mais
dans le futur, cette fameuse partie du cerveau de Walter lui a été "réinjecté" par la fille d'Olivia et "Desmond", donc peut-être que Walter va peut-être vouloir la même chose que William
Bell et il va peu-être s'associer avec lui...Si on a Walter, William Bell et les obervateurs contre Olivia et compagnie, ça pourrait être vraiment chouette. Bref, je pense que ces paroles de Bell
n'étaient pas anodines et que les scénaristes ont des idées derrière la tête.

Teddy 12/05/2012 13:58


Effectivement très bon épisode , meme si pour ma part la note aurait été un peu plus faible. A cause des facilités qu'on employé les scénaristes ( corthexiphan à toutes les sauces).


Fringe nous à quand meme habitué à mieux , mais bon le niveau des précédents épisodes avait placé la barre très haut donc un peu décu par ce season finale.