Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Experts : Miami. Saison 10. Episode 10.

10 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

vlcsnap-2011-12-07-00h44m46s160.png

 

Les Experts : Miami // Saison 10. Episode 10. Long Gone.


Chaque saison de CSI Miami s'avère différente de la précédente j'ai bien l'impression. Après avoir joué avec Horatio et ses propres règles durant la précédente saison, le personnage que j'adore est de retour cette saison. Durant cet épisode, c'est sur la disparition d'une famille que l'on enquête. Horatio était au sommet de son art. Une scène tonitruante au milieu de l'épisode m'a énormément plu. Je sais pas pourquoi mais David Caruso est un des meilleurs. L'acteur, souvent imité, décrié, critiqué, est au final un excellent acteur qui a réussi à donner vie à un personnage devenu un des emblèmes de la pop-culture américaine. Même Jim Carrey se lance souvent dans une petite improvisation sur le personnage. Horatio n'a aucune pitié à frapper un suspect quand ce dernier a tué froidement quelqu'un qui à un lien plus ou moins étroit avec la police, un de ses collègues et donc… ami.

Car dans la police aux Etats-Unis - dans les séries policières - tout le monde est une grande famille. La famille est quelque chose à laquelle Horatio tient, c'est une valeur pour lui. La famille américaine c'est un peu un exemple de ce qu'il n'a pas d'un certain côté et qu'il s'évertue de protéger. Ce qui m'a plu dans l'épisode c'est que Frank se révèle lui aussi un peu plus. Le personnage apparait moins gentil alors que depuis quelques saisons il est devenu presque transparent, dans l'ombre d'Horatio. Car même si ce dernier éclipse le soleil, finalement il n'en ait pas moins qu'un accessoire à la série, et un très bon accessoire. Horatio est un héros qui a la carrure d'un outil pour CSI Miami. Il fait avancer l'histoire voilà tout, c'est déjà pas mal me direz pas. C'est vrai. "Long Gone" offre également une bonne petite scène d'ouverture. Elle était bonne car montée de façon plutôt originale ce qui permet de se laisser prendre au jeu de l'épisode tout de suite.
vlcsnap-2011-12-07-00h34m06s163.pngEn tout cas, j'ai beaucoup aimé et j'aurais même aimé en voir un peu plus. Par ailleurs, CSI Miami tombe aussi dans le pathos avec l'apparition d'un personnage et suspect, impliqué dans un trafic de cocaïne. L'épisode utilise également un procédé de réalisation nouveau et propre à cette nouvelle saison. Ce côté déconcertant de la série me plaît énormément et j'ai hâte de voir ce que la suite va bien pouvoir donner. La saison est pour le moment très intéressante et évolue de façon passionnante. Malgré quelques couacs via des épisodes plus faibles, celui ci permet de se laisser prendre au jeu d'une affaire classique mais au développement suffisamment original.

Note : 7/10. En bref, un épisode sympathique de la série, utilisant encore le concept du silence et de la lenteur.

Commenter cet article